Les enjeux du bon respect de la chaine du froid

Lors de la construction d’une chaîne du froid de qualité, il est essentiel de comprendre les exigences techniques, les circuits logistiques, les itinéraires de transport, les tournées d’expédition tant dans le pays qu’à l’étranger. Pour s’y conformer, apprenez les règles de base.

Qui sont les acteurs impliqués dans la chaîne du froid ?

Les législations française et européenne, qui s’appliquent à tous les opérateurs de l’industrie agroalimentaire, apportent des garanties importantes quant au respct de la chaîne du froid à toutes les étapes de la fabrication, du stockage, du transport et de la distribution des produits, entre autres.

Le consommateur est l’acteur final de la chaîne. Il doit être prudent lors de l’achat et du transport des articles jusqu’à son domicile, ainsi que dans la gestion de son réfrigérateur et de son congélateur, afin de maintenir les denrées alimentaires à la bonne température jusqu’à ce qu’elles soient servies dans l’assiette. Il doit soutenir les efforts déployés en amont par les spécialistes de l’industrie tel que les fabricants d’équipement frigorifique comme https://colddistribution.fr/ mais également tous les autres acteurs.

Une véritable traçabilité doit être assurée

Lorsqu’il s’agit de logistique, la traçabilité est toujours une considération très importante, mais elle est encore plus critique lorsqu’il s’agit de logistique du froid. Les aliments et les produits réfrigérés doivent être stockés et livrés conformément à la réglementation relative à la chaîne du froid.

Vous devez être en mesure de surveiller et de réguler la température en temps réel dans vos entrepôts ainsi que dans vos véhicules et vos systèmes de gestion doivent vous permettre de le faire. Mais, au-delà de la température, vous devez assurer la sécurité des denrées en suivant les dates, les lots, les classes de risque, etc. Toutes les informations concernant les marchandises que vous conservez et transportez pour le compte de vos clients doivent être parfaitement à jour.

A lire également  Caméra de surveillance connectée : La CNIL aux aguets !

Réactivité et vigilance

Tout d’abord, la réception d’une marchandise froide ne peut être retardée. Par conséquent, il est essentiel de la traiter le plus rapidement possible. Même si vous traitez le reste des articles par la suite, vous devez d’abord vérifier à la réception d’un colis la présence de produits sensibles à la chaleur.

Il est important de retirer tout accumulateur de froid de l’emballage avant de placer les palettes ou les colis dans la chambre froide afin d’éviter que l’excès de froid ne gèle vos articles. Vérifiez si l’un des emballages comporte une indication de température. Si vous constatez que la chaîne du froid a été rompue, refusez les colis, car cette rupture peut entraîner des risques importants pour la qualité des produits.

En outre, les procédures d’acceptation doivent être méticuleusement documentées et maintenues afin d’assurer la responsabilité. L’enregistrement précis de la date et de l’heure de réception d’un produit est une information essentielle.

L’internet des objets : des solutions efficaces

Vous pourriez vous simplifier considérablement la vie en mettant en œuvre des objets connectés pour vous conformer aux exigences de la chaîne du froid. Les capteurs de température, par exemple, permettent de suivre facilement la température des produits. En définissant des seuils d’alerte, vous serez averti dès que la température change, même d’un dixième de degré Celsius.

En plus des capteurs de température, des capteurs de lumière peuvent être utilisés pour limiter la croissance des germes dans l’environnement. Il est également possible d’utiliser des dispositifs de géolocalisation pour mieux comprendre comment une rupture de la chaîne du froid s’est produite.

Yohann G.