visu-connectee-protegee-maison

La maison connectée est-elle mieux protégée que les autres ?

Les avancées des technologies de la domotique ont donné vie à la maison connectée, source de nombreux avantages. Entre gain de temps, économies d’énergie, confort et sécurité, les atouts de la maison intelligente sont nombreux. Elle change notre façon de vivre et connecte l’ensemble des appareils que nous utilisons au quotidien pour un contrôle plus facilité. Toutefois, est-elle mieux protégée que la maison classique ? La connexion des systèmes domestiques à internet n’expose-t-elle pas votre logement à des risques de sécurité ?

Protégez votre maison avec des alarmes connectées

La domotique vous permet sans nul doute d’apporter un supplément de sécurité à votre habitation. L’alarme connectée est l’un des dispositifs sécuritaires prévus à cet effet.

Comment fonctionne l’alarme connectée ?

Les alarmes connectées sont conçues pour vous alerter en cas d’intrusion, même si vous êtes absent de la maison. Étant dotées d’une connexion digitale ou analogique, elles peuvent communiquer avec l’extérieur et s’intègrent parfaitement au sein des systèmes domotiques domestiques (caméras, détecteurs de fumée, détecteur de monoxyde de carbone…). Le fonctionnement des alarmes répond au même principe.

Elles détectent, analysent et alertent. De ce fait, elles sont dotées de détecteurs de chocs d’ouverture, de mouvement, ainsi que de capteurs anti-intrusion et infrarouges. L’alerte se fait via des appareils comme les tablettes, les smartphones, les montres connectées, etc. Il existe aussi des portails web et des applications mobiles dédiés. Ces dernières vous permettent également de contrôler à distance votre système de sécurité. Par exemple, vous pouvez gérer l’accès des membres de la famille, du personnel de service, vérifier la fermeture des portes et fenêtres, allumer ou éteindre les lumières…

En cas d’alerte, vous pourrez appeler la police ou des voisins afin de vérifier ce qui se passe. Vous avez également la possibilité de confier ce travail de veille ou de surveillance à une société de télésurveillance. Il est facile d’équiper votre maison avec des alarmes connectées en faisant appel à des spécialistes de systèmes de sécurité. Ils vous proposeront des formules de surveillance adaptées à votre logement. Vous pourrez donc faire votre choix parmi un large gamme de modèles d’alarmes.

Quels sont les différents types d’alarmes connectées ?

On distingue plusieurs types d’alarmes connectées, même si l’objectif final est le même. La différence se situe principalement au niveau des types de connexions. On distingue notamment la connexion internet filaire, via des appareils qui sont reliés par des câbles à un modem. Toutefois, elle est utilisée de plus en plus rarement. On trouve également la connexion wifi qui utilise les ondes pour le transfert des données.

Quant à la connexion téléphonique RTC, elle se fait via la ligne téléphonique de la maison. Le système appelle donc pour prévenir en cas d’urgence. La dernière et la plus avancée des technologies de connexion du marché est le GSM. Dans ce cas, le dispositif ne dépend pas d’un réseau domestique, mais mobile, et est équipé d’une carte SIM liée à un émetteur GSM. Cette connexion sans wifi offre plus de sécurité, car elle est plus difficile à pirater.

Alarme connectée, système de surveillance

Quels sont les autres avantages d’une maison connectée ?

Parmi les autres atouts que vous offre une maison connectée, on peut citer le gain de temps et les économies d’énergie.

Le gain de temps

La maison connectée vous permet de mieux gérer votre temps en programmant les différentes tâches qui sont répétitives dans la maison. Il s’agit entre autres de l’ouverture du portail, de l’ouverture et de la fermeture des volets, du déclenchement de l’alarme à des heures données, etc. Une maison connectée peut effectuer ces tâches à votre place.

Les économies sur les dépenses énergétiques

La domotique vous offre la possibilité d’optimiser vos dépenses énergétiques et de faire jusqu’à 30 % d’économie par an sur vos factures d’énergie. En effet, vous pourrez, par exemple, régler le thermostat en fonction des heures de la journée et des différentes pièces de la maison. Cela permet de ne pas utiliser la climatisation à excès pendant l’été ou de surchauffer les pièces en hiver.

A lire également  Les enjeux du bon respect de la chaine du froid

Comment bien sécuriser et protéger votre maison connectée ?

Le risque de piratage est l’une des plus grandes menaces qui pèsent sur la sécurité d’une maison connectée. Les attaques qui ciblent les objets connectés sont sans cesse en hausse. Les pirates informatiques tentent ainsi régulièrement d’infiltrer les réseaux, notamment les réseaux d’entreprise, à partir des objets connectés. Ces derniers comportent souvent des failles et plus encore quand ils ne sont pas régulièrement mis à jour.

Cette vulnérabilité est également liée au fait que les systèmes sont souvent connectés à internet. De plus, la communication entre ces différents objets connectés n’est pas chiffrée, ce qui rend l’accès aux informations par des tiers plus facile. Ils peuvent donc servir de passerelles aux pirates pour vous dérober des informations, pour voler votre identité ou pour vous faire du chantage financier. Ainsi, chaque objet connecté constitue un moyen potentiel pour des personnes mal intentionnées de s’infiltrer dans votre réseau ou dans votre maison. Que faire alors pour être à l’abri de ce genre de menaces ?

Pour bénéficier d’une sécurité optimale dans une maison intelligente, il est essentiel de renforcer la sécurité au niveau des points de vulnérabilité. Cela implique principalement de sécuriser votre réseau domestique, ainsi que vos différents appareils, contre un risque de piratage.

maison connectée, renforcer la sécurité, système informatique

Sécurisez le réseau domestique et ses appareils

Pour commencer, il faut isoler votre réseau domestique connecté des autres réseaux. Il vous suffira pour cela de mettre en place des réseaux invités pour les appareils domestiques intelligents. En effet, ces derniers peuvent être facilement piratés. S’ils n’ont pas leurs propres réseaux, vos informations sensibles (emails, comptes bancaires…) sont alors vulnérables.

Il est également important de sécuriser tous les appareils du réseau. Pensez à modifier les mots de passe, ainsi que les noms d’utilisateur par défaut, de tous les appareils et équipements qui sont connectés au réseau. Utilisez un protocole de chiffrement pour sécuriser le réseau wifi et activez également tous les pare-feu sur vos ordinateurs. Effectuez la même chose pour votre téléphone. Utilisez un mot de passe afin d’empêcher l’accès à vos données en cas de vol ou de perte. Activez également le verrouillage automatique lorsque vous ne l’utilisez pas.

Si cela vous semble studieux ou si vous oubliez souvent vos mots de passe, vous pouvez vous servir d’un gestionnaire de mots de passe. Ce dernier pourra chiffrer vos mots de passe et vous n’aurez pas à les retenir.

L’activation de l’identification à deux facteurs constitue également l’une des meilleures alternatives pour renforcer la sécurité de vos appareils. Le principe est de confirmer chaque fois votre identité quand vous voulez vous connecter à un appareil depuis un autre. Ce processus permet de réduire considérablement les risques de piratage.

Prenez par ailleurs l’habitude de lire attentivement la politique de confidentialité des différents produits connectés avant l’achat. Cela vous permettra de connaître le type de données qui sera collecté et ce qui en sera fait. Procédez également régulièrement aux différentes mises à jour des logiciels sur l’ensemble des applications, ainsi que sur téléphone. C’est une manière d’anticiper les vulnérabilités éventuelles pouvant favoriser une quelconque intrusion dans votre système.

Vérifiez l’activité des objets connectés

Une vigilance constante s’impose concernant l’activité des différents objets connectés de votre maison. Une activité trop importante peut en effet être un signe indicateur de la présence d’un logiciel malveillant. Cela peut se manifester par la surchauffe des appareils. Vous pouvez également installer des logiciels pour surveiller les activités inhabituelles. Par ailleurs, veillez également à demeurer informé des actualités relatives aux menaces liées aux objets connectés.

Si la maison connectée est parfois vulnérable au piratage à travers ses différents objets connectés, elle présente toutefois de nombreux avantages. Il suffit de prendre certaines mesures pour en profiter pleinement. Vous profiterez alors, à travers un système d’alarme connectée, d’une meilleure sécurité, d’un plus grand confort et d’économies d’énergie.

Yohann G.