chute marche cryptomonnaies

La chute des plateformes de cryptomonnaies : un danger pour le sport ?

Déclaré en faillite au mois de novembre, le géant de la cryptomonnaie FTX a mis l’embarras de nombreux sportifs et autres organisations. La chute de cette entreprise ne devrait pas être la seule et outre-Atlantique, les principaux investisseurs qu’étaient Tom Brady ou Stephen Curry se voient infliger une sacrée perte financière.

Ce contrecoup risque d’avoir des répercussions au-delà des fonds d’investissement détenus par les deux stars du sport américain. Il concerne également les franchises et les ligues majeures.

Les partenariats digitaux ne sont pas tous aussi fructueux

À une heure sombre de la cryptomonnaie, que l’on présentait pourtant comme révolutionnaire, il est aisé de s’apercevoir que les partenariats ne sont pas aussi fructueux les uns que les autres en ce qui concerne ces mêmes plateformes digitales.

En guise de comparaison à cette nouvelle ère digitale et numérique, il est aisé de voir à quel point le monde du casino a changé le divertissement en ligne ces dernières années. Après cela, les partenariats avec des franchises sportives se sont montrés et continuent d’être extrêmement fructueux. Un succès espéré par la cryptomonnaie, mais loin d’être le cas, quelques mois après plusieurs annonces en grandes pompes.

Le naming des salles de sport en prend un coup aux États-Unis

Lancée en 2019, FTX avait rapidement mis les petits plats dans les grands en rachetant par exemple le nom de la salle de Miami en NBA. Rebaptisée FTX Arena pour 135 millions sur 19 ans, la salle va devoir changer de nom et toute la franchise du Heat se retrouve secouée par cette erreur stratégique.

Le Miami Heat à la recherche d’un nouveau sponsor

 

La course à la notoriété entre les différents acteurs de ce milieu aura eu un impact dans sa chute avec des contrats exorbitants et presque dénués de sens. Aujourd’hui, difficile de ne pas mettre en exergue le contrat de Crypto.com, ayant apposé son nom sur le mythique Staples Center de Los Angeles. En grande difficulté également, l’entreprise a pourtant paraphé un contrat à 700 millions de dollars pour ce simple naming.

A lire également  Tout savoir sur les produits d’épargne digitalisés

À n’en pas douter, la chute de FTX est un immense coup dur pour le sport américain et ses principaux partenaires, à l’instar de la MLB ou de la franchise NBA des Warriors. Avec un partenariat signé auprès de Coinbase, la ligue de basketball regarde la situation générale avec beaucoup d’inquiétude selon Peter Laatz, le directeur d’IEG, une société spécialisée dans le sponsoring sportif. Le contrat à hauteur de 192 millions est plus que jamais, en péril.

Exit FTX pour Mercedes

La F1 va devoir chercher ailleurs

En pleine expansion médiatique, la F1 et les différentes écuries du plateau sont une vitrine de choix pour les marques et entreprises. Naturellement, les plateformes de cryptomonnaies, comme FTX chez Mercedes, ont couru à la recherche d’une place publicitaire sur les monoplaces.

Durant cette saison 2022, l’ensemble des dix écuries possédaient au moins un partenariat avec ce genre de plateformes. Aujourd’hui, les cours s’effondrent pour l’ensemble d’entre elles et il y a fort à parier qu’aucune ne sera aperçue au sein du paddock en 2023.

Yohann G.