protection virus informatique

Comment protéger efficacement vos appareils connectés ?

Depuis plusieurs années, impossible pour nous de nous passer de nos appareils connectés. Smartphone, laptop, tablette ou encore smartwatches font désormais partie intégrante de notre quotidien, et pour les geek que nous sommes, il est difficilement envisageable de s’en passer.

Il faut dire aussi que la facilité avec laquelle il est possible de commander une place de cinéma depuis son smartphone ou encore, de passer commande en quelques minutes d’un repas ou d’un nouvel ordinateur ne nous aide pas à faire l’impasse sur ces nouvelles technologies !

 

L’importance d’une connexion Internet

Tous nos appareils connectés et produits numériques sont connectés à Internet, même nos téléviseurs le sont désormais ! Cette mode du « tout connecté » nous permet de recevoir du contenu de tout type et d’accéder aux nombreuses informations depuis le web.

Internet nous garantit un accès à des centaines, voire des milliers, de services en ligne nécessaires pour vivre plus facilement dans un monde presque entièrement numérisé. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que l’UNESCO envisage de protéger l’accès à l’Internet en tant que droit universel et patrimoine mondial.

Mais qui dit connexion avec le monde entier, dit inévitablement exposition aux cybermenaces. L’accès au réseau des réseaux est à double tranchant, et le revers de la médaille est qu’il existe un risque de voir vos données personnelles exposées au grand jour si aucune sécurisation de vos données n’est mise en place.

Les Cybermenaces

Depuis la création des premiers ordinateurs pour le grand public, des virus ont suivi assez rapidement pour porter atteinte aux gens et à leurs intérêts. C’est dans la nature humaine de vouer une haine aux autres, sans pour autant qu’elle soit justifiée.

Il existe différentes menaces informatiques dans le monde numérique, comme des virus qui s’en prennent à nos ordinateurs afin de corrompre des fichiers cruciaux du système et de le rendre inutilisable. Spywares, Malwares ou encore, les Rasomwares sont de nos jours très répandus et cela nous impose, pour notre sécurité, de faire usage de logiciels spécialisés pour nous en prémunir.

Comment mieux protéger nos appareils connectés

Au sein d’un même foyer, il est rare de ne posséder qu’un seul appareil connecté. C’est pour cela que nous vous avons concocté un petit guide qui, espérons-le, vous aidera à en sécuriser l’usage au quotidien.

  • Utiliser un antivirus pour votre PC / Mac. Le moyen le plus simple de protéger un ordinateur est d’utiliser un antivirus. Il y en existe de nombreux dans le commerce, et en dehors de certains d’entre-eux (plus généralement les antivirus gratuits), ils sont en grande majorité capables d’offrir une protection efficace pour le quotidien. Une petite recherche sur Internet vous aidera à faire le tour de l’avis des utilisateurs et magazines spécialisés. Car oui, le classement change régulièrement à cause notamment des mises à jour régulières que proposent les éditeurs de ces logiciels. Si vous souhaitez en un clin d’œil, faire un tour d’horizon des logiciels les plus performants et réputés en la matière, vous trouverez ici une liste d’antivirus que nous considérons comme fiables et qui vous protégerons efficacement contre les menaces quotidiennes du web.
  • Attention aux paiements par contact. Presque tous les smartphones sont équipés de puces NFC (Near Field Communication) qui permettent le transfert de données par contact. C’est une technologie très pratique pour jumeler rapidement un casque sans fil, transférer des données ou bien payer par contact à l’aide d’applications dites, « sécurisées ».  Sécurisées, oui, mais à un détail près, Il suffit qu’une personne mal attentionnée s’approche de votre smartphone avec un autre terminal (smartphone ou autre appareil permettant d’intercepter la plage d’émission NFC) pour intercepter vos données bancaires et voler votre argent. Cette méthode dite, MITM est moins fréquente vu que toutes les applications de paiements requièrent désormais une confirmation par authentification biométrique ou par code 2FA afin de valider un paiement. Cependant, plusieurs cartes bancaires intègrent cette technologie, et le risque de voir ses données s’envoler dans la nature est désormais accru. Pour sécuriser une carte bancaire dotée du paiement sans contact, rangez vos cartes dans un endroit sûr, pas simplement dans votre poche arrière, mais idéalement dans un portefeuille ou un porte carte Faraday, capable par principe de bloquer les communications sans-fil.
  • Avoir un mot de passe unique sur chacun de vos appareils. Les mots de passe permettent de protéger l’accès à nos comptes en ligne, mais également, de protéger nos ordinateurs, smartphones et appareils connectés. Il est impératif d’utiliser un mot de passe unique sur chaque produit que vous possédez et qui est susceptible de contenir des données sensibles (réseaux sociaux, comptes bancaires, etc.). Le mot de passe sert de barrière en cas de vol ou de perte de l’appareil, et le protège contre les personnes un peu trop curieuses. Ces dernières années ont vu l’émergence de verrouillages biométriques (reconnaissance faciale ou empreinte digitale). Si l’un de vos appareils en est doté, il serait fort judicieux d’en profiter.
  •  Activer l’authentification à deux facteurs (2FA). Cette fonctionnalité permet d’ajouter une couche supplémentaire de protection à vos comptes en ligne. Dès que vous essaierez de vous connecter à un service en ligne, un code 2FA vous sera demandé (envoyé par SMS ou généré par une application comme authentificator de Google ou encore via une clef physique comme celles de chez Yubikey) pour confirmer que c’est bien vous. Pour votre sécurité, une authentification à deux facteurs est impératif de nos jours.
  •  Ne jamais utiliser un réseau Wi-Fi public et non crypté. Les réseaux Wi-Fi non cryptés sont utilisés dans plusieurs endroits, comme les aéroports, les gares, fastfoods ou encore dans les espaces publics, etc. Très pratique pour se connecter de manière ponctuelle lorsque vous n’avez pas accès direct à la 3G/4G/5G sauf que ces réseaux n’assurent pas le chiffrage des données transmises entre votre appareil et le routeur Wifi, ce qui veut dire que toutes les données sont en clair et peuvent être facilement interceptées par un hacker se trouvant sur le même réseau. A éviter, tout simplement.
  • Désactiver le Bluetooth et le Wi-Fi lorsque vous n’en avez pas besoin. Avec tous les appareils sans fils que nous possédons, il nous arrive d’oublier le Wi-Fi ou le Bluetooth activé sans pour autant les utiliser. La plupart des smartphones Android désactivent le Wi-Fi après un temps d’inactivité, mais garder le Bluetooth activé, même de manière passive représente un risque réel pour votre sécurité. C’est un bon réflexe de les désactiver pour non seulement réduire les risques de piratages à distance, mais aussi de gagner de précieuses minutes d’autonomie.
A lire également  Une vulnérabilité dans les processeurs Apple expose les clefs de chiffrement
Yohann G.