photo d'un data center

Equinix : le plus grand fournisseur mondial de datacentres victime d’un Ramsomware

Equinix, le plus grand fournisseur de Data Center au monde à récemment annoncé avoir été victime d’un ransomware. Pour rassurer ses utilisateurs, la société assure que les données de ses clients n’ont pas été compromises.

Les données valent cher, et pour cela, les Data centers sont considérés comme de véritables coffres forts, les fort knox du numérique ne sont pourtant pas à l’abri des cybercriminels comme le démontre ici Equinix, leader mondial du marché pris pour cible d’une cyberattaque et plus précisément, d’un ransomware.

Sans donner plus de détails sur l’attaque en question, Equinix s’est simplement contenté d’affirmer qu’une enquête était en cours et que les autorités avaient pris le relais. Le site web Bleeping Computer à quant à lui réussi à se procurer plusieurs documents dont notamment une capture d’écran montrant plusieurs dossiers cryptés par le ransomware, on peut notamment y apercevoir des dossiers très sensibles appartenant à la société tels que les données d’ordre légales et financières.

Le chantage réalisé ici par les hacker était sans équivoque. Si Equinix ne payait pas sa rançon sous un délai de trois jours, toutes ces données auraient fuités sur internet. L’attaque en question à visiblement eue lieu au début septembre, pendant un week-end.

La note relayée par Le site web Bleeping Computer montrait également que les hackers demandaient a Equinix de payer une rançon de 455 Bitcoins, soit l’équivalent de 4,5 millions de dollars. Une somme colossale pour le commun des mortels. A l’heure actuelle on ignore encore si Equinix a fait le choix de payer la rançon mais force est de constater qu’à ce jour, aucune fuite de ces données n’a eu visiblement lieu.

Equinix sous la contrainte d’une rançon de 4,5 Millions de dollars

Equinix à cependant bien confirmé que cela n’impactait en rien leurs clients et que les seuls systèmes concernés par cette attaque relevait de leurs propres données internes.

Les data center d’Equinix sont en effet restés opérationnels et n’ont visiblement pas étés impactés par ce ransomware. Une bonne nouvelle pour la société et sa clientèle car l’inverse aurait sans aucun doute poussé ses clients à opter pour un nouveau fournisseur de services.

Pour ceux qui ne connaitrait pas encore Equinix, il s’agit du leader mondial sur le marché des Data centers. Installé en Californie et plus précisément, à Redwood City, Equinix possède plus de 200 data centers répartis dans 55 pays à travers le monde entier. La réputation de la firme lui confère un certain succès, notamment auprès de gros clients comme Spotify et Netflix.

A lire également  Nos conseils pour louer une salle de réunion dans Paris intramuros

Malgré tout, cette attaque prouve que personne n’est à l’abri d’une attaque de type ransomware, pas même un leader comme Equinix, pourtant à la pointe de la technologie en ce qui concerna la sécurité informatique. A noter également que la firme n’est pas le premier fournisseur de ce type à avoir été pris pour cible d’une telle attaque.

Appelés aussi « rançongiciel » dans les pays Francophones, ce type d’attaque cible générales des particuliers mais depuis peu, les hackers sentent le bon filons et tentent d’exploiter les grandes entreprises informatique et notamment les Data Centers qui s’avèrent être une cible de choix. A ce titre CyrusOne, un pionnier dans le domaine du Cloud Computing, à récemment été victime d’une attaque du même type. On recense également parmi les victimes d’attaques au ransomware, l’Université de Californie de San Francisco et même le système judiciaire du Texas.

Pour se protéger d’un Ransomware il n’existe pas de recette miracle. Tout d’abord il est impératif de ne pas ouvrir de pièces jointes douteuses ou venant de contacts non vérifiés. Également, pensez à effectuer des sauvegardes régulièrement de vos données sensibles, l’idée d’investir dans un NAS ou de profiter d’une sauvegarde distante chiffrée est également une très bonne solution dans la prévention de ce type d’attaque.

https://www.youtube.com/watch?v=DXJSRXJBHnQ

Yohann G.