ccleaner

CCleaner : Logiciel utile ou à éviter ?

Autrefois considéré comme un outil indispensable, CCleaner propose de nettoyer votre PC. Développé par Piriform, il débarrasse votre disque dur des fichiers résiduels et d’autres charges inutiles. Seulement, après le rachat de son éditeur par Avast, les problèmes sont apparus, notamment avec des infestations virales à répétition. Actuellement, les ordinateurs se sont beaucoup améliorés et ce programme ne semble plus être nécessaire. Voici pourquoi.

Le logiciel CCleaner et son double fonctionnement

Que ce soit sur PC ou sur mobile, les fichiers inutiles s’accumulent dans l’appareil au fil du temps et deviennent particulièrement encombrants. Ces déchets alourdissent le disque dur et amoindrissent les performances de votre PC. CCleaner est conçu pour nettoyer ces bribes de codes et autres cookies. Il rince l’historique de navigation qui pourra être compromettant. Son fonctionnement repose sur deux actions.

Dans un premier temps, CCleaner scanne le disque dur pour répertorier tous les fichiers inutiles. Puis, le programme va ensuite les supprimer de votre appareil. C’était très important avant l’apparition de la fonction native de Microsoft Windows baptisée Disk Cleanup. Cet outil libère de l’espace de stockage en éliminant les fichiers temporaires qui ont été employés par divers logiciels. Les traces résiduelles issues d’Internet et divers rapports d’erreurs sont aussi effacées.

CCleaner propose davantage que le nettoyeur natif en supprimant les données liées au fonctionnement de Windows. Les fichiers de cache des navigateurs Web sont également balayés. Il fut un temps où cette fonctionnalité était salutaire pour les utilisateurs de Chrome et Firefox. Parfois, les dossiers d’installation et autres pilotes pour cartes graphiques, son, etc. Ces contenus plombent le système. Le programme de Piriform s’en débarrasse.

Vous choisissez les types de fichiers à faire disparaître

Au moment de lancer l’analyse, l’utilisateur doit sélectionner tous les types de fichiers que vous souhaitez voir disparaître de votre PC. Vous aurez encore à confirmer une liste lorsque CCleaner a fini leur recensement. Votre choix est mémorisé. À chaque fois que vous lancez un grand ménage, le logiciel reprend les mêmes critères pour le tri des programmes à effacer. Cette automatisation vous fait gagner du temps.

CCLeaner a été bien utile à une époque où les internautes prennent confiance de l’importance des données privées. Les usagers pouvaient compter sur le programme pour dissoudre l’historique de navigation et les cookies accumulés dans Flash Player. Le répertoire des fichiers récemment ouverts disparaît dans la même occasion. Aucune traçabilité concernant votre utilisation de Microsoft Word ou d’Adobe Reader ne sera alors gardée sur votre PC.

L’outil de nettoyage de Piriform a le mérite d’être gratuit. Il n’était pas le seul. Dans la même catégorie, il y a des dizaines d’alternatifs. Voici les plus recommandés en leur temps :

  • Malwarebytes pour Windows
  • PC Decrapifier
  • Atomiccleaner
  • Should I Remove It
  • MacClean
  • OnyX
  • CleanMyMac

Un programme de nettoyage ralentissant votre navigation

Aux premiers abords, CCleaner semble être pragmatique. La simplicité de son interface lui vaut un succès planétaire. De plus, il s’agit d’un nettoyeur compatible pour PC et Mac. Cela dit, le revers de la médaille est moins reluisant pour ce programme. Pour cause, si vous supprimez les caches, votre navigateur peut devenir plus lent. Ces morceaux de pages Web, scripts ou fichiers HTML sont indispensables. Ils lui permettent de garder en mémoire et d’ouvrir plus rapidement des adresses ou des contenus.

Ainsi, lorsque vous entrez souvent sur un portail Web, votre navigateur peut rapidement charger les contenus. Il n’aura plus à télécharger le logo ou les images sur la page d’accueil. Ces images sont sauvegardées dans le cache local. Ce qui permet de naviguer avec une plus grande fluidité. Cela dit, les fichiers mémorisés peuvent alourdir votre machine avec le temps. Il faudra s’en séparer de temps à autre. C’est la raison d’être de CCleaner.

Seulement, le logiciel de nettoyage a cette fâcheuse habitude de tout balayer sur son passage. En effaçant les caches, il oblige votre navigateur à télécharger de nouveau les fichiers répétitifs. Ces derniers peuvent être compromettants si jamais un hacker accède à votre PC, il saura exactement reconnaître les pages que vous avez récemment visitées. La parade consiste à naviguer en mode privée. En incognito, les caches ne seront pas systématiquement sauvegardées.

banniere ccleaner

Inutile de nettoyer votre PC, vous avez de la place

La configuration des PC évolue à une vitesse grand V. Il y a une décennie, les ordinateurs avaient un souci d’espace de stockage. Avec des disques durs à la capacité restreinte, il fallait régulièrement alléger la mémoire interne pour ne pas plomber et ralentir les systèmes. Ce fut le temps des Pentium IV et des Core Duo. Désormais, les PC disposent de disques durs beaucoup plus performants. Le seuil de remplissage n’est plus facilement atteint comme autrefois. Ce qui rend CCleaner moins utile.

À l’ère du Téraoctet, le stockage ne constitue pas tellement un problème. Les PC actuels permettent de télécharger des dizaines de films en HD. Les caches peuvent s’accumuler sans avoir d’impact sur la vitesse de navigation. De plus, les systèmes d’exploitation proposent des outils natifs pour s’en débarrasser. Windows, OS, mais également Android sont capables d’éliminer les bribes de codes devenus encombrants pour votre PC. C’est aussi une évolution au désavantage de CCleaner.

Par ailleurs, s’il vous faut réellement de la place sur votre ordinateur, la solution ne se trouve pas sur un nettoyeur. Pour disposer de l’espace de stockage supplémentaire, vous pouvez ajouter un disque dur externe ou tout garder dans le Cloud. En 2021, chaque internaute a au moins un fichier dématérialisé qu’il peut à tout moment retrouver en se connectant au nuage. Neflix et les plateformes de jeux vidéo vous offrent tout sans téléchargement.

Des outils que votre ordinateur propose déjà

Les outils proposés par CCleaner ont été fort utiles en leur temps. Seulement, ils sont désormais remplacés par des fonctionnalités natives des systèmes d’exploitation. Parmi eux se trouve un programme dont la mission est de dresser la liste des applications installés. Ce genre d’astuce est courante sur les OS, même sur Android. Il suffit de consulter les détails sur la mémoire pour voir les programmes qui occupent le plus de place. L’usager peut ensuite vider manuellement le cache pour chacune d’elles.

Une bonne majorité des programmes propres à CCleaner sont devenus aussi dangereux qu’inutiles. Le nettoyeur de registre par exemple peut effacer des contenus indispensables à votre appareil. C’est le cas du désinstalleur. Ce dernier ne propose rien de plus que la fonctionnalité similaire dans le panneau de configuration de Windows.

Un gestionnaire de démarrage équivalent à Task Manager. Votre ordinateur n’a pas besoin des deux programmes d’assistance au lancement pour s’allumer. Il ne requiert pas une interface supplémentaire de restauration de système en cas de bug. CCleaner était autrefois utile pour trouver les fichiers dupliqués. Il peut aussi analyser le disque dur ou le vider de son contenu lors d’une réinstallation d’OS. Toutefois, des logiciels spécialisés le font nettement mieux que lui.

Les mises à jour sont des pièges supplémentaires

Pour CCleaner, le déclin commence avec le rachat de son éditeur Piriform par un géant des antivirus en 2017. La version 5.45 a entamé la controverse. Elle collecte des données personnelles à l’insu des concernés. C’est à cause de la fonctionnalité Active Monitoring que l’utilisateur ne peut pas désactiver. Par ailleurs, le programme n’avait aucune balise des paramètres de confidentialité pour sa version gratuite.

L’année du rachat année, la version 5.46 du logiciel commence à devenir incontrôlable. Il ignore tout simplement les préférences de l’utilisateur en matière de mise à jour. Le programme de nettoyage a ainsi forcé la main aux utilisateurs. CCleaner fait un upgrade automatique sans le consentement des usagers. Les fonctionnalités désactivées sont remises en marche par défaut dès le redémarrage du PC.

Ce qui agace le plus les utilisateurs, c’était l’impossibilité de fermer CCleaner. La croix sur le coin droit en haut du programme était inactive. Il a fallu aller au gestionnaire de tâches pour forcer l’arrêt du logiciel. Ce dernier prend des heures à scanner le PC comme s’il était un invité trop curieux. Fustigé de partout pour ces bugs, Piriform explique que les fonctionnalités analytiques ont été étendues afin d’améliorer le logiciel.

Aucune garantie sur la confidentialité des données récoltées

Contrairement aux logiciels qui prélèvent des données personnelles avec respect, CCleaner ne s’est jamais officiellement engagé à les garder confidentielles. Ses éditeurs ont à peine fait interruption sur un forum d’utilisateurs pour indiquer que les informations sont anonymes. Ils poursuivent que ces renseignements sont utilisés pour mieux comprendre l’origine des bugs répétitifs. L’entreprise de développement a aussi annoncé qu’elle cherche à concentrer ses efforts sur certaines fonctionnalités.

L’anonymat des données recueillies sur les PC de millions d’usagers ne suffit pas pour rassurer. Piriform a omis de préciser les types d’informations qu’il collecte ainsi que la manière avec laquelle ils sont gardés. Le développeur a juste avancé qu’un guide sous forme de questions/réponses était en préparation. Une vaste campagne d’éclairage sur les différentes fonctionnalités du logiciel était alors menée.

Piriform qui profite des capitaux d’Avast a dû jouer sur la communication numérique pour redorer le blason après les incidents répétitifs. L’éditeur explique qu’il faut bien séparer l’Active Monitoring de la collecte de données. Cela a pour effet d’augmenter le contrôle sur le programme. L’activation ou l’arrêt de chaque outil est également possible depuis l’interface utilisateur.

Cheval de Troie, virus et publicités intempestives au menu

En dépit d’un discours rassurant de la part de l’éditeur, CCleaner est devenu trop dangereux. Le nettoyeur était infesté de malwares. Ce logiciel 32-bit embarque un cheval de Troie dont la mission consiste à recueillir des informations sur le PC de l’utilisateur. Pire, il peut exécuter le code sur le système et occasionner divers dommages. Le développeur a pu rectifier le tir avant que les dégâts deviennent importants.

Les utilisateurs de CCleaner ont pu constater que le programme comporte des pop-up intempestifs. Ces fenêtres font irruption au moment inopportun pour inviter à acheter la version payante du nettoyeur. Par la même occasion, la publicité pour Avast s’affichait à tout bout de champ. Ces pratiques ont fini par reléguer le logiciel au rang de junkware.

Un junkware est un logiciel indésirable. La plupart du temps, il infeste le système dans le but de diffuser des publicités sous forme de Pop-Ups. Ce sont des annonces sur des jeux et divers autres produits de consommation. Actuellement, les protections natives sont capables de se prémunir contre ces programmes. Autrefois, il a fallu installer Junkware Remoal Tool pour réussir à s’en débarrasser correctement.

A lire également  NordVPN : nos éclairages sur le supposé meilleur VPN 2022

Un nettoyeur considéré comme un malware par Windows

Windows Defender, l’outil de protection native du système d’exploitation le plus utilisé au monde fait le tri des logiciels autorisés sur votre PC. Depuis l’été 2020, CCleaner est officiellement considéré comme une menace par cette fonctionnalité. C’est surtout la version gratuite du nettoyeur qu’il étiquette de programme indésirable. Cette relégation vient du fait qu’il appartient à un bundle, c’est-à-dire un regroupement de logiciels, dont certains ont une mauvaise réputation.

L’édition CCleaner est fournie dans le pack d’offres de Google Chrome. Cet ensemble comprend aussi la version libre d’Avast et d’AVG. Cette association présente une menace aux yeux de Microsoft. Pour l’équipe de Bill Gates, cette manœuvre désintéressée en apparence peut impacter négativement l’expérience de l’utilisateur de son OS.

Désormais, toute tentative d’installation de CCLeaner enclenche un message d’alerte. Windows Defender rappelle les risques potentiels avec sa seule présence sur le système. Les victimes ont rapporté des bloatwares et des pop-up particulièrement irritants à partir de 2018. Néanmoins, le nettoyeur peut sauver sa réputation grâce à la version payante que Microsoft ne considère pas encore comme dangereuse. Elle n’est pas vendue en bundle.

Pour continuer de profiter des rares avantages du logiciel

Ceux qui utilisent encore un PC de l’ancienne génération peuvent continuer d’employer CCleaner. Ce nettoyeur leur permet bien de gagner de l’espace sur leur ordinateur. Cependant, il faut prendre quelques précautions. Il est par exemple préférable de profiter des versions antérieures à 2017. Puis, ce serait également souhaitable de ne pas lancer le programme avec les paramètres par défaut. Il faut avoir le dernier mot sur les fichiers à effacer ou non.

Nettoyez uniquement les fichiers temporaires, l’historique de navigation, les cookies non indispensables aux activités sur le Net. Les caches devront normalement être dégagées de manière périodique. Vous avez aussi la possibilité d’éliminer tous les contenus en double glace au Duplicate Finder. Par ailleurs, certains résidus d’anciens pilotes pour les périphériques pourront être nettoyés pour libérer de l’espace.

Pour la désinstallation, vous avez deux catégories. La section Windows comprenant les données liées au système d’exploitation est délicate. N’y touchez pas à moins de savoir ce que vous faites. Par contre, les dossiers résiduels d’applications tierces peuvent être supprimés. Il suffit de cocher aux bonnes cases après avoir lu dans le menu contextuel.

Parfois, il faut faire confiance aux outils natifs du système

Les fonctionnalités de Windows remplacent celles de CCleaner.

  • Avec Nettoyage de Disque, vous pouvez vous débarrasser des fichiers indésirables. Qu’ils viennent de Windows ou d’applications tierces, quelques clics suffisent à tout effacer.
  • Une autre méthode consiste à recourir à l’Assistant de Stockage si vous avez un PC sous Windows 10. Pour chacun de ces outils, vous devez passer par le menu Démarrer.
  • Creators Update nettoie les bribes de codes liés au téléchargement. C’est aussi l’outil pour rayer d’un revers de main les fichiers temporaires. Il vide même la corbeille tous les mois.
  • En passant par l’onglet Application de votre mobile, vous pouvez désinstaller tous les programmes qui ont été téléchargés.
  • Sur PC comme avec un Smartphone, il est toujours possible de vider manuellement le cache.
  • Votre navigateur comporte aussi un bouton pour effacer l’historique. Rendez-vous au Menu, puis aux Paramètres. Poursuivez avec la rubrique Confidentialité et Sécurité.
  • Sur Google Chrome, vous avez la possibilité de programmer la suppression automatique des cookies. Un bouton permet de l’activer systématiquement à chaque fois que vous vous déconnectez. Le mode incognito est réglé par défaut sans historique.
  • CCleaner peut accélérer le démarrage de votre PC. Windows le fait encore mieux. L’OS vous suggère de choisir les applications à lancer lorsque vous allumez votre PC. Il suffit de les cocher.

Quelques mots sur les nettoyeurs pour Mac

Les utilisateurs de Mac ont un large choix de nettoyeurs. Il y a notamment CleanMyMac qui déclare pouvoir effacer jusqu’à 500 Mo de contenus superflus pour alléger le système. Son interface est d’une étonnante simplicité. Par contre, il faut de la pratique pour maîtriser les paramètres. Les réglages complexes cachent des fonctions vraiment indispensables.

De son côté, CCleaner pour OS propose des analyses très poussées. Le logiciel suggère en même temps des réparations si besoin est. Cette option est disponible en mode gratuit comme sur la version payante. L’offre premium ajoute même des fonctionnalités additionnelles fortes utiles. Elle vient à bout de tous les fichiers indésirables et nettoie le navigateur en profondeur. Par ailleurs, les clients jouissent d’une assistance. Ils sont prioritaires en cas de mise à jour du programme.

CleanMYMac est relativement difficile à manier en comparaison avec le CCleaner gratuit pour Mac. L’interface est beaucoup plus claire et les fonctionnalités peuvent être activées de manière intuitive. Le nettoyeur sans abonnement se débarrasse aussi des cookies ou des JavaScripts qui s’accumulent au fil des surfs sur le Web. Quoi qu’il en soit, les deux outils se valent lorsqu’il s’agit de la protection de la vie privée. Ils offrent également un niveau sécuritaire correct.

Deux critères principaux pour choisir un nettoyeur

Le choix d’un nettoyeur repose sur plusieurs critères, dont le contrôle que vous gardez sur le logiciel. CCleaner propose d’effacer les données superflues. Ils dégagent de votre système les fichiers temporaires ou inutiles pour faire de la place. Votre registre Windows est également remis à zéro. C’est l’endroit où les réglages et autres configurations sont sauvegardés. À un moment, il est saturé et nécessite un grand ménage. Il vous suffit d’appuyer sur le bouton « Registre » du Menu, puis lancez la correction des erreurs.

AdwCleaner peut aussi vous être utile à bien d’égards. Ce programme nettoie les logiciels indésirables, surtout ceux en rapport avec la publicité. Il empêche les pop-up de faire irruption sur votre écran. Ces fenêtres ne sont pas forcément des virus, mais elles font partie du modèle d’affaires des pages Web. Ces dernières les programment pour chaque visite. Un filtre devient alors nécessaire pour ne pas les voir partout.

Quel que soit le nettoyeur de votre choix, sachez utiliser l’option Scanner. Affiché clairement sur l’interface, cet outil recherche des virus et autres malwares tapis dans votre système. AdwCleaner dresse la liste des menaces répertoriées et vous demande la permission de les éliminer. Cette fonctionnalité vous permet de comparer deux nettoyeurs qui se valent à première vue.

Quid de la version pour Smartphone de CCleaner ?

Les possesseurs de téléphone Android ont pu utiliser CCleaner sur leur appareil. Le logiciel est compatible à partir de la version 4.0 baptisée Ice Cream Sandwich du système d’exploitation mobile de Google. Les éditions plus récentes ont également pu en profiter. À ses débuts, le logiciel a permis d’améliorer la performance du Smartphone. Il élimine les fichiers inutiles pour économiser de l’espace. Ce qui permet de faire plus de photos et d’installer davantage d’applications.

L’interface CCleaner mobile est le même que pour Windows et Mac. Le programme reprend la même technologie, mais avec des spécificités propres aux smartphones. Il efface :

  • Les messages SMS.
  • Le journal d’appels.
  • L’historique du navigateur
  • Les données d’applications tierces.

A ces fonctionnalités s’ajoutent :

  • La suppression des applications obsolètes.
  • Le blocage de programmes indésirables qui s’exécutent automatiquement.
  • L’établissement de statistiques telles que le monitoring de la RAM, le stockage et la batterie.

Est-ce une bonne idée d’avoir CCleaner sur votre mobile ?

L’efficacité et l’utilité de CCleaner reposent sur un paramétrage adéquat. Vous devriez indiquer clairement les types de fichiers à effacer. Exigez à ce que le programme demande toujours votre aval avant de faire disparaître quelques choses de votre téléphone. Bien que le logiciel ne jouit pas d’une parfaite réputation, vous pouvez compter sur lui pour garder votre Smartphone propre et allégé des contenus indésirables. Comme pour les PC et Mac, le nettoyeur est indispensable si le système ne dispose pas de fonctionnalité similaire. Vérifiez également les outils offerts par le lanceur d’applications.

Ainsi, si vous avez un Smartphone Android version 4 ou 5, CCleaner vous permet de surveiller votre système. Il détecte d’éventuelles erreurs et arrête les applis qui tournent en arrière-plan. Cette fonctionnalité améliore la vitesse en libérant la mémoire vive, mais économise surtout votre batterie. En vidant les caches d’applis et les dossiers de téléchargement ou le contenu du presse-papiers, vous gagnez en vélocité. C’est mieux si vous pouvez effacer les fichiers dupliqués et transférer vos photos au Cloud.

Le nettoyage est encore plus efficace en version pro. Elle offre bon nombre d’avantages. Vous pouvez programmer le ménage dans le système à une heure prédéfinie. D’ailleurs, la déclinaison payante de CCleaner accélère les calculs faits sur votre smartphone et libère de l’espace de manière significative. Vous pouvez la télécharger sur le Play Store. C’est une garantie supplémentaire que Google a déjà effectué la vérification du programme. L’éditeur d’Android certifie surtout qu’il ne comporte pas de malware.

Il existe quelques mises en garde

Les utilisateurs de CCleaner Mobile doivent prendre conscience que le logiciel a librement accès au contenu de leur téléphone. Si l’agent de ménage crashe ou rencontre des failles, il se pourrait que la sécurité du portable soit compromise. Un bug du logiciel peut endommager les composants hardware tel que la RAM ou faire disparaître des fichiers importants.

À ce jour, peu d’incidents ont été rapportés à Google. Les usagers peuvent librement s’exprimer sur les applications proposées sur Play Store. CCleaner jouit d’avis majoritairement favorable, mais n’est pas considéré comme parfait non plus. Le fait qu’il surveille le système en continu constitue une menace sur la vie privée. Les analyses peuvent aussi alourdir le téléphone s’il n’y a pas assez de mémoires vives.

Ainsi, seuls les mobiles d’entrée de gamme ont réellement besoin des fonctionnalités d’un nettoyeur externe. Les appareils les plus récents peuvent effectuer le ménage eux-mêmes avec brio. Les dernières versions d’Android peuvent se passer de CCleaner qui constitue un doublon de plus qui plombera l’appareil. Puis, les configurations sont de plus en plus satisfaisantes. Avec 4 à 8 Go de RAM et 512 Go de stockage, il n’y a aucun souci de surcharge du système.

Que vaut la version payante du nettoyeur ?

Piriform encourage vivement les utilisateurs de CCleaner de s’abonner au service payant. Il faut l’essayer pour en avoir le cœur net. Sur mobile comme avec les ordinateurs, les fonctionnalités restent les mêmes. Le logiciel supprime les déchets dans le disque dur et allège le système d’exploitation. La version avec abonnement ne rencontre plus les mêmes problèmes qu’avec les éditions 5.81 et 5.82. D’ailleurs, l’éditeur propose au moins deux modes de nettoyage.

Avec la mise à jour 5.83, CCleaner s’améliore. La fonctionnalité Snip & Sketch est d’une redoutable efficacité pour nettoyer un PC sous Windows 10. Le Driver Updater reste aussi un avantage pour les clients payants. L’outil reconnaît cinq millions de pilotes. Ce qui l’empêche de jeter aux ordures les fichiers dont l’utilité n’est pas forcément reconnue par d’autres nettoyeurs.

En conclusion, CCleaner n’est pas foncièrement mauvais. Cette application reste bien utile pour ceux dont le système ne dispose pas encore de nettoyeur natif. Il permet aux téléphones d’entrée de gamme de dégager de l’espace. Par contre, les mobiles avec une très faible RAM pourront s’en passer pour ne pas s’alourdir davantage. En ce qui concerne les PC et les Mac, il vaut mieux essayer pour en avoir le cœur net. La notion de bonne ou mauvaise application est relative, non absolue.

Yohann G.