Le nettoyage cryogénique va-t-il remplacer les autres méthodes ?

Un espace bien entretenu constitue un facteur de bien-être pour les utilisateurs. De même, lorsque le matériel de travail est bien entretenu, il accroît la motivation et la productivité des employés d’une entreprise. Pour cet entretien, de plus en plus d’entreprises se tournent vers le nettoyage cryogénique. Cette méthode de nettoyage va-t-elle remplacer les autres ?

Le nettoyage cryogénique et les autres méthodes

L’une des techniques les plus utilisées pour le nettoyage d’un espace dans une entreprise est le décapage. Il s’agit d’une méthode de nettoyage des surfaces en métal dans le but de débarrasser lesdites surfaces des saletés qu’elles comportent. Le décapage peut se faire de différentes manières. Vous en saurez davantage sur ces manières et sur leur valeur par rapport à la cryogénie.

Le nettoyage cryogénique en bref

Le nettoyage cryogénique est un procédé qui consiste en l’utilisation d’un mélange de glace carbonique et d’air comprimé pour nettoyer une surface. Le mélange ainsi obtenu est ensuite projeté grâce à un matériel de nettoyage cryogénique sur la surface à nettoyer. Pour en savoir plus sur ce matériel, découvrez les machines de nettoyage cryogénique pour divers secteurs tels que la plasturgie, l’aéronautique, l’électricité, l’agroalimentaire…

Le nettoyage cryogénique est une technique qui, pour sa mise en œuvre, utilise trois éléments. Il s’agit du nettoyeur cryogénique autrement appelé machine cryogénique, du traitement d’air et du compresseur d’air. La combinaison de ces trois éléments permet l’élimination, la décontamination et le nettoyage en profondeur et en toute sécurité des différentes surfaces.

Plus clairement, un nettoyage cryogénique constitue plus qu’un nettoyage des saletés. C’est un excellent moyen de désinfecter totalement une surface. Dans le même temps, c’est un moyen d’assainir un milieu de vie par la destruction de microbes ou de bactéries produits par les actions humaines ou issus du milieu de vie.

cryogénie

Les autres méthodes de décapage

Le nettoyage cryogénique se distingue des autres méthodes de décapage comme l’aérogommage, l’hydrogommage et le sablage. L’aérogommage consiste en l’usage d’un décapant à base d’air comprimé et d’abrasif naturel diffusé à partir d’une aérogommeuse. Il est important de préciser qu’un abrasif est une substance d’origine minérale dure qui peut arracher des particules sur un objet, ou une surface.

L’hydrogommage est une méthode de décapage qui nécessite un mélange d’abrasif et d’eau projeté sur la surface à nettoyer. À la substance d’abrasif et d’eau, s’ajoute l’air. La combinaison des trois éléments permet d’effectuer un nettoyage en douceur de la surface imprégnée de déchets. L’hydrogommage se fait avec la machine appelée hydrogommeuse.

Quant au sablage, c’est une méthode de décapage anciennement réalisée à partir du sable projeté grâce à l’air, sur une surface pour lui ôter ses impuretés. Cette méthode est d’une grande efficacité pour enlever les impuretés, mais elle peut créer des lésions sur les surfaces nettoyées.

En outre, c’est une méthode qui présente des risques sanitaires. En effet, le sable contient de la silice qui, une fois dans les poumons, peut créer la silicose, une maladie incurable dont les sableurs sont victimes. Elle a été remplacée par d’autres abrasifs. Désormais, ce sont des scories vitrifiées, des corindons et d’autres abrasifs qui sont utilisés. Le nettoyage au sablage se fait avec une sableuse.

Le fonctionnement du nettoyage cryogénique

Pour réaliser un nettoyage cryogénique, encore appelé décapage à la glace carbonique, il faut disposer d’outils spécifiques de travail. Ceux-ci doivent être conçus pour favoriser la pulvérisation de la solution cryogénique. Ils sont complétés par des accessoires destinés à protéger les utilisateurs d’éventuels risques.

Les principaux outils de fonctionnement

Pour réaliser un nettoyage cryogénique, vous devez disposer de glace carbonique. C’est un nettoyant sûr pour vos surfaces. Vous distinguerez différents formats de glace carbonique, notamment les pellets de glace carbonique. Ils se présentent sous la forme de cylindres de 3 mm de diamètre à ranger dans une caisse à neige carbonique aisément transportable.

Par ailleurs, l’un des principaux éléments utilisés pour le nettoyage cryogénique est le nettoyeur cryogénique encore appelé machine de cryogénie ou machine de projection de glace carbonique. Parmi les différents types de machines de cryogénie qui existent, vous trouverez le nettoyeur cryogénique électropneumatique ou 100 % pneumatique. Le choix du dispositif doit être fait en fonction de vos besoins.

Pour nettoyer vos surfaces à la cryogénie, vous devez mettre la glace carbonique dans une trémie qui est le réservoir d’accueil de la glace. Ce n’est qu’une fois cette étape passée que vous pourrez lancer le processus de pulvérisation par le biais d’un compresseur. La glace sera alors diffusée sur la surface à nettoyer et la saleté ou les résidus fissurés en petits morceaux. Ces morceaux seront ensuite éliminés par le souffle de la machine.

Comme tous les autres outils de travail, le nettoyeur cryogénique a besoin d’être entretenu. Pour cet entretien, il est recommandé de se tourner vers un professionnel. Vous pouvez notamment vous rendre dans le magasin dans lequel vous avez effectué l’achat de l’appareil qui vous fournira un service d’entretien.

Les outils accessoires du nettoyage

La machine produit un bruit qui peut avoisiner 85 dB(A). En raison des dommages internes que ce bruit peut provoquer à l’utilisateur, il lui est recommandé de s’équiper d’un dispositif de protection acoustique. Il faudra porter des gants pour se protéger des saletés et éviter les blessures dues au contact avec le dioxyde de carbone ou encore d’être gelé par la glace carbonique.

nettoyage cryogénie

De même, vous devez équiper l’utilisateur de l’appareil de lunettes de protection. En effet, durant l’opération de nettoyage, il peut arriver qu’il y ait des particules qui s’envolent. Pour préserver vos yeux, vous devez donc porter ces lunettes de protection.

Le nettoyage cryogénique est un nettoyage au dioxyde de carbone liquéfié. Le dioxyde de carbone peut créer des dommages lorsqu’il est concentré à un haut niveau. Il pourrait priver un corps d’oxygène et entraîner des malaises. Pour éviter cela, il faut porter un appareil de détection de la quantité de dioxyde de carbone présente dans l’air.

Il est important que chaque utilisateur soit équipé de cet appareil qui devient alors individuel. Il déclenche une alarme dès que le niveau du dioxyde de carbone devient suffisamment élevé pour être qualifié de dangereux.

A lire également  Territoires connectés et numérisation : une économie en constante expansion

Les raisons du nettoyage cryogénique

Il est important de savoir pourquoi le nettoyage cryogénique peut remplacer les autres méthodes nettoyage. Vous découvrirez l’utilité du nettoyage cryogénique par rapport aux autres méthodes de nettoyage et vous comprendrez pourquoi il fait la satisfaction de ses utilisateurs.

L’utilité du nettoyage cryogénique

Cette projection de l’agent nettoyant qu’est la glace carbonique à – 80°C présente de nombreux avantages. Elle permet non seulement de décrasser la surface à nettoyer, mais également de restaurer entièrement votre espace. Il s’agit d’un nettoyant qu’on pourrait qualifier de sûr en termes sécuritaire et protecteur des espaces nettoyés.

Comparées à la technique de la cryogénie, les autres méthodes comportent certaines imperfections. Certes, elles permettent d’éliminer les saletés présentes sur les surfaces, mais leur efficacité est entachée par les possibles dommages qu’elles peuvent causer. En effet, l’aérogommage, le sablage et l’hydrogommage laissent des traces d’eau et de poussières susceptibles d’enclencher des dommages aux outils.

L’efficacité de ces méthodes peut être également réduite par leur usage ciblé. Concrètement, ces méthodes de nettoyage ne pourront pas être utilisées pour le nettoyage de certaines surfaces en raison de la nature de leur solution nettoyante. En effet, cette dernière en nettoyant peut abîmer les surfaces. Ainsi, l’aérogommage, l’hydrogommage et le sablage ne peuvent être efficaces que sur certaines surfaces, tandis que le nettoyage à la cryogénie est sans risque de destruction des surfaces à nettoyer.

La satisfaction des bénéficiaires du nettoyage cryogénique

Les bénéficiaires du nettoyage cryogénique sont principalement du secteur industriel. Ce secteur produit et rejette plusieurs matériaux qui nécessitent des méthodes particulières de nettoyage. C’est l’une des raisons d’être du décapage. Chacune des méthodes précédemment évoquées participe à ces opérations de nettoyage. Le nettoyage cryogénique se démarque par sa capacité à réaliser des nettoyages de toutes les surfaces industriels. Il peut être utilisé dans :

  • l’industrie alimentaire, cosmétique et pharmaceutique pour nettoyer les traces de graisse et d’amidons sur les outils,
  • l’industrie du bois pour décrasser les machines de traitement du bois, les turbines ou encore les armoires électriques,
  • l’industrie du plastique et du moulage pour débarrasser le caoutchouc ou la silicone des instruments de moulage,
  • l’industrie de l’imprimerie pour remettre à neuf les outils comme les cylindres, les machines d’impression et équipements nécessaires à l’impression,
  • l’industrie automobile pour éliminer tous les éléments de démoulage et de liant.

D’autres secteurs industriels peuvent bénéficier du nettoyage cryogénique. Il s’agit du secteur de la papeterie pour enlever le dépôt de la ouate de cellulose, de la colle, du calcaire et de la poussière sans avoir besoin d’arrêter le fonctionnement des machines. Dans l’industrie mécanique ou aérospatiale, il nettoie avec précaution en raison de l’électricité présente.

De même, vous pouvez y avoir recours pour l’entretien de vos installations électriques ou électroniques. Ce nettoyage est sans risque pour ces installations. Notez qu’il est tout aussi efficace dans l’équipement et l’outillage de l’industrie pétrolière et gazière. Il nettoie en profondeur les dommages causés par la moisissure, l’eau, la fumée ou le feu.

Les avantages du nettoyage cryogénique

Le nettoyage cryogénique est une technique de nettoyage qui a l’avantage d’être sécuritaire et écologique. Ces atouts ainsi que plusieurs autres démontrent qu’il s’agit d’une technique de nettoyage qui peut parfaitement bien remplacer les autres méthodes de nettoyage.

nettoyage cryogénie
nettoyage cryogénie

Le remplaçant écologique

La solution utilisée lors du nettoyage cryogénique a la particularité d’être saine. Autrement dit, elle a été développée sans un ajout de produit chimique. De même, elle est exempte d’abrasifs. Cette composition protège l’environnement de nettoyage et par la même occasion, les utilisateurs de la machine et de l’espace de travail. Ceux-ci pourront donc se déplacer dans un environnement sain.

En comparaison des autres méthodes, le nettoyage cryogénique constitue une solution saine respectant l’environnement. La glace carbonique est conçue grâce à une méthode qualifiée de sublimation qui consiste en la transformation du gaz carbonique en matière solide. Cette méthode reste sans dommage sur l’environnement. Voici les éléments nécessaires pour un nettoyant cryogénique :

  • un filtre à gaz carbonique,
  • des conduits isothermes,
  • un filtre à gaz carbonique,
  • un pelletiseur,
  • des bacs de stockage isolés et une cuve de stockage.

Quant aux autres méthodes nécessitant l’usage d’abrasifs, elles relèvent bien souvent d’abrasifs non sécuritaires comme le polyester ou la céramique qui est aussi de la terre. Il est important de rappeler que le polyester est issu de la synthétisation du pétrole qui est nocif. Le sable comme abrasif est moins utilisé pour sa silice mortelle. Quoi qu’il en soit, ces méthodes contiennent des risques pour l’environnement et la santé des utilisateurs.

Le remplaçant sécuritaire

Le nettoyage cryogénique nettoie en profondeur les surfaces. Il décrasse toutes les surfaces. Grâce au dispositif de la machine, il peut atteindre des espaces très exigus. La particularité de ce nettoyage est le fait qu’il permette non seulement de nettoyer, mais également de restaurer les surfaces endommagées.

De même, le nettoyage cryogénique nettoie sans produire de déchets. Il s’agit également d’un nettoyage qui se fait à sec et n’a donc pas besoin d’eau. À la fin de l’opération, vous obtiendrez une surface exempte de résidus de dioxyde de carbone, de déchets secondaires et un espace totalement sec.

Le nettoyage réalisé par aérogommage ou sablage a la particularité de soulever et de laisser des traces de poussière sur la surface nettoyée. Si le nettoyage à l’hydrogommage fait exception à cette règle, il laisse des traces d’eau sur les espaces. Le nettoyage sur la base de la cryogénie quant à lui, permet un nettoyage complètement à sec des surfaces, et ce, sans poussière.

En clair, le nettoyage cryogénique est un nettoyage sûr pour les industriels. Il nettoie complètement les surfaces, les objets divers. En plus, il restaure les surfaces usées par le temps ou l’impact des déchets produits par les industries. C’est d’ailleurs l’une des raisons principales de son usage, celle de pouvoir face à tous types d’impuretés.

À la question de savoir si le nettoyage cryogénique pourra remplacer les autres types de nettoyage, on pourrait répondre par l’affirmative. Il vous suffit de vous baser sur les nombreux avantages susmentionnés pour en être convaincu.

Yohann G.