Bilan de compétences : coût et financement

Réaliser un bilan de compétences est très avantageux. Cela vous permet notamment de faire le point sur votre situation professionnelle et personnelle. Néanmoins, combien coûte un bilan de compétences ? Et comment pouvez-vous le financer ?

Le prix d’un bilan de compétences

Le prix d’un bilan de compétences n’est pas standard. En général, le montant de la réalisation dépend de plusieurs critères tels que :

  • l’organisme de bilan de compétences choisi,
  • sa situation géographique,
  • la situation professionnelle du demandeur,
  • les modalités de mise en œuvre du bilan de compétences.

En principe, chaque organisme est libre de fixer le montant qui lui convient. Cela explique les variations qu’on note au niveau du prix de réalisation d’un bilan de compétences. Cependant, peu importe l’organisme choisi, il est important de prévoir un budget assez conséquent. En effet, la réalisation d’un bilan de compétences peut s’avérer relativement onéreuse. Vous pouvez prévoir entre 1 800 et 3 000 euros en fonction du centre choisi pour le faire.

Par ailleurs, même si le prix d’un bilan de compétences est un élément important, il ne détermine pas la qualité du service fourni. Il est donc nécessaire de bien choisir votre prestataire. N’hésitez donc pas à vous renseigner afin de choisir l’organisme qui vous convient.

Les différentes façons de financer un bilan de compétences

Il existe différentes façons de financer son bilan de compétences.

Le financement par le CPF

Il est possible de financer son bilan de compétences par le Compte Personnel Formation (CPF). Ce dernier a remplacé le Droit individuel à la Formation (DIF). Il permet notamment de financer une formation en vue d’améliorer ses compétences. Le CPF est éligible à tout le monde (demandeurs d’emploi, agents publics, employés d’entreprises privées, etc.).

Pour bénéficier de cette aide, il est toutefois important de respecter certaines conditions. Sur ce point, il vous faut ouvrir dans un premier temps un compte CPF. Vous pouvez vous rendre sur le site du gouvernement pour le faire. En plus de cela, votre organisme de bilan de compétences doit être certifié. Le montant fixé par le gouvernement dans le cadre du CPF varie de 500 à 800 euros en fonction de votre niveau d’étude. Vous pouvez ainsi utiliser ce crédit pour financer votre bilan de compétences.

bilan de compétences financement projet professionnel

Faites financer votre bilan de compétences par Pôle Emploi

En dehors du Compte Personnel Formation, vous pouvez également financer votre bilan de compétences par Pôle Emploi. Toutefois, cela s’adresse en particulier à ceux qui sont à la recherche d’un travail. Votre bilan de compétences peut être pris en charge en tout ou en partie par Pôle Emploi. Pour cela, vous pouvez contacter votre conseiller. Il vous indiquera les démarches à suivre.

L’autofinancement

Vous avez également la possibilité de financer votre bilan de compétences par vos propres moyens. Dans ce cas, il vous faut prévoir un budget assez solide, d’autant plus que le bilan de compétences coûte en moyenne 1 800 euros. Afin de vous faciliter la tâche et de trouver des services à un prix abordable, vous pouvez comparer les offres et demander un devis détaillé aux centres de formation. Cela vous permettra de choisir un organisme selon votre budget.

A lire également  Le développement durable : des métiers d'avenir

Le financement par l’OPCO

Les opérateurs de compétences (OPCO) accompagnent les formations professionnelles en finançant notamment ces dernières. Ils ont remplacé l’OPCA (organismes paritaires collecteurs agréés). Ils peuvent contribuer activement au financement de votre bilan de compétences. Cette aide est accessible à toute personne âgée d’au moins 16 ans, peu importe sa situation professionnelle.

À ce jour, il existe 11 OPCO. Pour bénéficier de cette aide, il vous faut juste adresser une demande auprès de l’organisme dont dépend votre entreprise. Vous pouvez vous adresser au service des ressources humaines pour le savoir.

Le financement par votre entreprise

Votre entreprise peut également se charger des frais liés à la réalisation de votre bilan de compétences. Cela est alors prévu dans son plan de développement de compétences. Dans ce cas, c’est généralement votre entreprise qui vous propose de réaliser cette procédure. Elle vous choisit également le centre qui réalisera le bilan de compétences.

Faites financer votre bilan de compétences par le FIPHFP

Le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique (FIPHFP) peut aussi prendre en charge votre bilan de compétences. Cette aide est éligible à toutes les personnes en situation de handicap et qui travaillent dans la fonction publique, peu importe, leur statut. La valeur maximum allouée est de 2 000 euros. Pour bénéficier de cette aide, vous pouvez adresser une demande au FIPHFP. La demande se fait en ligne via le site des services publics.

Cette démarche peut aujourd’hui être digitale

Le bilan de compétences peut se faire en ligne. Cette option présente d’ailleurs de nombreux avantages. D’une part, elle vous permet de vite démarrer votre processus de bilan de compétences. En effet, en optant pour une réalisation digitale, vous n’avez plus besoin de vous déplacer. De plus, cette option vous permet de gagner du temps. Vous pouvez ainsi utiliser ce temps au profit d’autres choses importantes.

Pour réaliser votre bilan de compétences, il vous faut une tablette ou un ordinateur équipé d’une webcam et d’un micro. Il est par ailleurs important que vous restiez dans un cadre confortable, loin du bruit.

Comment réaliser le bilan de compétences ?

Qu’il soit fait en ligne ou en présentiel, le bilan de compétences comprend généralement 3 étapes.

La phase préliminaire

Cette phase permet de faire le point sur votre situation professionnelle. Elle permet notamment à votre coach d’analyser vos besoins et demandes. Durant l’entretien, ce dernier pourra déterminer le format qui convient à votre situation. En plus de cela, il définira avec vous les modalités du déroulement du bilan de compétences.

La phase d’investigation

Durant la phase d’investigation, votre coach vous fait des tests nécessaires pour mieux vous comprendre. Il vous fera ainsi le point sur vos motivations et compétences. À la fin de cette phase, vous serez en mesure de construire un projet professionnel efficace. La phase d’investigation vous permettra également d’élaborer des solutions selon vos besoins et motivations.

La phase de conclusion

Cette phase permet de formaliser les résultats détaillés de la phase d’investigation. Elle vous permet de consolider votre projet professionnel. Au terme du processus, votre coach vous remet un document de synthèse. Ce dernier récapitule les connaissances que vous avez acquises lors de la deuxième phase. Il comporte également des recommandations de votre coach.

Yohann G.