Le premier démontage de Vision Pro d'iFixit examine l'intérieur du nouveau casque d'Apple

Le premier démontage du Vision Pro par iFixit explore l’intérieur du nouveau casque d’Apple.

Dans l’univers incessamment innovant des technologies, le démontage des nouveaux gadgets devient un rituel aussi captivant que leur lancement. Parmi les plus récentes curiosités tech, le Vision Pro d’Apple n’échappe pas à cette tradition. Une exploration minutieuse menée par iFixit, réputée pour ses analyses détaillées de l’architecture interne des dispositifs électroniques, nous dévoile les entrailles de cette nouveauté.

Dès le début, l’opération de désassemblage du Vision Pro se révèle accessible, nécessitant uniquement un outil aussi basique qu’un éjecteur de carte SIM pour débrancher les connecteurs Buff Lightning essentiels à la batterie et aux sangles. Par la suite, le processus s’inscrit dans la lignée typique des produits Apple, impliquant l’usage d’un pistolet thermique, de leviers, ainsi qu’une abondance de vis, de supports et de connecteurs.

La principale attraction de ce gadget, à savoir son système EyeSight, est décortiquée avec une précision remarquable. Contrairement à l’idée reçue d’un flux vidéo unifié, iFixit nous révèle qu’il s’agit d’un « ensemble de vidéos capturant vos yeux ». Le processus débute par un panneau OLED exhibant plusieurs visages, lesquels sont ensuite divisés et filtrés à travers une couche lenticulaire. Cette dernière, par le biais d’une autre couche similaire, élargit l’image pour l’ajuster sur toute la zone visible. Enfin, une lentille secondaire projette deux images légèrement distinctes vers les yeux, créant ainsi un effet 3D saisissant.

Cependant, cette architecture complexe aboutit à une image sombre et floue rendant la visibilité difficile sur l’écran externe du Vision Pro, une critique fréquemment soulevée par les utilisateurs.

En outre, Kyle Wiens, PDG d’iFixit, par le biais d’un tweet illustratif, a récemment partagé un aperçu du Vision Pro et de son écran dépouillé de ses couches superficielles, exposant par la même occasion les caméras et les capteurs externes. La vidéo présente brièvement le dispositif, promettant néanmoins des révélations plus détaillées à venir. Selon iFixit, le casque présente une complexité telle qu’une seule vidéo ne saurait suffire pour en couvrir l’entièreté, laissant présager une exploration plus approfondie dans un futur proche.

A lire également  OpenAI ne peut pas encore enregistrer « GPT » en tant que marque.

En conclusion, l’aventure de démontage d’iFixit nous plonge au coeur de la complexité et de l’ingéniosité qui définissent le Vision Pro, en soulignant à la fois ses innovations et les défis qu’il présente. Les impressions recueillies et les promesses d’analyses futures suscitent un intérêt croissant dans la communauté tech, impatiente de découvrir jusqu’où descend ce « terrier de lapin ».

Yohann G.