Catering service. Modern food or appetizer for events and celebrations.

La reprise économique dans l’évènementiel suite à l’épidémie de Covid-19

De nombreux secteurs ont été touchés par l’épidémie de Covid-19. Dans le domaine de l’évènementiel, c’est la quasi-totalité des corps de métiers qui ont été impactés. Heureusement, la situation sanitaire se veut aujourd’hui plus clémente et les prestations évènementielles reprennent au gré des levées de restrictions.

Mariage et sonorisation : agenda chargé pour 2022

En raison de l’épidémie de Covid-19, l’année 2020 a été marquée par l’annulation des événements ayant un rapport avec les rassemblements festifs. Les secteurs de la musique, des festivals, du mariage et de la restauration ont grandement été touchés. Mais aujourd’hui, les activités reprennent.

Depuis le début de l’année 2022, les activités reprennent. Mariages, boites de nuit, restaurants, locations de salle, sonorisation et animation, dj pour mon mariage et partout en France, le secteur de l’événementiel reprends des couleurs. Si l’on ne parle que des mariages annulés, on peut dire qu’ils sont nombreux. Mais aujourd’hui, il n’y a plus de restrictions sanitaires ni de limitation concernant le nombre de personnes présentes en cas de rassemblement public. En partie, grâce aux mariages reportés, l’agenda pour l’année 2022 est au complet pour de nombreux traiteurs et organisateurs de festivités. Et comme la saison a déjà commencé, le temps de la reprise économique pour le domaine de l’évènementiel a sonné.

Un fonds de garantie pour indemniser les prestataires des annulations de masse

Malgré une année blanche en 2020, les professionnels de l’évènementiel sont maintenant prêts à redonner vie à leurs concepts. D’ailleurs, le rapport sur le secteur évènementiel publié par les parlementaires stipule la mise en place d’une organisation interministérielle. Dans ce rapport, une proposition en particulier a attiré l’attention de l’UNIMEV ou l’Union française des Métiers de l’Évènement. Une solution qui s’aligne parfaitement avec les initiatives énoncées dans le Livre Blanc de l’UNIMEV. À cela s’ajoute la création d’un fonds de garantie qui va faire office d’indemnisation des pertes suite aux annulations de masse occasionnées par la pandémie.

A lire également  Comment réduire vos coûts de production ?

Ces initiatives vont permettre aux professionnels de l’événementiel de reprendre plus sereinement leurs activités après cette période difficile.

Quel avenir pour le secteur de la restauration post Covid-19 ?

Dans le secteur de la restauration, de nombreux défis ont été posés par la Covid-19. La période de confinement a en effet forcé les restaurateurs à repenser leurs activités. Face à cela, on a pu constater de nombreux changements : menus revus et corrigés, personnel formé aux risques sanitaires et livraisons à domicile entre autres.

Aujourd’hui, les établissements du monde entier ont rouvert leurs portes. Le secteur de la restauration doit encore relever certains défis. Mais en tout cas, la pandémie a accéléré les changements du secteur de la restauration. Cela a permis aux restaurateurs d’inventer de nouvelles manières de servir leurs clients, mais aussi de changer les comportements des consommateurs face aux risques sanitaire qui persistent.

Réouverture des boites de nuit depuis le 16 février 2022

Depuis le 16 février 2022, les boites de nuit ont pu rouvrir leurs portes. Cela n’a d’autre signification que les levées des restrictions sanitaires. Les fêtards et les amateurs de vie nocturne vont pouvoir profiter de la réouverture des discothèques en toute quiétude.

Sur le plan économique, à seulement quelques jours de la saison estivale, des milliers de jobs saisonniers sont à pourvoir dans les boites de nuit. Et les professionnels du secteur espèrent impatiemment refaire le plein de clients. Pour le cas de Toulouse par exemple, la fréquentation des discothèques est revenue au même niveau d’avant la Covid.

Yohann G.