Le compte X du journaliste d'ESPN NBA Adrian Wojnarowski piraté pour publier une arnaque NFT

Le compte Twitter du journaliste spécialisé dans la NBA pour ESPN, Adrian Wojnarowski, a été piraté afin de publier une arnaque liée aux NFT.

Dans un épisode récent qui a secoué la communauté des amateurs de NFT et de basketball, un tweet trompeur a mis en alerte les utilisateurs de la plateforme NBA Top Shot. Samedi soir, vers 18h30 HE, les adeptes de cette plateforme ont été les victimes visées d’une tentative de fraude orchestrée via le compte Twitter du réputé journaliste d’ESPN, Adrian Wojnarowski. Dans ce message fallacieux, la plateforme était décrite comme un espace florissant de NFTs populaires, promettant à tort des packs NFT gratuits pour ses utilisateurs. Une description loin de la réalité actuelle de NBA Top Shot, dont l’activité a considérablement chuté par rapport à son apogée.

L’arnaque ne s’arrêtait pas à de fausses promesses. Le lien inclus dans le tweet redirigeait vers une copie malveillante du site officiel, une manœuvre conçue pour siphonner les actifs des infortunés qui se seraient laissés séduire en fournissant l’accès à leurs portefeuilles de cryptomonnaies.

Heureusement, la vigilance a prévalu. Environ trente minutes après le tweet initial, NBA Top Shot a réagi en alertant sa communauté : aucun airdrop gratuit n’était en cours, invitant les utilisateurs à la prudence et à la vérification systématique des liens. Cette intervention rapide a permis de limiter les dégâts potentiels.

Le faux tweet a été supprimé du compte de Wojnarowski après presque une heure d’existence. Cependant, le temps pendant lequel il a été visible, associé à la crédibilité et au suivi attentif du journaliste par les fans de la NBA, aurait pu avoir des conséquences plus graves. Cette mésaventure rappelle les dangers persistants liés à la sécurité numérique, notamment sur les plateformes sociales où des comptes très suivis peuvent devenir la cible de pirates informatiques.

A lire également  Optimiser le contenu pour les requêtes vocales de Google

Il est intéressant de noter que malgré cette tentative d’escroquerie, les statistiques récentes soulignent une baisse significative de l’engagement sur NBA Top Shot, avec seulement environ 8 100 vendeurs uniques et 5 550 acheteurs uniques recensés en janvier. Ces chiffres contrastent fortement avec le pic d’activité de mars 2021, où la plateforme avait enregistré plus de 399 000 acheteurs. Cette diminution de l’activité suggère que, même sans la vigilance de la communauté, l’impact de cette fraude aurait potentiellement été limité.

Cet incident met en lumière la nécessité d’une vigilance constante dans le monde numérique, en particulier dans l’univers en pleine ébullition des NFTs et des cryptomonnaies. Les utilisateurs comme les plateformes doivent rester alertes face aux tentatives de fraude qui peuvent survenir à tout moment, prouvant une fois de plus que dans le domaine numérique, la sécurité est l’affaire de tous.

Yohann G.