Word "Ads Manager" of the Facebook website

Facebook Ads Manager : notre guide pour bien appréhender l’outil de Meta

Depuis quelques années, Facebook Ads Manager fait gagner des milliards de dollars à Mark Zuckerberg, mais le fondateur du médias social est loin d’en être le seul bénéficiaire. Les annonces postées sur la plateforme profitent également à un grand nombre d’entreprises. Ils ont fait de la régie publicitaire du site communautaire le plus fréquenté au monde un levier de croissance pour leurs business. Si l’idée de générer du trafic, gagner en notoriété sur la Toile ou booster les ventes via cet outil vous enchante, suivez le guide.  

Qu’est-ce que Facebook Ads Manager et comment l’ouvrir ?

Gestionnaire de publicités, Facebook Ads Manager est accessible à toutes les personnes qui disposent d’une page sur le réseau social.

Découvrez un outil intuitif pour gérer vos publicités

Facebook Ads Manager fait partie des nombreux outils déployés par le média social aux 2,91 milliards d’inscrits. Vous pourrez le manipuler depuis un ordinateur ou à partir d’un mobile. L’interface reste quasiment la même partout. Pour pouvoir créer vos publicités sur la plateforme, vous connectez-vous à votre compte Facebook et trouvez l’icône sous forme de trois traits à droite de l’écran.

L’onglet pour ouvrir les commandes secondaires est situé sur la barre des rubriques, après home, amis, watch, market, etc. Cliquez dessus et un menu déroulant va s’afficher. Choisissez la ligne intitulée Gestionnaire de publicités pour pouvoir lancer vos annonces. Rassurez-vous, l’interface vous guide étape par étape sur la démarche à suivre.

Essayez deux manières de faire la promotion sur votre page

La plus simple des actions promotionnelles consiste à booster votre page Facebook tout entière ou une publicité en particulier. Vous n’aurez rien d’autre à faire qu’à pousser sur un seul bouton destiné à cet effet. Le site fera le reste en fonction des renseignements que vous avez choisis lors de la création du portail. La cible est automatiquement définie en fonction de votre activité et de votre clientèle. L’autre approche consiste à lancer une vraie campagne ou vous déciderez de l’audience et divers paramètres vous-même.

Il faudrait également préciser qu’il est tout à fait possible de gérer les annonces depuis Meta Business Manager. Nécessitant d’ouvrir un compte professionnel, cette régie publicitaire permet d’atteindre en même temps vos cibles sur Facebook, Instagram, Whatsapp et Messenger. Les quatre plateformes communautaires appartiennent à la même maison mère récemment renommée. Quoi qu’il en soit, le boost de page et la publicité ciblée sont payants sur tous les sites de Meta. Pour une campagne, comptez un minimum de 1 euro/jour pour une durée optimale de 15 jours.

Familiarisez-vous avec les outils sur le menu principal

Bien qu’il soit régulièrement mis à jour, Facebook Ads Manager comporte plusieurs sections.

À partir de votre interface Ads Manager, vous pouvez :

  • Planifier des campagnes
  • Créer de nouvelles annonces
  • Gérer les publicités existantes

Analyser les résultats en profondeur

Sur l’écran principal du gestionnaire de publicités, vous avez un tableau de bord synthétisé sur vos contenus promotionnels payants. Puis, les outils peuvent être classés selon la fréquence d’utilisation. Les commandes dont vous vous servez souvent restent très visibles. Sinon, il est toujours possible d’afficher l’intégralité des boutons pour une vue d’ensemble.

Vous devriez surtout vous habituer avec l’outil Audience Insights. Il vous permet de faire un ciblage précis du public visé pour votre campagne. Vous pouvez spécifier la ville, le pays, le genre, l’âge et les centres d’intérêt de chaque destinataire de votre annonce. Inversement, Facebook peut aussi vous indiquer quels profils d’abonnés aiment et suivent votre page. Il y a même un onglet qui permet de savoir quels sont les critères communs de ceux qui ne sont pas intéressés.

Puis, il y a le Creative Hub. C’est un outil collaboratif où vous pourrez développer vos futures publicités. Les maquettes d’annonces peuvent être partagées avec d’autres collègues de travail par exemple. De cette manière, vous pouvez mûrir le projet et apporter de nouvelles idées de contenu à mettre en ligne.

Utilisez Audience Insight à bon escient

Considéré comme l’outil le plus pertinent de Facebook Ads Manager, Audience Insights est un rapport d’audience. Il précise les critères démographiques, l’activité, la location, mais également les centres d’intérêt des personnes qui suivent votre page. C’est aussi le cas pour ceux qui ont juste aimé une publicité antérieure. Puis, le rapport évoque le niveau d’éducation et la situation matrimoniale, ainsi que les pages métiers ou marques que ces personnes ont récemment consultées.

Cet outil vous permet en quelque sorte de mieux connaître vos concurrents ainsi que leur cible. En effet, Audience Insights peut afficher les détails statistiques pour vous indiquer qui suivent une page concurrente. Il les classe selon les critères démographiques, les thèmes qui les intéressent, le niveau d’étude et toutes les données habituelles.

Avant de créer votre annonce sur la plateforme

Sachez que Facebook Ads Manager vous permet de créer différentes sortes de publicités. Vous pouvez lancer un sondage, une vidéo, un carrousel d’images, un diaporama, un story etc. La liste des formats s’enrichit au fil des années.

Choisissez bien le format de votre publicité

Sachez que la vidéo reste l’une des meilleures manières de communiquer sur Facebook. Les séquences sont à préparer pour le mode in-stream. C’est le format idéal pour présenter une entreprise ou lancer un produit. S’il vous faut lever le voile sur tout un catalogue, le carrousel ou bien le diaporama pourrait convenir. Ce genre de support est apprécié des personnes qui sont réellement intéressées par vos offres. Ces annonces s’affichent dans le fil d’actualité de tous les membres du média social qui répondent aux critères de votre cible.

Puis, il y a aussi le mode Story. Affiché tout en haut de la page d’accueil de Facebook, ce genre de contenu convient surtout pour les jeunes. Il permet de poster des images, mais également une série de vidéos très courtes. C’est le support par excellence pour partager les anecdotes d’un événement que vous organisez. Énième format, les sondages peuvent être fixes ou en séquences. Dans les deux cas, le destinataire est invité à donner sa réponse sur des questions à choix multiples. Bien qu’elle n’engage pas tellement de monde facilement, cette innovation a le mérite d’être moins chère qu’une enquête en face à face.

Définissez bien votre objectif pour l’annonce

La publicité sur Facebook intéresse principalement deux sortes d’annonceurs. D’un côté, il y a les acteurs du e-commerce. Ce sont les personnes qui vendent leurs produits depuis un site marchand, en tant que particuliers, ou exclusivement sur les réseaux sociaux. Quel que soit votre statut, l’équipe de la plateforme communautaire ne vous demande jamais d’identification fiscale pour la facturation, alors soyez tranquilles.

De l’autre côté, cette régie publicitaire s’adresse aux annonceurs qui cherchent à générer des leads. Ils ne vendent pas directement sur Facebook et les offres sont variées. Ce sont des centres de formation en tout genre, des éditeurs de logiciels, des spécialistes en coaching personnel et tant d’autres. Pour eux, l’objectif n’est pas d’écouler directement des produits, mais d’acquérir des abonnés convertibles en clients.

Lancez votre publicité en quelques clics

Vous devriez vous connecter à Facebook et vous rendre sur le gestionnaire de publicités. Autrement, vous pouvez copier l’URL https://web.facebook.com/adsmanager/manage/campaigns? sur la barre d’adresses de votre navigateur. Dans les deux cas, l’interface qui s’ouvre devant vous est tout en noir, blanc ou gris, sauf le bouton « Créer ». Situé en haut à gauche, il est en vert pour que vous le trouviez facilement.

Commencez par cliquer sur « Créer »

Lorsque vous appuyez sur ce bouton vert, une boîte de dialogue s’ouvre instantanément. Vous devriez y spécifier l’objectif de la campagne que vous vous apprêtez à lancer. Dans la liste de choix, il y a de haut en bas : notoriété, trafic, interaction, prospects, promotion d’application et ventes. Cliquez sur la raison qui motive votre annonce, puis sur l’onglet « Continuer » en bas à gauche.

Une nouvelle page dédiée à votre publicité s’ouvre. Vous devriez le nommer. Pour la vente de mobilier à partir du site marchand d’une menuiserie par exemple, vous pouvez saisir « campagne de conversion fauteuil ». Puis, il est aussi possible de spécifier la catégorie. Parmi les choix disponibles, il y a logement, crédit, enjeu social, etc. Cette étape est facultative, alors laissez la case vide.

Donnez davantage de détails sur la campagne

À ce stade vous devriez apporter davantage de précision sur la nature de la publicité. Une fois de plus, il faut choisir la ligne « ventes » si telle est votre objectif. Après, vous trouverez l’onglet test AB. Ce passage est à enjamber si vous n’avez pas plusieurs annonces à lancer simultanément pour pouvoir comparer et décider. Sinon, vous devriez avancer en activant le bouton sur la rubrique Budget de campagne Advantage. Faites glisser le curseur vers la droite.

Vous arrivez alors à des cases où il faut renseigner les montants que vous aimeriez dépenser pour votre publicité. En effet, il n’y a pas de grille tarifaire sur le réseau social. Vous dites la somme que vous voulez investir et l’algorithme de Facebook va paramétrer la visibilité de votre annonce en conséquence. Le budget minimum conseillé par les spécialistes pour les professionnels en quête de résultat est de 20 €. De toute évidence, le montant dépend aussi de votre objectif et de vos offres.

A lire également  Concevoir rapidement une bannière publicitaire avec un éditeur graphique en ligne : tout ce que vous devez savoir

Poursuivez la préparation de l’annonce

Après avoir déterminé votre budget, vous devez cliquer sur le bouton « Continuer » en bas à droite de votre écran.

Spécifiez le lieu de conversion

À ce stade, il faut vous dire que l’annonce pourra être la première d’une série de publicités. Donnez un nom à l’ensemble, il se peut que vous le repreniez pour rajouter d’autres contenus à l’avenir. Bref, continuez en indiquant l’endroit où vous allez effectivement vendre le produit. Dans le cas d’une publication sponsorisée sur un fauteuil par exemple, la marchandise devrait exclusivement être achetée sur le site web du menuisier. Pour cause, il y a d’autres choix d’interactions possibles avec les prospects : WhatsApp, Messenger, Appel, Application mobile.

C’est le moment de spécifier le pixel. Il s’agit d’un morceau de codes et le concept reste relativement complexe, mais en activant cette commande, vous mettez en place des cookies. Ce sont de petits programmes informatiques dédiés à des missions personnalisées. Ils permettent par exemple de savoir si les visiteurs redirigés via la publicité Facebook ont effectivement acheté sur un site marchand. Après, vous aurez à indiquer le type d’événement que votre offre va déclencher. Dans le cas du vendeur de meubles, la publication va générer des Achats. Tous ces détails sont indispensables pour que les algorithmes puissent régler l’affichage de votre annonce.

Activez le contenu publicitaire dynamique s’il le faut

Si vous activez le bouton « Contenu publicitaire dynamique », cela signifie que vous devriez donner plusieurs annonces à tester. Il revient à Facebook de les essayer et de déterminer lesquelles ont généré le maximum de résultats. Bref, il s’agit d’un outil pour les utilisateurs de niveau avancé et les entreprises qui disposent d’un budget de communication conséquent. De manière générale, il ne faut pas l’activer.

La prochaine étape consiste à préciser la date et l’heure du début de campagne. À moins de vouloir planifier le top départ, cette étape n’est pas obligatoire. De toutes les manières, vous ne publiez rien qu’après avoir tout mis au point. Il y a un bouton à cet effet à la fin des opérations. Auparavant, vous aurez à tout vérifier sur une maquette privée.

Définissez la cible de votre action promotionnelle

Cette étape s’avère cruciale puisque vous ne devriez pas vous tromper de cible. Sur votre écran, deux sous-pages indiquent que vous pouvez utiliser une audience existante ou en créer une neuve.

Personnalisez l’audience de votre message publicitaire

L’indication « lieux » est réglée par défaut sur France et vous pouvez la laisser ainsi ou la changer. S’il est possible de livrer vos produits dans toute l’Europe, saisissez cette information sur la case correspondante. Vous pouvez y pointer une ville sur une carte. Cette dernière vous aide à ajouter à la préciser la délimitation géographique de votre cible. Si vous proposez vos offres presque partout, zappez la localisation.

Après avoir déterminé la portée de votre annonce, vous devriez indiquer la langue des destinataires. L’idéal serait de saisir francophone sur la case correspondante si la publicité en question est en français. Ensuite, il y aura l’âge de votre cible. Il faut adapter la tranche à l’offre. Pour les meubles par exemple, ce serait préférable de viser le cœur de la population active. Mettez 25 à 55 ans.

Les deux genres (masculin et féminin) peuvent être attirés sur l’achat d’un fauteuil, alors laissez la case « tous » activée. Pour les centres d’intérêt de la cible, prenez un thème en rapport avec le produit. Pour le mobilier, optez pour « décoration » dans le menu déroulant. L’intelligence artificielle va instantanément évaluer le nombre d’utilisateurs Facebook correspondant à ces critères d’audience. Si le chiffre atteint un million, c’est bon signe, poursuivez.

Ajoutez d’autres critères pour toucher plus de monde

Facebook Ads permet d’atteindre des millions d’utilisateurs, mais les critères peuvent restreindre la portée d’une annonce. Alors, pour élargir l’horizon de votre publicité, penser à employer d’autres caractéristiques. Il y a notamment les comportements. Choisissez le descriptif « acheteurs actifs » à ce niveau du paramétrage de l’audience. Une estimation du nombre de personnes qui verront votre publication sponsorisée va s’affiner légèrement. Il est à votre droite.

Pour booster les chances de convertir des prospects, excluez les dropshippers et Shopify. Cela signifie que vous vous adressez uniquement aux véritables acheteurs potentiels, non les personnes qui vont tenter de revendre le produit sur d’autres plateformes d’e-commerce. Paradoxalement, vous pouvez cibler les internautes qui se sont abonnés aux pages de vos concurrents. Dans le cas de la vente de meubles, il est possible de mettre IKEA comme centre d’intérêt de la cible.

Procéder à la création du contenu lui-même

Cette étape consiste à créer la publicité Facebook elle-même. Vous avez plusieurs formats au choix. Retenez tout de même qu’une image claire avec une légende succincte peut suffire à générer des leads. Pour les vidéos, gardez la longueur à une minute trente maximum pour ne pas perdre l’attention du destinataire avant la fin.

Configuration de la pub à lancer

Vous aurez à créer une publicité via Facebook Ads Manager ou à en importer une. Cette seconde option reste la meilleure. Vous pouvez tout simplement reprendre un visuel utilisé sur votre site ou un spot vidéo déjà lancé dans les médias. C’est encore mieux s’il est possible de réaliser un petit film spécialement pour les réseaux sociaux.

Dans tous les cas, prenez la peine de bien chercher une phrase d’accroche pertinente pour votre publicité. En moins de 3 secondes, vous devriez capter l’attention de l’utilisateur Facebook et lui faire arrêter de scroller. Il va cesser de descendre son fil d’actualité s’il lit des mots qui l’interpellent. Les belles images aboutissent aussi au même effet.

Faites preuve de créativité pour séduire

Lorsque vous importez votre publicité, vous pouvez choisir la simplicité avec une seule image. Puis, le carrousel est encore mieux pour présenter un produit sous plusieurs angles. Par ailleurs, vous avez la possibilité de lancer toute une collection de marchandises. Pour la vidéo, il est aussi envisageable de filmer une séquence publicitaire sans montage à partir de Facebook Ads Manager.

Quand vous importez le contenu, le gestionnaire de publicité vous propose plusieurs manières de l’afficher. L’image peut être en portrait, paysage ou carré. Ce dernier convient pour l’affichage en fil d’actualité sur un écran de Smartphone. Le format vertical sera davantage adapté pour le story. L’horizontal est fait pour la colonne de droite. Privilégiez ce choix si vous pensez que votre public cible se connecte surtout à partir d’un ordinateur.

Finalisez la publicité Facebook

Vous avez fait le plus gros du travail. D’ailleurs, un aperçu de l’annonce à publier s’affiche déjà à droite de votre écran. Toutefois, il y a encore quelques étapes à suivre.

Mettez un titre pertinent

Il s’agit de l’élément que les internautes vont voir en premier. Vous avez intérêt à choisir un titre aussi pertinent que facile à comprendre. Le terme vente flash est recommandé par d’autres annonceurs. Essayez de donner l’impression qu’il s’agit d’une occasion à saisir rapidement. Limitez votre offre dans le temps pour que les prospects puissent visiter votre site et procéder à l’achat.

Comme vous êtes sur Facebook, rien ne vous empêche d’utiliser des émoticônes. Toutefois, prenez les modèles qui évoquent de l’enthousiasme et n’en abusez surtout pas. Le professionnalisme vous oblige à employer un ton relativement sérieux. Poursuivez avec la description de votre offre. Cette information est facultative, mais ce serait mieux si vous avez des éléments à ajouter au-dessus de l’image ou la vidéo.

Réfléchissez à un appel à l’action et n’omettez pas l’URL

Vous pouvez mettre un bouton autre que « J’aime », « commenter » et « partager » en dessous de votre annonce. Les e-commerçants choisissent généralement « acheter » pour que le public puisse immédiatement être redirigé vers leur site marchand et procéder aux formalités propres à une vente en ligne. D’autres annonceurs préfèrent ne rien mettre pour ne pas donner l’impression de forcer la main aux internautes.

Puisque la finalité de la publicité est bien d’attirer des clients vers votre site, n’oubliez pas de copier le lien de redirection. Dans la rubrique « Destination », vous devriez coller l’URL exacte de la fiche produit. Une fois qu’il atterrit sur cette page, le visiteur devrait pouvoir l’ajouter à son panier et procéder au paiement en ligne sécurisé.

Dupliquez l’annonce et lancez votre publicité

L’avant-dernière chose à faire serait la duplication. Elle est facultative, mais reste vivement conseillée. Il s’agit de copier et de coller deux ou trois autres annonces dans le même dossier. Pour le faire, allez en haut à gauche de votre écran, juste à côté du bouton « Créer ». Appuyez sur « Dupliquer » et vous aurez la possibilité de lancer d’autres images dans la campagne.

Pensez à changer « l’intérêt » de la cible à chacune des trois copies. Si vous avez un budget restreint, ce serait préférable de lancer une seule pub à la fois. À ce titre, le bouton « Vérifier et Publier » en haut à droite de l’écran vous permettra de définitivement uploader le contenu. Elle ne sera pas immédiatement en ligne. Il faudra aussi régler d’autres détails, tels que le paiement. Au mieux, l’annonce sera publiée le lendemain. Le troisième classeur sur la page d’accueil de Facebook Ads Manager sert à vérifier l’état de chaque publicité.

Analysez vos campagnes grâce à Facebook Ads

Pour obtenir le meilleur retour sur investissement, vous devriez analyser les publications boostées ou sponsorisées faites sur Facebook. Vous aurez quelques manipulations simples à faire sur le gestionnaire de publicités.

Apprenez à déchiffrer les différents indicateurs de performance

En 2022, il y a au moins une douzaine d’indicateurs sur Facebook Ads Manager. Ils donnent une idée des résultats marketing des publicités, en plus des retombées commerciales. D’abord, il y a les impressions qui ne sont autres le rapport entre la quantité de clics sur la pub et le nombre d’utilisateurs de Facebook l’ayant vu. Puis, vous avez la couverture qui dit combien de personnes ont effectivement regardé l’annonce, au moins une seule fois. C’est aussi la portée. Ensuite il les différents coûts : par clic, par achat ou par 1000 impressions.

Cependant, le plus important des indicateurs reste la rubrique « Résultats ». Facebook utilise ce terme pour indiquer le nombre de fois où l’objectif est atteint. Dans le cas d’une publicité sur un fauteuil par exemple, il s’agit de la quantité de mobilier vendue grâce à la campagne. Puis, il y a aussi le CTR ou le rapport entre le nombre de clics sur la répétition des impressions. Plus il est élevé, plus la pub a été fructueuse.

Explorez d’autres outils d’analyse sur la régie publicitaire

L’équipe de Facebook multiplie les outils d’optimisation et d’analyse des campagnes publicitaires. Pixel est l’un des plus récents, mais reste complexe. Sa manipulation est réservée aux initiés en matière de codage. Pour ceux qui veulent aller plus loin, divers outils tiers proposent d’optimiser les publicités sur Facebook. Parmi les choix disponibles, il y a Reavelbot, Madgicx, AdEspresso, Driftrok, Sharpspring, AdRoll et Tapclicks.

Yohann G.