adresse ip

Adresse IP : définition

L’adresse IP est une série de chiffres intercalés de points. Unique pour chaque ordinateur, elle permet surtout d’identifier un appareil dans l’optique de le distinguer et de le connecter au reste du réseau. Plusieurs Internet Protocol (IP) coexistent, mais la quatrième version est présentement la plus utilisée de toutes. Découvrez l’essentiel à retenir sur cette notion indispensable pour comprendre le fonctionnement du Web.

L’adresse IP, c’est quoi ?

Une adresse IP est en réalité un numéro unique pour chaque appareil connecté à Internet. Comme les plaques minéralogiques des voitures, il permet de remonter l’information et connaître l’identité de la personne aux commandes. L’IPV4 ou Internet Protocol version 4 est un code à 32bits. Il se compose de 4 chiffres allant de 0 à 255. Les 4 sont séparés par 3 points.

Lorsque les combinaisons avec 4 séries (xxx.xxx.xxx.xxx) sont épuisées, le protocole passe à une autre version. La technologie actuelle est déjà à la 6e déclinaison. Les adresses IP avec 128 bits permettent d’identifier une infinité de terminaux. Quoi qu’il en soit, un numéro IP peut être permanent ou dynamique. Dans les deux cas, il reste unique pour chaque appareil.

Comment connaître votre IP ?

Le site www.mon-ip.com est l’un des grands spécialistes de l’adresse IP. Il suffit d’ouvrir ce site pour qu’il affiche automatiquement les renseignements demandés. Outre le protocole Internet de type 102.16.42.123, la plateforme donne aussi diverses autres informations facilitant l’identification. Il y a notamment le nom de l’hôte qui est « tgn.16.42.123.tgn.mg » pour reprendre le précédent exemple. Le port est indiqué comme 37 756 et l’IP Proxy serait 141.0.12.28.

mon-ip.com ne se contente pas de déterminer l’IP, le Port et le Proxy. Il peut aussi approfondir en indiquant la zone géographique, le pays et la ville. Naturellement, le nom du fournisseur d’accès Internet peut être donné si besoin est. Ce site peut vous détailler votre identifiant, mais également ceux des autres, en l’occurrence l’IP d’un site Web.

Identifiant permanent ou dynamique, quelle différence ?

Une adresse IP statique est tout simplement figée. La combinaison de 4 chiffres reste la même. Avec un protocole Internet dynamique. Pour la première catégorie, la série est saisie par le fournisseur d’accès Internet. L’autre résulte davantage d’une attribution automatique du DHCP. Elle change à chaque fois que vous redémarrez votre ordinateur. Un IP fixe représente une cible de choix pour les hackers si vous ne vous protégez pas. Une adresse qui change tout le temps reste moins facile à retracer.

Afin de savoir si votre adresse est fixe ou dynamique, vous pouvez aller sur mon-ip.com et noter l’adresse IP attribuée. Rouvrez la plateforme après avoir redémarré votre PC. Vérifiez si la combinaison est la même ou non. Sinon, un outil proposé par ce site permet de reconnaître une IP dynamique. Vous obtiendrez la confirmation immédiatement.

A lire également  Symbiose : définition

Adresses IP publiques et locales, que veulent-elles indiquer ?

Quand vous vous connectez à Internet, le box ADSL, le routeur ou bien le smartphone obtient une adresse IP publique. Cet identifiant est attribué par le FAI. Cependant, les appareils qui captent le signal à partir de cette source ont leurs propres adresses locales. Ce protocole d’identification secondaire est assuré par le box ou le routeur qui doit dispatcher les flux multiples sans jamais rien mélanger.

Pour différencier un téléviseur connecté à une tablette ou un PC, le box ADSL s’appuie sur le Network Address Translation. Cette technologie n’a de cours que dans le réseau privé. En effet, de l’extérieur, une seule adresse IP publique fixe sera visible. À ce titre, il est important de bien sécuriser le Wifi pour ne pas laisser les intrus s’immiscer dans le cercle familial ou professionnel restreint.

Quel est l’intérêt d’attribuer ces identifiants ?

Techniquement, l’adresse IP permet de distinguer un appareil d’un autre. Dans Internet, ce protocole établit la communication avec précision. Ce même principe est repris dans un réseau Wifi. Cependant, cette identification sert à d’autres causes, notamment juridiques et sécuritaires. En effet, les forces de l’ordre utilisent souvent les adresses IP pour retrouver les cybercriminels. Les entreprises peuvent exploiter le filon des IP. Elles s’en servent parfois à des fins publicitaires.

Cela dit, l’adresse IP est une information personnelle. Elle ne devrait pas tomber entre de mauvaises mains. Les pirates se servent d’IP usurpé. Ce qui leur permet de commettre leurs méfaits au nom d’autres internautes qui ne se doutent de rien. Par ailleurs, il est facile de cacher ou de falsifier l’identifiant, notamment en utilisant un tunnel VPN.

Proxy et nom de domaine veulent dire quoi ?

proxy

La notion de Proxy est indissociable du protocole Internet. Il s’agit d’un appareil intermédiaire dont le rôle est de sécuriser la connexion. Ce dispositif a aussi sa propre adresse IP. Dans les faits, c’est bien son identifiant qui est affiché en première ligne lorsque vous naviguez sur la Toile. Son rôle est de préserver votre anonymat efficacement. Chaque internaute doit l’activer à partir des paramètres avancés de Mozilla ou de Chrome.

Lorsqu’un nom de domaine est saisi sur la barre de recherche du navigateur, le système DNS le traduit en adresse IP. Comprenez qu’il s’agit décidément du seul moyen de communiquer entre deux appareils. Ces derniers ne reconnaissent pas les noms, mais s’appuient uniquement sur une série de 0 et de 1. En effet, l’IP est retranscrit en code binaire pour être exploitable par les serveurs et les ordinateurs distants, etc.

Yohann G.