Dans quel type d’association travailler ?

Malgré l’impact négatif que la covid-19 a eu sur les associations, la France en dénombre encore près de 1,5 million en activité. Ces organisations étant très actives, vous pouvez y travailler pour contribuer au bien-être de la société tout en ayant un revenu optimal. Vous pouvez également créer vous-même une structure associative. Découvrez ainsi les différents types d’association qu’il existe.

Les associations pour venir en aide aux personnes handicapées

Il existe diverses associations pour venir en aide aux personnes handicapées. Chacune d’elle a des missions variées.

L’Association des Paralysés de France

L’APF (Association des Paralysés de France) est fondée en 1933 par un groupe de quatre jeunes souffrant de la poliomyélite. Le 17 mai 1933, l’APF a été publiée au journal officiel (JO). Sa mission principale est de rendre plus aisée l’intégration sociale des personnes en situation de handicap et de leurs familles. En plus de cet objectif principal, l’APF lutte aussi contre la discrimination et l’isolement social. Avec plus de 23 000 adhérents, l’APF est une association régie par la loi du 1er juillet 1901. Elle a été reconnue d’utilité publique. Elle gère beaucoup d’établissements (près de 300) et offre des services médico-sociaux subventionnés par le gouvernement.

L’Association pour Adultes et Jeunes handicapés

Depuis 1962, l’APAJH (Association pour Adulte et Jeunes Handicapés) milite pour une société inclusive, qui respecte les droits des personnes handicapées. Cette association loi 1901 a été reconnue d’utilité publique en 1974. Elle se base sur 3 valeurs principales : la solidarité, la citoyenneté et la laïcité. Cette association aide les personnes de différents âges (enfants, adolescents, adultes) à s’insérer dans la vie professionnelle et sociale. Elle compte plus de 14 000 collaborateurs et accompagne plus de 30 000 personnes dans plus de 650 établissements et services.

les différents types d'association

L’Association des Accidentés de la vie

La FNATH (Association des Accidents de la Vie) est créée en 1921 avec pour principale mission la défense des droits des personnes qui ont subi un accident au cours de leur vie personnelle ou professionnelle (chutes, burnout…). Tout comme les autres associations, elle est reconnue d’utilité publique et apporte du réconfort aux personnes handicapées et aux invalides. Pour réussir sa mission, la FNATH mène des opérations de sensibilisation pour attirer l’attention de l’opinion publique sur les dangers des accidents de la route, de travail, domestiques et médicaux. De plus, elle intercède auprès des instances publiques pour promouvoir les droits et la citoyenneté des personnes vulnérables. La FNATH poursuit ses actions en toute indépendance grâce à la cotisation de ses adhérents et aux dotations de ses 25 000 collaborateurs.

L’Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis

L’Unapei (Union Nationale des Associations de Parents, de Personnes Handicapées mentales et de leurs amis) est la première fédération d’associations en France qui a pour mission la défense des droits des personnes atteintes d’un handicap mental et ceux de leurs familles. Créée en 1960 conformément aux dispositions de la loi du 1er juillet 1901, elle compte plus de 550 associations et gère plus de 3 000 établissements et services médico-sociaux sur tout le territoire français. Elle a été reconnue d’utilité publique pour ses actions sociales et bénéficie des subventions du gouvernement français.

Les associations pour aider les plus démunis

Les associations caritatives apportent secours et assistance aux personnes en difficulté financière. Il existe de nombreuses associations caritatives.

L’association Emmaüs

Emmaüs Solidarité vient en aide aux personnes en situation de grande précarité. Pour y arriver, elle s’adresse à ceux qui sont dans les rues, sans emploi et en grande précarité de logement. Elle a été fondée par l’abbé Pierre le 17 mars 1954 et a été reconnue comme association d’intérêt général le 14 juillet 2009. Emmaüs fonctionne grâce à la récupération d’objets (meubles, tableaux, high-tech) qu’elle répare et revend au public. Cette association à but non lucratif accueille plus de 2 000 personnes dans plus de 65 structures situées pour la plupart à Paris et en Île-de-France. Elle compte en son sein plus de 766 salariés et 480 bénévoles. Depuis 2010, l’association Emmaüs bénéficie du statut OACAS (organismes d’accueil communautaires et d’activités solidaires).

A lire également  Comment devenir streamer de jeux vidéo ?

La Croix-Rouge française

Avec plus d’un milliard d’euros de budget, la Croix-Rouge française (CRF) est la plus grande association d’aide humanitaire en France. Elle est une association loi 1901 et est reconnue d’utilité publique en 1945. Elle a été fondée le 25 mai 1864 avec pour principal objectif l’assistance des personnes en difficulté. La CRF est le plus grand mouvement humanitaire au monde et compte plus de 53 000 bénévoles et 17 700 salariés sur le territoire français. Pour aider ceux qui sont en situation de précarité, la Croix-Rouge française entreprend plusieurs actions (aides alimentaires, financières, vestimentaires, lutte contre l’exclusion sociale…). Cette association bénéficie également de l’appui financier et matériel de plusieurs institutions telles que l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

créer une association

Le Secours Catholique

Le Secours Catholique est une association créée le 8 septembre 1946 par l’abbé Jean Rodhain. Cette association loi 1901 aide généralement les personnes pauvres ou exclues de la vie sociale. Reconnue d’utilité publique en 1962, elle apporte également son soutien à différentes actions dans le monde dans des situations variées (urgences humanitaires, crises politiques…). Pour atteindre son objectif, le secours catholique entreprend plusieurs actions :

  • l’accompagnement scolaire,
  • l’aide à l’emploi,
  • l’insertion et le microcrédit,
  • la prise en charge des sans-abri,
  • la lutte contre la précarité énergétique…

Pour son fonctionnement, l’association dispose par ailleurs d’un budget annuel de 338 millions d’euros. Elle est composée de 60 000 bénévoles, 900 salariés et 500 000 donateurs.

Le Secours populaire français

Avec un budget annuel de 314 millions, le Secours populaire français est la troisième association d’aide sociale derrière la Croix-Rouge française et le Secours catholique. Elle est déclarée à la préfecture de police de Paris le 29 janvier 1945 et lutte contre la pauvreté sous toutes ses formes. Cette association entreprend plusieurs actions sociales qui permettent d’aider les personnes dans le besoin et favorise :

  • l’accès aux soins,
  • l’accès et le maintien dans des logements propres,
  • le respect des droits,
  • l’accueil des personnes en difficulté…

Cette association compte plus de 80 000 bénévoles et aide plus de 3,9 millions de personnes en France et à l’étranger.

Les associations culturelles ou artistiques

Une association culturelle et artistique a généralement pour mission de promouvoir la culture à travers les événements, les spectacles, les activités sociales… Les secteurs concernés sont les arts plastiques, le théâtre, la danse, le cinéma, l’audiovisuel. Il existe une panoplie d’associations culturelles et artistiques.

L’association Ne Pas Plier

L’association Ne Pas Plier (l’internationale la plus près de chez vous) rassemble des artistes, des sémiologues, des créateurs graphistes, des sociologues et des éducateurs sociaux. Elle a été créée en 1991 et a pour objectif d’aborder les problématiques d’ordre social (l’exclusion, l’éducation, le dialogue, les luttes populaires) à travers l’expression visuelle. Elle organise tous les deux ans un festival qui réunit plus de 300 personnes pendant 3 jours. Cela permet de créer l’émergence d’un dialogue social plus productif.

L’association pour la diffusion internationale francophone de livres, ouvrages et revues

Créée en novembre 1985 par l’ancien ministre Xavier Deniau, le principal objectif de cette association est de promouvoir et de faire rayonner la langue française à travers la lecture. Par ses actions, elle favorise l’alphabétisation, la scolarisation, l’éducation et l’égalité entre les filles et les garçons. Pour mener à bien ses missions, l’association bénéficie de partenariats publics et privés.

La Fédération Française de Cinéma et Vidéo

La FFCV (Fédération Française de Cinéma et Vidéo) regroupe une centaine de clubs et d’ateliers. Fondée en 1933, elle a pour vocation principale de promouvoir et de développer la création des œuvres cinématographiques. En plus d’être régie par la loi du 1er juillet 1901, cette association est agréée par le ministère de la Jeunesse et des Sports le 20 mai 1950. Elle est reconnue d’utilité publique le 4 octobre 2007 pour ses œuvres culturelles.

Yohann G.