fintech

L’essor de l’industrie de la fintech est appelé à façonner l’avenir des paiements en Afrique

L’avenir des systèmes de paiement est très prometteur. En parlant du continent africain, au cours des dernières années, les résidents de cette région ont eu accès aux transferts d’argent par le biais de portefeuilles électroniques et d’autres fonctions modernes.

À cet égard, le Paiement mobile casino est devenu encore plus pratique. Vous pouvez facilement recharger votre solde et le doubler. En outre, l’anonymat et un niveau élevé de sécurité sont maintenus.

L’avenir des paiements en Afrique

Selon les statistiques, en 2020, les paiements électroniques dans la région africaine ont rapporté environ 24 milliards de dollars, ce qui est un montant considérable. Chaque année, les paiements en ligne gagnent en popularité et en qualité. Par exemple, en 2017, il y a eu une augmentation de 152 % par rapport aux années précédentes. Suivez l’actualité à l’aide de ressources spéciales pour ne pas manquer ces nouveautés utiles.

 

Mars 2023 a été marqué par de nouvelles collaborations qui auront un impact positif sur l’avenir des résidents locaux. La célèbre société Visa a annoncé un partenariat avec Afri-Fi, qui aidera les entreprises fintech en Afrique. Grâce à cette collaboration, les entreprises locales peuvent utiliser l’internet pour promouvoir leurs services ou leurs produits.

 

Cette startup fournira un accès Wi-Fi dans les espaces publics, ce qui permettra à de nombreuses personnes de se connecter à Internet. Il s’agit d’une étape importante dans l’accélération du développement numérique en Afrique, et il est donc intéressant de voir ce qui se passera par la suite.

Les crypto-monnaies prospèrent en Afrique subsaharienne

Les paiements de pair à pair sont particulièrement répandus sur le continent africain. Mais de nombreuses personnes s’intéressent à l’évolution des crypto-monnaies, et en particulier à la méthode de paiement P2P, qui continue de gagner en popularité. En particulier, divers jetons, dont le bitcoin, continuent de se développer et d’être demandés par la population pour un certain nombre de raisons :

  • L’absence de services bancaires traditionnels standard. Les crypto-monnaies, qui peuvent être utilisées sans ouvrir de carte, viennent à la rescousse. Il s’agit d’un outil P2P idéal que les Africains peuvent utiliser aussi bien à l’intérieur de leur pays que pour des transferts à l’extérieur.
  • Sécurité contre l’inflation. Les crypto-monnaies permettent de contourner son influence, de sorte que la plupart des utilisateurs commencent à étudier ses caractéristiques et à utiliser des jetons pour effectuer divers types de paiements.
  • Réduction des coûts pour les transferts internationaux. Les crypto-monnaies vous permettent de transférer des fonds vers un autre pays. En même temps, elles garantissent l’anonymat, comportent moins de risques de change et ont des frais peu élevés.
  • Coût réduit pour les transferts internationaux. Les crypto-monnaies vous permettent de transférer des fonds vers un autre pays. En même temps, elles garantissent l’anonymat, comportent des risques de change moindres et ont des frais réduits.
A lire également  1&1 Ionos : Bien plus qu’un hébergeur Web

Le début du marché baissier en mai a accéléré la transition vers les crypto-monnaies et augmenté le nombre de petits transferts. L’Afrique a vraiment besoin des crypto-monnaies car elles lui offrent de nombreuses opportunités utiles.

Conclusion

C’est en Afrique que les portefeuilles électroniques se développent le plus rapidement. Toutefois, dans d’autres aspects financiers, cette région commence à progresser, ce qui est très important. Même si les paiements hors ligne occupent toujours la première place en Afrique, les transferts en ligne continuent de croître et d’augmenter leurs statistiques. À l’avenir, le pays a de bonnes chances de passer aux règlements en ligne, qui sont très pratiques. Les utilisateurs n’ont pas besoin de transporter de l’argent en papier, mais gardent tout sur la carte et paient facilement sans avoir à transporter des objets inutiles.

 

Quant aux crypto-monnaies, elles font également l’objet d’une attention considérable au niveau national. Les utilisateurs se concentrent sur des échanges populaires, qui permettent des transactions commerciales et de pair à pair. Le Kenya, selon les statistiques de développement de la sphère financière, a également une chance de faciliter la vie au moment du paiement. Si vous êtes plus impressionné par les chiffres, consultez les statistiques. Rien qu’entre juillet 2021 et juin 2022, le volume total des transactions effectuées sur Internet s’est élevé à 100,6 milliards de dollars.

Yohann G.