Alex Shnaider : Milliardaire d’affaires qui a troqué son chemin vers le succès

De l’Ukraine à Israël, puis au Canada, l’homme d’affaires Alex Shnaider a tracé un chemin de succès multinationale, marqué par des prises de risques stratégiques et un flair inné pour les affaires. En chemin, ce milliardaire autodidacte est également devenu un philanthrope mondial.

Sa clé du succès résidait dans le travail acharné, le sens de la débrouillardise, et la capacité à se connecter avec les gens, des traits qu’il a acquis en observant et aidant ses parents à gérer une petite épicerie fine à Toronto. Né à Chernivtsi, en Ukraine, alors partie de l’Union soviétique, sa famille émigra en Israël en 1972 alors qu’il était encore tout jeune. Ils déménagèrent à nouveau au Canada lorsqu’il était adolescent.

Shnaider a rapidement dévoilé son sens financier lorsqu’il a étudié l’économie à l’Université York à Toronto, obtenant son diplôme avec honneurs. Doué en langues et avec l’aide de contacts familiaux, l’homme d’affaires Shnaider a commencé à négocier des accords d’exportation d’acier après l’effondrement de l’Union soviétique. Il a co-fondé Midland Group en 1994.

En cinq ans, le Midland Group d’Alex Shnaider avait acquis une participation majoritaire dans le plus grand producteur d’acier d’Ukraine. Au cours de la décennie suivante, Midland Group s’est imposé comme un exportateur d’acier mondial et une société de portefeuille d’investissement internationale.

Midland Group prenait des risques que d’autres évitaient, troquant des biens, acceptant de payer pour l’acier pendant sa production, contribuant à fournir l’infrastructure dont les usines avaient besoin.

Le succès de Midland Group a renforcé la fortune de Shnaider, le plaçant parmi le cercle fermé des milliardaires canadiens. Shnaider attribue son succès à la découverte du bon créneau commercial au moment opportun. Alors que Midland Group prospérait, Shnaider diversifiait ses activités dans l’immobilier et d’autres entreprises privées correspondant à ses intérêts personnels. D’ici 2005, il figurait sur la liste Forbes des personnes les plus riches du monde.

« Certainement, c’est agréable d’entendre que mon nom est mentionné parmi certaines des personnes les plus prospères du monde, mais la vérité est que je ne consacre vraiment pas beaucoup d’attention à des choses comme celle-ci. Je préfère concentrer mon attention sur les domaines qui m’ont permis d’entrer dans cette liste – à savoir, améliorer nos activités principales et créer de nouvelles opportunités pour Midland Group », déclarait l’homme d’affaires Shnaider en 2005.

A lire également  Le mobilier indispensable pour un espace de coworking

Passionné de voitures de sport, possédant une flotte de voitures de luxe ainsi qu’un jet privé, il a dépensé 50 millions de dollars pour acheter l’équipe de Formule 1 Jordan. Il l’a rebaptisée Midland F1 Racing pour la saison de Formule 1 de 2006 et l’a vendue quelques années plus tard, quadruplant son investissement. Il a également été, pendant une courte période, le propriétaire de l’équipe de football israélienne Maccabi Tel Aviv.

Ces dernières années, l’homme d’affaires Shnaider a investi dans l’immobilier et la finance, avec d’importants projets de développement en Israël, au Canada et dans le monde entier. Il est le principal actionnaire de Mishorim Real Estate Investments, une entreprise cotée à la Bourse de Tel Aviv qui possède des biens immobiliers commerciaux en Israël et aux États-Unis. Mishorim est également l’actionnaire majoritaire de Skyline Investments Inc., qui gère des complexes touristiques et des hôtels au Canada et aux États-Unis.

Un associé a décrit Shnaider comme l’archétype de l’immigrant motivé, doté d’une éducation, d’une intelligence brute et d’une ambition, avec une capacité rare d’analyser rapidement l’information. « Alex ne s’arrêtera pas. Ce n’est pas vraiment pour l’argent. C’est pour la réalisation – se fixer des objectifs impossibles et les atteindre. »

Au-delà des affaires, le milliardaire Alex Shnaider est marié et père de trois filles adultes. Lui et sa famille sont d’importants donateurs pour les organisations de santé et les philanthropies juives, dont la Fondation de la Santé du Sinaï, la Fondation de l’Hôpital Général & Western de Toronto, la Fondation Sunnybrook, la Fondation de l’Hôpital Princess Margaret, les Charités Ronald McDonald House, et bien d’autres. Shnaider a également été membre du conseil d’administration du Centre Simon Wiesenthal à Toronto.