protection des données avec l'ai

L’Intelligence Artificielle et le machine learning au service de la protection des données

Protection des données, RGPD, données sensibles… Ces mots vous font certainement
écho. Encore faut-il mesurer leurs importances et l’obligation légale de les respecter.
Le traitement et la gestion des documents personnels de vos clients représentent l’une de
vos principales priorités. Cartes d’identité, passeports, documents bancaires ou relatifs à la
santé doivent être conservés avec le plus grand soin et la plus grande attention. Il s’agit non
seulement d’une obligation légale mais également d’un atout majeur à présenter à vos
clients.

Quelles solutions s’offrent à vous ? Une solution alliant efficacité, rapidité et précision. Le
masquage automatique des données, ou également appelé anonymisation automatique des
données. En automatisant votre gestion des documents personnels de vos clients, vous
vous assurez de répondre aux exigences de la RGPD mais également d’offrir à vos clients
la garantie que leurs données personnelles seront traitées avec le plus grand soin.

Cet article vous présentera ce qu’est le masquage automatique des données sensibles, son
fonctionnement mais également quels sont les avantages et raisons de l’adopter.

Le masquage des données : oui mais c’est quoi ?

Dans le cadre de la RGPD, le règlement général sur la protection des données, les
entreprises ne sont pas autorisées à recueillir et à utiliser plus de données que ce qui est
absolument nécessaire. Certaines informations, comme les numéros de sécurité sociale, ne
peuvent même pas être stockées du tout.

Une excellente solution pour assurer la conformité à la RGPD est le masquage des
données. Il s’agit de l’ensemble des procédés mis en place dans le but de masquer,
anonymiser les données personnelles des individus. Les données sensibles peuvent être
présentes sur différents documents : documents d’identité, bancaires ou relatifs à la santé.

Le but étant de protéger les données afin d’éviter toutes fuites ou malversations avec ces
informations personnelles. Avant de procéder à l’anonymisation des données, vous devez
donc faire un état des lieux des informations sensibles nécessaires à votre activité, ainsi que
celles dont votre organisation n’a pas besoin et donc ne devrait pas conserver.

Les différentes techniques de masquages des données

Il existe plusieurs procédés de masquage des données, tous ayant la même finalité :
anonymiser au maximum l’identification de l’individu ou la compromission des données.
Pour vous donner une idée, voici les deux méthodes les plus courantes de masquage des
données.

La suppression des données

Vous pouvez décider de supprimer une partie des informations sensibles des clients
purement et simplement. C’est-à-dire, supprimer la donnée ou la remplacer par une valeur
nulle.

La suppression des données

Par exemple, sur ce tableau de données, vous pouvez décider de supprimer les
informations de la colonne de droite, étant donné que ces informations ne seront pas
utilisées.

A lire également  Qu'est-ce qu'un malware ?

Occultation des données

Une autre technique consiste à occulter une partie entière des informations. Par exemple
surligner ces parties par un bloc de couleur opaque. Ainsi, les informations inscrites en
dessous sont illisibles et non conservées dans votre base de données.

occultation de données
Les données sensibles peuvent se trouver sur différents documents, sous forme numérique
ou alphabétique

Quels sont les différents types de données sensibles ?

Les données sensibles sont donc présentes sur beaucoup de documents. Elles ont plusieurs
formes :

  • Numéro de de sécurité sociale et autres documents médicaux
  • Numéro de carte bleue, RIB et autres documents relatifs au secteur bancaire
  • Numéro de carte d’identité et autres informations relatives à l’identification de
    l’identité d’un individu

Vos clients vous confient leurs informations personnelles pour ouvrir un compte en banque,
se soumettre à une procédure de connaissance client ou par exemple une hospitalisation.
En traitant leurs informations, vous serez sûrement amenés à prendre connaissance de
données sensibles qui ne vous seront pas utiles. Données que vous ne devez donc pas
sauvegarder.

Le masquage automatique des données : ce qui se cache derrière la technologie

Le masquage automatique des données exempt vos équipes de faire un tri manuel des
informations avant de procéder au traitement. Grâce à la reconnaissance optique de
caractères, ou OCR, vous pouvez détecter, situer et masquer le champ de la façon la plus
adéquate pour votre organisation.
Passer à l’automatisation vous permet d’engranger plusieurs avantages que vous trouverez
listés dans la section suivante.

Les avantages au masquage automatique des données

  • Au-delà de la conformité à la RGPD, vous récolterez plusieurs autres avantages directement
    liés à l’automatisation.
  • Plus rapide : Avec l’automatisation, vous pouvez être jusqu’à 90 fois plus rapides
    dans l’anonymisation et le masquage des données de vos clients.
  • Moins cher : De par une rapidité et une précision accrues, le masquage automatique
    est un moyen de réaliser des économies. Vos employés peuvent désormais se
    consacrer à des activités plus productives.
  • Efficacité accrue : Traitez plus de documents de façon plus précise et en moins de
    temps nécessaire grâce à l’automatisation. Vous serez en mesure d’agrandir ou
    d’élargir votre activité puisque la tâche la plus répétitive est automatisée.

Vous en savez à présent un plus sur le masquage automatique des données et tous les
avantages que cela peut apporter à votre entreprise. Cette solution facilement accessible est
aisément implémentable à tout type d’entreprise.
Cette transformation est toutefois impossible à réaliser sans la bonne technologie. Prenez
votre temps pour étudier les options disponibles sur le marché et, qui sait, vous pourrez
commencer à accélérer votre activité plus tôt que prévu.

 

Yohann G.