rachat de credits

Baisse du pouvoir d’achat : et si le regroupement de crédits était la solution ?

Les effets de la conjoncture sur fond de crise n’épargnent aucun foyer. Avec la hausse du prix de l’essence et l’inflation des denrées alimentaires, les familles françaises doivent faire plus que resserrer les ceintures. Les fins de mois sont encore plus anxiogènes pour les ménages qui ont plusieurs mensualités à honorer. Si vous cherchez une solution pour vous alléger financièrement, le rachat de crédits pourrait vous aider.

Regroupez vos dettes grâce au rachat de crédits

Le rachat de crédits regroupe vos passifs en une mensualité unique. Peut-être que vous avez souscrit à un prêt immobilier, puis vous avez aussi emprunté pour les travaux de rénovation. En même temps, il a fallu acheter une voiture en leasing. Comme 19 millions de familles françaises, vous avez des crédits à la consommation en cours de remboursement. Pour d’autres foyers, les prêts étudiants et divers engagements financiers poussent à trouver un organisme de rachat de crédit.

Contractées auprès de nombreux créanciers, les dettes cumulées au fil des années peuvent finir par vous étouffer économiquement. En effet, le taux d’endettement va au-delà des 33 % que les banques considèrent comme viables. De plus, vous aurez à jongler avec plusieurs échéanciers. Ce qui vous expose à des risques de pénalité de retard à tout moment. Bref, avoir plusieurs crédits à rembourser n’est jamais une partie de plaisir. Le rachat de crédit vous allège en les regroupant en une seule mensualité à montant réduit. C’est possible grâce à une extension du délai de remboursement. Cette durée atteint parfois 25 ans chez certains organismes financiers.

Divers avantages d’un regroupement de passifs

En souscrivant à un rachat de crédits, vous gagnerez en pouvoir d’achat. Au fil du temps, la somme des mensualités peut devenir si importante que vous ne disposez plus qu’un faible reste à vivre. Ce qui vous expose davantage au spiral des dettes cycliques. S’il s’agit d’un simple crédit revolving ou d’une faible découverte bancaire, c’est tolérable. Malheureusement, un maigre pouvoir d’achat conduit plus généralement au surendettement. Une restructuration financière va réduire la part des versements pour vous redonner davantage d’argent à dépenser une fois vos frais non compressibles déduits (Scolarité, cotisations sociales, impôts, etc.).

Le rachat de crédits permet de mener une vie décente. Avec un reste à vivre plus important, vous aurez l’occasion de payer de meilleures études pour les enfants. Il vous sera possible de consulter des spécialistes non conventionnés et d’accéder à des soins non couverts par la sécurité sociale. Madame pourra même s’autoriser des séances de shoppings tandis que monsieur aura enfin les outils de bricolage qu’il désire depuis si longtemps. Avoir de l’argent disponible vous donne l’opportunité de réaliser d’autres projets qui vous tiennent à cœur. Vous pourrez économiser ou souscrire à un nouveau crédit.

A lire également  Quand faire appel à un courtier en rachat de crédits ?

Les prêts éligibles à un regroupement

En principe, tous les prêts contractés auprès d’un organisme de financement formel peuvent être regroupés dans un rachat de crédits.

  • Prêt immobilier : quel que soit le nombre de mensualités payées, le crédit que vous avez souscrit pour l’achat de votre domicile principal ou secondaire peut être racheté par un créancier. Rassurez-vous, le fait que vous avez bénéficié d’une défiscalisation ne change rien à votre éligibilité.
  • Le crédit auto : que vous ayez emprunté pour l’achat d’une voiture ou d’un deux-roues, sachez que cette dette peut être regroupée à votre remboursement unifié. C’est aussi le cas de ceux qui ont acheté un tracteur ou un utilitaire, mais avec une démarche dédiée aux professionnels.
  • Les crédits à la consommation constituent les cibles d’une restructuration financière. Ce sont des prêts scolaires, financements d’un voyage, facilité de caisse ou engagement auprès d’un magasin de meuble.

 

Quelques particularités des rachats de crédit.

Le rachat de crédits s’adresse principalement aux particuliers. Les prêts souscrits dans un cadre professionnel sont exclus. Cela dit, il existe une option de regroupement pour ces investissements engagés pour le travail. L’entité qui reprend les passifs de l’entrepreneur peut même intervenir pour les retards de paiement et la dette URSSAF. Pour en bénéficier, il faut avoir un statut d’autoentrepreneur, artisan, gérant de société ou pratiquer une profession libérale. Dans tous les cas, l’entretien avec un courtier de crédit et une simulation en ligne vous éclairera davantage à ce sujet.

Il n’est pas pertinent d’inclure un prêt à taux zéro à un rachat de crédits. D’ailleurs, ce financement figure dans la liste des exclusions. Les ménages se trouvant en surendettement sont aussi inéligibles. Les articles L 711-1 et L 712-2 du Code de la consommation définissent leur situation comme l’incapacité totale de payer les dettes non professionnelles. Cela peut être dû au chômage ou à un autre aléa de la vie. Par ailleurs, les personnes qui se trouvent dans le fichier des incidents de paiement peuvent voir leur demande être refusée par le créancier.

Yohann G.