Pokémon

le Pokémon sombre tue les randonneurs sur la montagne

27 ans se sont écoulés depuis la sortie des premiers opus Pokémon au Japon et la première série de 151 créatures que nous avons rencontrées est devenue une icône. Pour tous les inscrire, Le professeur Oak nous a donné le Pokédex un curieux appareil qui servait d’encyclopédie.

Evidemment, Creatures Inc. n’a pas perdu l’occasion de faire de même dans la vraie vie avec le lancement d’un livre pour Pokémon Rouge et Vert contenant une multitude d’informations sur les Pokémon. DidYouKnowGaming a récupéré cette version qui n’a jamais quitté le Japon et l’a traduite pour le reste du monde avec des données très curieuses.

L’un des plus frappants est celui lié à Ectoplasma, Pokémon 125 et l’un des plus effrayants de tous. Il type fantôme/poison de première génération  Il comporte l’entrée suivante dans le texte qui indique clairement sa nature :

« On pense que Gengar est l’évolution de Haunter en raison des mouvements qu’ils apprennent et de leurs attributs physiques, mais l’hypothèse n’a pas encore été prouvée. On dit qu’ils émergent de l’obscurité pour tuer les gens qui se perdent dans les montagnes. Il y a des sanctuaires en l’honneur de Gengar sur plusieurs montagnes. »

Même l’image que vous voyez juste au-dessus dissipe tout doute sur les données et est imprimée dans le livre. C’est vrai, Gengar ne perd pas l’occasion de tuer les plus imprudents qui entrent sur son territoire, il est donc plus que conseillé d’avoir un itinéraire dégagé à travers la montagne.

Tanto Satoshi Tajiri, créateur original, Côme Ken Sugimori, concepteur Pokémon a participé à ce livre qui contient les premiers dessins que ce dernier a réalisés pour illustrer les êtres particuliers.

A lire également  Kratos semble être un ingrat complet à ce stade de God of War, mais il avait ses raisons de rejeter la pomme de Sindri.

Antonin D.