cdiscount

Cdiscount : Dossier complet sur cette Marketplace Française

Fleuron du commerce en ligne dans l’Hexagone, Cdiscount représente nettement plus qu’un simple site de vente à distance. Propriété d’un groupe de la grande consommation, il devient un véritable marché virtuel d’envergure planétaire. Les internautes issus de 4 continents peuvent y trouver une large gamme de marchandises et de services. Cet article vous propose de découvrir plus de détails sur l’équivalent tricolore d’Amazon et d’Ali-Baba.

Larges gammes de produits et prix compétitifs font l’âme de Cdiscount

Côté à la bourse de Paris, Cdiscount est une entreprise de droit français. Son siège social se trouve à Bordeaux. Le commerce en ligne constitue son cœur de métier. Cela dit, l’expédition de marchandises à travers une multitude de pays lui a permis de développer d’autres branches, dont la logistique. Géré par la maison mère Cnova, son réseau tentaculaire couvre la France, mais également l’Europe, l’Afrique, l’Asie et l’Amérique latine. Les voyages et l’énergie font partie de ses domaines de prédilection.

Le nom Cdiscount fait allusion aux soldes. En effet, cette entreprise propose des remises pratiquement toute l’année. Elle veille à garder ses prix les plus compétitifs possible. Cela constitue même sa marque de fabrique. Puis, ce cybercommerçant accorde quelques bénéfices supplémentaires aux clients souscrits à ses divers programmes de fidélité. Il y a notamment les codes promo avec une réduction significative à la caisse.

C’était une entreprise familiale de commerce de CD d’occasion

L’évolution de Cdiscount se comprend mieux à travers son histoire. En 1998, alors que le Web 2.0 était encore à ses balbutiements, le site d’e-commerce démarre son activité en vendant des DVD d’occasion. À l’origine de cette initiative, les frères Hervé, Christophe ainsi que Nicolas Charles ont toujours cherché à développer le site. Le catalogue d’offre s’est élargi sur les produits technologiques à partir de 2001.

La société a ouvert une boutique à Bordeaux en 2006. Ce magasin physique est dédié aux meilleures ventes sur le site. L’entreprise familiale poursuit sa croissance en s’attaquant aux électroménagers dès 2007. Cette même année, elle commence à suggérer du vin et des meubles. Les rayons se remplissent davantage avec des articles de décoration et des marchandises ludiques à partir de 2009. Quelques mois plus tard, le groupe continue de susciter l’intérêt des internautes grâce à son pragmatisme. Il consacre un unique interlocuteur pour toutes les agences.

Un site d’e-commerce florissant racheté par Casino

Actionnaire de Cdiscount dès le début de l’aventure, Casino devient majoritaire à partir de 2008. En 2011, il ajoute le site de vente en ligne dans la liste de ses propriétés essentiellement composées d’hypermarchés. Cette année, les frères Charles se retirent et le géant de la grande distribution reste seul maître à bord avec 99,6 % des parts. Ce qui entraîne quelques changements dans le groupe d’e-commerce.

À partir de septembre 2011, Cdiscount ouvre sa plateforme aux tiers. En d’autres termes, les particuliers et les professionnels peuvent y mettre en vente leurs produits, moyennant un pourcentage. Ce marketplace a permis d’élargir à l’infini les gammes de marchandises proposées sur l’enseigne. Le marché virtuel brasse des milliards d’euros et assure une rentabilité durable pour Casino.

Le catalogue d’offre sur la plateforme continue de s’étendre

Sous la pulsion de Casino, le groupe Cdiscount cherche perpétuellement à enrichir son catalogue. Pour 2016 par exemple, l’enseigne propose des produits et services de téléphonie mobile. L’alimentation et l’électricité figurent aussi dans la liste de ses activités à compter du mois d’octobre 2017. La diversification conduit même la société à déployer des voyages ainsi que des prestations médicales.

Pour 2021, Cdiscount élargit ses rayons avec les voitures d’occasion. Cette nouveauté est communément préparée avec Arval, une filiale de BNP Paribas, spécialisée dans la location de véhicules de fonction. Le parc automobile se compose essentiellement de modèles immatriculés en moins de 5 ans. Cela dit, l’enseigne reste fidèle à sa vision, celle de proposer exclusivement les prix les moins chers du marché.

De bonnes raisons de rejoindre ce marketplace français

Particuliers ou professionnels ont intérêt à connaître les services de Cdiscount. La plateforme aligne de nombreux arguments pour convaincre les vendeurs, mais également les acheteurs de tous horizons de rejoindre son marché ouvert.

  • Cdiscount est l’un des sites d’e-commerce les plus populaires en France avec 11 millions de visiteurs uniques par mois.
  • Fort de 8 millions de membres actifs, son marketplace est numéro 2 dans l’Hexagone. Le secteur des ventes en ligne brasse 57 milliards d’euros au niveau national.
  • La plateforme déploie plusieurs programmes, notamment pour les entreprises. Les professionnels pourront proposer leurs marchandises à travers 40 catégories distinctes.
  • Utilisant le système 3D Secure et FIA-net, le site est l’un des plus fiables du moment. De plus, il est possible de payer plusieurs fois.
A lire également  Équilibre vie pro vie perso : conseils pour vous, employeurs et employés

Un partenaire logistique et publicitaire de premier rang

Plus qu’une place de marché virtuel, Cdiscount constitue une aubaine pour ceux qui fuient les tracas de la logistique. La vente en ligne devient plus simple grâce au programme Fulfillment. Ce service inclut le stockage de la marchandise, le conditionnement avant l’expédition ainsi que la livraison. Ce qui évite d’avoir plusieurs interlocuteurs le long du circuit de distribution. Allégées, les bénéficiaires pourront se concentrer sur la fidélisation de leurs clients et la promotion de leurs propres gammes de produits. Cdiscount gère même les retours.

Baptisée Pole Position Plan ou PPP, la régie publicitaire de Cdiscount offre de la visibilité numérique aux vendeurs. Véritable stratégie, il comprend plusieurs solutions pour permettre d’atteindre le public cible. Le client paie en fonction de ses attentes et l’enseigne se charge de la communication digitale. Outre une forte présence sur les réseaux sociaux (1,7 million de fans sur Facebook), le groupe investit dans les médias classiques. La diffusion de spots publicitaires, d’annonces radiophonique et d’insertions dans le journal influence positivement les ventes.

Quelques privilèges pour les clients premiums

Les vendeurs ne sont pas les seuls à profiter de Cdiscount. Son marché ouvert permet aux consommateurs de bénéficier de divers avantages. Le site dispose d’un programme qui fait écho au Prime d’Amazon. Proposé à 29 euros par an, l’offre Cdiscount à volonté ou CDAV assure une réception accélérée des commandes. Elle donne droit à des exclusivités pour les chasseurs de bonnes affaires.

Les 29 euros pourront être amortis grâce aux remises. Ce frais d’adhésion est couvert par les codes promos. D’autres privilèges comme l’accès à une presse en ligne de manière illimitée sont offerts. Il y a aussi la possibilité d’une livraison gratuite et plus rapide que chez la concurrence. Une marchandise achetée sur le site avant 14 h pourra arriver au domicile du client le lendemain matin, quelle que soit son adresse en France.

D’autres avantages et services complémentaires pour les adhérents

Cdiscount Famille est un énième programme de fidélité du groupe d’e-commerce français. La souscription reste gratuite pour les clients déjà bénéficiaires du CDAV. Ce qui déclenche plusieurs bonus. Tout achat de plus de 8 euros permet d’être prioritaire lors d’événements tels que les campagnes promotionnelles ou les animations. Il ouvre la voie sur des remises spéciales sur les marchandises ménagères de la catégorie « Les imbattables ». Bref, c’est la bonne combine pour économiser le prix des couches, jouets et autres articles pour enfant.

Le groupe dispose d’un Support client dédié. Ce dernier accorde un traitement de faveur aux adhérents. Les requêtes pourront être formulées directement sur l’espace CDAV. C’est aussi le meilleur endroit pour jouir d’un accompagnement personnalisé et une gestion individuelle des commandes. En d’autres termes, l’enseigne ne fait patienter personne longuement au téléphone lors des réclamations.

Cdiscount fait aussi l’objet de moult controverses

Comme pour de nombreuses entreprises de grande envergure, Cdiscount a aussi connu quelques soucis en termes de confidentialité des données. En février 2021, l’un de ses hauts responsables a été inculpé pour avoir détourné des renseignements sensibles concernant 33 millions de clients. Une partie des informations d’ordre personnel ont été revendues à des sites professionnels. Ce qui confirme la polémique lancée par l’ONG Noyb en 2019.

Lors d’une comparution au parquet de Bordeaux, le cadre de l’entreprise est poursuivi pour abus de confiance et d’escroquerie. Le dossier entre les mains du juge d’instruction évoque 124 000 noms et coordonnées devenus téléchargeables sur un site dédié à cet effet. L’enseigne a tout de même rassuré le grand public qu’aucune donnée bancaire n’a été dévoilée puisqu’elle ne conserve pas ce type de renseignements. Quoi qu’il en soit, les accusations similaires ont aussi concerné Vanity Fair et AlloCiné. Personne n’est parfaite !

Yohann G.