grand entretien

 



DELEGATION AUX COOPERATIONS DE SECURITE - DCS
ENTRETIEN BILAN 2015 AVEC LE PREFET THIERRY COUDERT

« 2015 une année historique ! »

e-snes. org: Monsieur le Préfet, quel bilan tirez-vous des actions de la Délégation aux Coopérations de Sécurité au cours de l’année 2015 ?
Thierry Coudert : L’année 2015 constitue un cru historique pour la DCS dans la mesure où le programme de réformes essentielles que nous avait fixé le Ministre de l’intérieur en décembre 2014 lors des "3 ème Assises de la Sécurité Privée » a été quasiment réalisé. Nous en sommes dans les finitions. On peut dire qu’avec la première marche franchie en 2012 par la création du CNAPS, c’est une seconde étape décisive que nous avons franchie pour la profession. Bien sûr, l’élément essentiel de ce train de réformes porte sur l’entrée de la formation en sécurité dans la loi mais beaucoup d’autres points très opérationnels ont été acquis.Tout est prêt ou sur le point de sortir ou de paraitre en matière de texte. Nous peaufinons actuellement les mises en oeuvre.

"Valorisation des mEtiers"

e-snes.org: Le dossier de la formation préalable mais aussi continue pour le renouvellement de la carte professionnelle est historique en soit ?
Thierry Coudert : Certainement, et c’est Bernard Cazeneuve qui l' avait qualifié lui-même de « priorité absolue et de condition essentielle de la professionnalisation ». Mais, si cette entrée de la formation sous la tutelle du CNAPS constitue la part du lion de nos chantiers, bien d’autres sujets à caractère fortement opérationnel, là aussi c’est une directive affirmée du Ministre, ont connu des avancées. Je citerai notamment dans le secteur de l’incendie, la double habilitation SSIAP-APS pour permettre d’encadrer et de favoriser la concomitance des fonctions de sécurité et de sureté. Il y a aussi l’ouverture du transports de fonds à tous les biens, objets et autres valeurs que strictement fiduciaire. Cela ne concerne pas directement la sécurité humaine mais c’est emblématique de notre volonté de prendre des mesures très opérationnelles pour permettre la valorisation des métiers de sécurité privée.

"Faire travailler ensemble"

e-snes.org: vous avez beaucoup mobilisé sur l’Euro 2016. Où en est-on?
Thierry Coudert :
Bien sûr le lancement du chantier sécuritaire de l’EURO 2016 nous a beaucoup occupé avec l’objectif de réussir à relever ce qui est un grand défi international pour notre pays. Cela c’est notamment traduit par le lancement du CQP grands événements .Cela démontre combien l’effectivité sur le terrain au plus près des préoccupations des partenaires de la coproduction de sécurité est pour nous une priorité.Nous allons encore oeuvrer sur ce dossier sensible au cours de ce 1 er semestre 2016 bien sûr. Nous allons aller sur le terrain pour entrer dans les détails dans les sites concernés pour travailler avec les acteurs locaux et régionaux. Il faut que cet événement soit un grand succès pour notre pays et l’angle sécuritaire est l’un des facteurs primordiaux de son bon déroulement. La DCS a réussi à faire travailler ensemble de nombreux acteurs: le Ministère du Travail, Pôle Emploi, les opérateurs et financeurs de formation et bien sur les organisations professionnelles et les partenaires sociaux de la branche dont le SNES très présent. C’est déjà sur ce plan là une réussite et ce n’était pas gagné d’avance. Et nous nous sommes adaptés aux circonstances par exemple avec l’adjonction d’un module anti terrorisme aux CQP GE.

"Convention locale de coopEration de sEcuritE " (voir la convention)

e-snes.org: cela nous conduit à aborder le coeur de votre sujet la coordination des forces de sécurité. La aussi vous notez des avancées?
Thierry Coudert :
La coordination locale de sécurité auquel je sais le SNES très attaché a fait l’objet de deux grands chantiers qui avancent en effet à grande vitesse. La circulaire relative aux conventions locales de coopération de sécurité a été signée le 5 janvier dernier. Il s’agit d’un nouvel outil pour, en cas d’évènement, coordonner les actions de chacun dans le respect de ses attributions. D’une part en sensibilisant les acteurs aux phénomènes de délinquance et à la sûreté du périmètre. D’autre part en renforçant les échanges d'informations entre les forces de sécurité étatiques et municipales, les donneurs d'ordre et les agents privés de sécurité. Les prestataires que nous avons pris soin de mentionner aux côtés des donneurs d’ordre devront veiller à s’impliquer aux niveaux locaux. Il faudra dans la pratique, avec ce nouveau cadre conventionnel, que les échanges, la communication soient intenses. Je pense qu’il y a là les conditions pour que s’épanouissent les éléments opérationnels d’une coordination efficace. Au-delà des procédures, c’est ce que cela va permettre entre des acteurs proactifs sur le terrain local qui en fera un vrai succès.Nous avons bien pris en compte les préoccupations légitimes du SNES vis à vis des prestataires indirectement concernés et lors de la conclusion du contrat, les donneurs d’ordre devront, c’est précisé, informer les entreprises prestataires de sécurité que leurs agents seront amenés à coopérer sur le périmètre avec les forces de sécurité intérieure, dans les conditions prévues par convention.

"OpEration Vigie A la DEfense"

e-snes.org: vous êtes allé plus près du terrain encore, à titre expérimental, avec un chantier pilote sur la Défense?
Thierry Coudert :
Oui c’est dans ce même esprit très pragmatique que nous avons lancé de manière expérimentale sur le quartier de la Défense, l’opération VIGIE afin de favoriser sur le terrain entre sécurité publique et sécurité privée la connaissance mutuelle, les échanges, l’instauration de canaux efficaces de communication, de signalement. Cela a commencé par la sensibilisation des agents privés par les forces publiques. Nous allons poursuivre ces formations afin d’en tirer les enseignement utiles comme nos amis anglais l’ont fait à la City avec l’opération Griffin. C’est aussi une grande avancée dans la reconnaissance mutuelle public-privé et cela montre combien la DCS est là au coeur de sa vocation de coopération et donc de décloisonnement pour renforcer le niveau général de sécurité.

"Campagne de promotion de l’insertion des ADS et GAV"

e-snes.org: quelles conséquences sur vos actions ont ou vont avoir les récents attentats ?
Thierry Coudert :
Bien sûr les récents événements ont accéléré certainS dossiers concernant la sécurité privée. Je pense à l’armement de certaines catégories d' agents, à la présence sur la voie publique. Cela bien sûr dans certaines conditions très précises à définir. Les choses peuvent aller beaucoup plus vite désormais et les organisations professionnelles sont et seront étroitement consultées. Nous avons un dialogue très structuré avec la profession qui a su évolue, ,s’adapter. Mais, la donne change vite, il faudra savoir accélérer les mutations engagées. Les problématiques de recrutement que la crise des attentats a mises en évidence sont sensibles. Et la DCS a d’ailleurs apporté une contribution importante à ce sujet en lançant en 2015 sa campagne de promotion de l’insertion des ADS et GAV dans le privé avec des spots vidéos qui ont été très appréciés et sont beaucoup utilisés.
Nous devons également travailler sur la volonté du ministre de mettre en place de véritables filières professionnelles pour rendre la sécurité privée attractive.
Par ailleurs je signale que sur l'introduction du conseil dans le champ de la sécurité privée, la réflexion est en cours.

e-snes.org: Mais votre délégation ne travaille pas que pour la sécurité privée; Pouvez vous en conclusion nous rappeler vos autres missions?
Thierry Coudert :
Outre la Police municipale, nous travaillons bien sûr de manière approfondie sur la vidéo-protection, les professions exposées. Le ministre m'a, de plus, personnellement confié la coordination de la sécurité et de la protection des lieux de culte. Nous avons un rôle essentiel pour les financement des investissements en équipements de vidéo protection aussi bien en ce qui concerne ces derniers que les collectivités locales.



 








"LE TEMPS DE LA RECONQUETE"
23eme congres national de la securite privee,
bordeaux, juin 2015

François Asselin, Président de la CGPME, le CNAPS, la DCP,....
Le SNES au coeur des enjeux des entrepreneurs de la Sécurité Privée.


Quel meilleur environnement social et réglementaire pour les entreprises françaises de sécurité indépendantes et patrimoniales ?

Créer les conditions de la reconquête de la profession, du lancement et du retour des performances.


 

 




voeux snes 2015 le 20 janvier a paris
premiere intervention publique du nouveau directeur du cnaps, alain gardere, devant plus de 200 invites
- Discours de Jean-Pierre Tripet, Président SNES
Lire


- Discours d'Alain Gardère, Directeur du CNAPS
Lire



JANVIER 2015

LE GRAND ENTRETIEN DE JANVIER 2015 AVEC JEAN-PIERRE TRIPET, NOUVEAU PRESIDENT DU SNES

"Je crois beaucoup dans les missions de coordination public-privé : il n'est que temps de passer des paroles aux actes !"

Ayant pris la succession de Michel Ferrero le 1er janvier 2015, Jean-Pierre Tripet fait pour e-snes.org un tour d'horizon complet des enjeux du métier et des principales orientations prises pour son mandat 2015-2017 avec un Conseil d'Administration en partie renouvelé et rajeuni, mais auquel l'ancien Président reste associé en tant que Vice-Président aux côtés de Benoit Adeline et Stéphane Dupas, les autres présidents de collèges.

Lire la suite...



DECEMBRE 2014


Dans un discours Programme, le Ministre Bernard CAZENEUVE fait de la réforme de la formation professionnelle en Sécurité Privée l'axe essentiel du "nouveau cap" qu'il entend donner à la Sécurité Privée avec des adaptations réglementaires souples et pragmatiques.

Discours et propositions du Ministre à mettre en oeuvre dans les 6 mois.



Intervention de Jean-Pierre Tripet dans le cadre de la table ronde "CONCRETISER LA NOUVELLE ARCHITECTURE DE LA SECURITE INTERIEURE" + d'infos
14 : 3EME ASSISES DE LA SECURITE PRIVEE


NOVEMBRE 2014


LE GRAND ENTRETIEN DU PRESIDENT DU SNES

Le SNES en appelle à un véritable aggiornamento social pour la Branche Sécurité privée

"l'actualisation et la réécriture de la CCN est devenue une priorité" .... "Sortons des postures et des impostures"..... lire l'interview

 


JUIN 2014

THIERRY COUDERT REMPLACE JEAN-LOUIS BLANCHOU ET DEVIENT DELEGUE AUX COOPERATIONS DE SECURITE AU MINISTERE DE L'INTERIEUR.

La Délégation Ministérielle aux Coopérations de Sécurité, créée en février 2014, a enfin un Délégué Ministériel en la personne de Thierry Coudert, administrateur civil hors classe, qui de fait succède donc à Jean-Louis Blanchou qui part à la retraite à la fin du mois de juin.

Créé en février 2014, le poste de Délégué aux coopérations de sécurité qui succède à celui de Délégué Interministériel à la Sécurité Privée "conduit le dialogue entre les services concernés du Ministère de l’Intérieur et les acteurs concourant à la sécurité publique, notamment les représentants des polices municipales et du secteur de la sécurité privée, conduit également le dialogue avec les professions et secteurs d’activité particulièrement exposés à la délinquance, participe à des actions de communication à destination des professionnels des secteurs relevant de son champ d’attribution. Il a un rôle d’impulsion et de coordination des actions visant à développer les coopérations administratives, techniques et opérationnelles avec ces partenaires."

 


MAI 2014

1ERE INTERVENTION DU NOUVEAU MINISTRE DE L'INTERIEUR SUR LA SECURITE PRIVEE AUX 2EMES RENCONTRES NATIONALES DES CIAC.

Bernard CAZENEUVE demande au Directeur de la DLPAJ, Thomas Andrieu, de "rédiger le projet de loi actualisant le Titre VI du CDI à partir des travaux menés précédemment"
Lire l'intervention du Ministre

 



CNAPS :
TOUS LES TEXTES OFFICIELS
  PLATE-FORME CNAPS DE SERVICES EN LIGNE POUR LES AGENTS, ENTREPRISES ET DONNEURS D'ORDRE :
www.cnaps-securite.fr


- Vidéoprotection sur voie publique - possibilité pour lieux exposés et commerces :
dispositifs de vidéoprotection sur la voie publique aux abords immédiats des bâtiments et installations des commerçants, le décret tant attendu : décrêt n°2015-489 du 29/04/2015 paru au JO du 30/04/2015.


- Rapport de Mandat CNAPS 2012-2015(parution avril 2015)

- Août 2013 : Le Cnaps publie une « charte du contrôle » pour permettre aux entreprises contrôlées de « mieux se préparer »

- Novembre 2012 : premières sanctions prononcées par le CNAPS à l'encontre de sociétés de sécurité privée


11/07/2012 - PUBLICATION DU CODE DE DÉONTOLOGIE DE LA SÉCURITÉ PRIVÉE (JO du 11/072012)

- Arreté du 16 janvier 2012 portant nomination dans les commissions interrégionales d'agrément et de contrôle du CNAPS

- Décret n°2011-1919 du 22 décembre 2011 relatif au CNAPS

- instruction fiscale - taxe additionnelle CNAPS - Les instructions de l'administration ne sont pas publiées au journal officiel. signée le 18 janvier 2012 par la directrice de la législation fiscale, cette instruction figure sur le bulletin officiel des impôts du 20 janvier 2012.

- Loi de finance rectificative du 29 janvier 2011 - article 52 portant sur la création d'une contribution sur les activités privées de sécurité

- LOPPSI 2 - article 31 créant le CNAPS

- Circulaire d'application LOPPSI 2 concernant le CNAPS (mars 2011)

- Arrêté du 26 décembre 2011 portant nomination au Collège du CNAPS

- Arrêté du 23 décembre 2011 portant nomination à la commission nationale d'agrément et de contrôle du Conseil national des activités privées de sécurité

- Arrêté du 23 décembre 2011 portant création des commissions interrégionales d'agrément et de contrôle du Conseil national des activités privées de sécurité

- PUBLICATION LE 22/12/2011 DU DÉCRET RELATIF AU CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ et modifiant certains décrets portant application de la loi n° 83-629 du 12 juillet 1983 » à l'issue de son examen par le Conseil d'État, qui sera publié au Journal officiel après avoir été signé par les ministres de l'Intérieur, de la Justice, du Budget et de l'Outre-mer.



28 MARS 2011 : - Circulaire d'application LOPPSI 2 relatif au CNAPS - VOIR
14 MARS 2011 : - Publication de la LOPPSI 2 - article 31 créant le CNAPS - VOIR


 




 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
DOSSIER CNAPS - CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITES PRIVEES DE SECURITE

Voir tous les textes officiels