e consultation

Les patients de la Clinique Pasteur peuvent consulter un médecin à distance

Les Toulousains suivis par l’un des spécialistes de la Clinique pasteur peuvent désormais bénéficier d’une consultation depuis chez eux grâce aux applications les plus courantes. Un service qui évitera aux plus affligés tout déplacement.

De nombreux patients de la Clinique Pasteur de Toulouse sont amenés à consulter régulièrement un praticien. Pour leur confort, l’établissement a mis en place un service destiné à gérer les consultations à domicile en 2019. Par conséquent, nul besoin de se déplacer pour profiter des précieux conseils d’un spécialiste. Les patients peuvent facilement contacter leur médecin traitant grâce aux applications les plus courantes.

Cette crise sanitaire aura montré toute l’utilité de ce système. Avec le confinement, le nombre d’utilisateurs a considérablement augmenté et de nombreux médecins se sont laissés tenter par l’expérience d’après les dires de Christel Calas, RSI de la Clinique. Pour l’heure, ce système permet de prendre en charge jusqu’à une vingtaine de patients par jour.

Pour ne pas perturber les habitudes des patients, les créateurs de l’outil ont recréé le cabinet d’un médecin. Chacun peut prendre place auprès d’une salle d’attente virtuelle où il notifie le praticien de sa présence. Par la suite, le patient entrera dans une autre salle virtuelle où il recevra les conseils de son médecin. Il ne lui reste plus qu’à s’acquitter des frais de consultation pour obtenir l’ordonnance.

Malgré tout, ce système est l’aboutissement d’un long projet initié en 2002. Un long chemin semé d’embuches qui a permis peu à peu de faciliter la vie des patients et également optimiser l’archivage des dossiers. Aujourd’hui, la plateforme compte pas moins de 100 000 entrées patients qui sont pour la plupart des séniors. Le portail est le fruit d’une collaboration entre la société SQLI et l’équipe technique de la clinque.

Toutes les précautions ont été prises pour répondre aux exigences de la CNIL et se conformer aux normes dictées par le RGPD. C’est notamment dans cette optique que le service a choisi un outil sur mesure conçu par des experts en la matière. La clinique dispose également de son propre data center et les médecins doivent se servir des applications fournies par la DSI. Des mesures destinées à écarter les risques de fuites de données.

A lire également  La Data, incontournable pour le business digital

Un projet dirigé d’une main de maître

SQLI a prouvé toute sa maitrise de l’ingénierie informatique en gérant ce projet. Les responsables ont pris le temps de noter les demandes exprimées par les futurs utilisateurs. Les médecins ont notamment demandé à ce que leurs collègues de la clinique puissent prendre rendez-vous au nom d’un patient. Une fonctionnalité qui implique que le portail et les logiciels employés au sein de la clinique puissent communiquer entre eux.

Une première version a ensuite été mise sur le banc d’essai. Cette phase de test a permis de récolter de précieux retours qui ont permis d’apporter des améliorations notables. La version finale vit ensuite le jour au bout de quatre mois. Au bout du compte, le personnel de la Clinique Pasteur et leurs patients disposent d’une application web cross-plateforme intégrant plusieurs API pour les appels et un web socket.

Parallèlement, les responsables ont créé une cellule destinée à aider les utilisateurs, médecins comme patients, dans la prise en main de l’outil. Des techniciens continuent également de récolter des avis et de mener des enquêtes de satisfaction afin de faire évoluer cet ingénieux système.

 

Yohann G.