formation dev ops

Formation DevOps : En quoi consiste le programme ?

Au fil des années, l’informatique a changé. Les utilisateurs de logiciels réclament de nouvelles fonctionnalités aussi vite que possible, mais veulent également des applications stables et sans pannes ou ni interruptions.

Par conséquent, les entreprises doivent souvent choisir entre délivrer des changements rapidement dans un environnement de production instable, ou maintenir un environnement stable et travailler plus lentement. Or, aucune de ces options n’est acceptable pour les dirigeants, et aucune ne permet de proposer les meilleures solutions à la clientèle.

Les développeurs souhaitent déployer leurs logiciels de plus en plus rapidement, tandis que les opérateurs veulent préserver la stabilité du système. Afin de résoudre ce dilemme, la méthodologie DevOps a été créée pour concilier les intérêts de chacun.

Cette approche est désormais prédominante dans le domaine du développement logiciel. Afin d’acquérir une expertise très recherchée en entreprise, apprenez à maitriser Apache Airflow en suivant une formation DevOps.

Qu’est-ce que le DevOps ?

Le DevOps réunit les développeurs de logiciels et les équipes IT opérationnelles en un flux de travail unique et hautement automatisé avec une même priorité : la livraison rapide de logiciels de haute qualité répondant à tous les besoins des utilisateurs tout en maintenant l’intégrité et la stabilité du système.

Cette méthodologie repose sur une philosophie culturelle, et sur un ensemble de pratiques et d’outils. Son but est d’automatiser et d’intégrer les processus entre les équipes de développement logiciel et les équipes IT.

Les grands principes du DevOps sont le travail d’équipe, la communication, la collaboration, et l’automatisation technologique. Au sein d’une équipe DevOps, les développeurs et les opérateurs IT collaborent tout au long du cycle de vie du produit. Leur objectif est d’accroître la vitesse et la qualité du développement logiciel.

C’est une nouvelle façon de travailler, un changement culturel ayant un lourd impact sur les équipes et les organisations pour lesquelles elles travaillent. Les équipes de développement et d’opérations ne travaillent plus en  » silo  » et peuvent fusionner pour former une équipe unique aux compétences pluridisciplinaires.

Afin d’automatiser et d’accélérer les processus, les équipes DevOps utilisent différents outils permettent d’augmenter la fiabilité. Ces outils permettent d’adopter les pratiques au coeur du DevOps comme l’intégration et la livraison continues, l’automatisation ou la collaboration.

Pourquoi suivre une formation DevOps ?

La méthodologie DevOps est de plus en plus adoptée par les entreprises. Par conséquent, apprendre le DevOps en suivant une formation comporte de nombreux avantages.

Selon Forbes, un spécialiste DevOps gagne en moyenne 106 734 dollars aux États-Unis. Dans les années à venir, le DevOps pourrait être le principal critère de recrutement pour 46% des entreprises IT.

Bien évidemment, apprendre le DevOps représente aussi un bénéfice pour votre entreprise. La livraison rapide de logiciels aide à la croissance d’une activité, et l’environnement opérationnel est plus stable.

En outre, la qualité des produits sera fortement renforcée. Cette approche permet aussi un gain de temps et une efficacité accrue, tout en améliorant la collaboration et la communication entre les équipes de développement et d’opération.

Apprendre le DevOps permet d’acquérir une large variété de compétences, et donc d’augmenter votre valeur au sein de l’entreprise. Le spécialiste maîtrise divers outils et technologies pour le développement, le testing et le déploiement.

Par conséquent, cette expertise permet de trouver facilement du travail puisque le nombre de professionnels DevOps est actuellement insuffisant pour répondre à la demande. Elle offre aussi l’opportunité de progresser plus rapidement dans sa carrière.

Quel est le programme d’une formation DevOps ?

devenir dev ops

Pour le scripting, les équipes DevOps utilisent notamment le langage de programmation Python, Git et GitHub pour l’intégration continue et la gestion de version, Agile ou encore Jira.

A lire également  Carrefour lance une campagne de recrutement sur Métavers

Pour la structure de données, on utilise NoSQL, PostgreSQL, DynamoDB ou encore le service cloud AWS RDS. Les techniques de réplication et de backup doivent aussi être maîtrisées.

En ce qui concerne l’architecture, les principaux outils utilisés sont Ansible, Bash REPL, Linux, ou Amazon Elastic Compute Cloud. Le déploiement s’effectue avec Kubernetes et Docker pour la conteneurisation, Apache Airflow, Terraform, GitHub Actions et AWS EKS. Enfin, les outils utilisés pour le monitoring sont Sentry, Nagios et StackExchange.

De manière générale, une formation DevOps permet d’apprendre les techniques et outils permettant d’automatiser la création de serveurs ou la mise en production d’une application, à gérer le stockage des données, à sécuriser le déploiement d’une infrastructure, à gérer les containers et à superviser l’infrastructure DevOps.

À la fin du parcours, vous aurez toutes les compétences requises pour exercer le métier d’ingénieur DevOps. Cette expertise est très demandée par les entreprises, et vous ouvrir de nombreuses portes dans votre vie professionnelle !

Les pratiques et méthodes DevOps

Plusieurs pratiques constituent le coeur de la méthodologie DevOps. Tout d’abord, l’intégration continue consiste à automatiser l’intégration de changements de code dans un projet logiciel. Ceci permet aux développeurs de fusionner fréquemment les changements de code dans un répertoire central au sein duquel les tests sont exécutés.

Ainsi, les équipes DevOps sont en mesure de corriger les bugs plus rapidement, d’améliorer la qualité du logiciel, et de réduire le temps nécessaire pour valider et relaxer de nouvelles mises à jour logicielles.

De même, la livraison continue vise à déployer automatiquement les changements de code dans un environnement de testing ou de production. Elle suit un pipeline de livraison continue, au sein duquel les builds, tests et déploiements sont orchestrés en un seul flux de travail.

Un autre principe du DevOps est l’avertissement de tous les membres de l’équipe en cas de problème dans le pipeline de déploiement. De même, chacun reçoit des informations fréquentes sur la santé et les performances des applications en production. Chaque membre doit pouvoir accéder aux données nécessaires pour faire son travail aussi efficacement et rapidement que possible.

L’automatisation est aussi au coeur du DevOps. Elle permet aux équipes d’évoluer plus rapidement dans le processus de développement et de déploiement de logiciels de haute qualité. Un simple changement apporté au répertoire de code source permet d’activer un processus de déploiement, de test ou de build, et ceci permet de gagner un temps précieux.

Un autre principe du DevOps est l’Infrastructure en tant que Code. Plutôt que de simplement scripter la configuration d’infrastucture, cette technique permet de traiter les définitions d’infrastructure comme du code. Ainsi, le provisionnement, la configuration et la gestion de l’infrastructure peuvent être effectués de façon rapide et constante.

La technique architecturale des microservices consiste à construire une application sous forme de plus petits services, pouvant être déployés et opérés indépendamment. Chaque service a ses propres processus et communique avec les autres par le biais d’une interface. C’est précisément cette indépendance qui permet le CI/CD et d’autres pratiques DevOps.

 

Yohann G.