photo stockage donnees holographique

Microsoft dévoile un système de stockage de données holographique révolutionnaire

Le 23 septembre dernier à l’occasion de l’édition 2020 de la conférence ignite, Microsoft a réaffirmé son ambition de devenir le leader du marché du cloud computing. Dans ce sens, le géant américain a notamment présenté le système HSD : un système ingénieux permettant le stockage à grande échelle de données à l’aide de cristaux optiques.

Microsoft entend se reposer sur ses capacités d’innovation pour devancer, Amazon AWS, son éternel concurrent sur le marché du Cloud. Face à la demande croissante d’espace de stockage exprimée par les particuliers et les grandes entreprises, la firme américaine veut proposer une alternative plus respectueuse de l’environnement, mais également plus performante.

Le projet Natick et SIlica : des projets fondateurs

C’est notamment dans cette optique que Microsoft a lancé au cours de ces dernières années de nombreux projets prometteurs. Déjà en 2015, la compagnie lança l’idée de créer un data center immergé alimenté en énergie par la marée et équipé de serveurs refroidis à l’eau de mer.

Les infrastructures nécessaires furent construites l’année suivante et deux ans après, en 2018, Microsoft remonta ses serveurs à la surface. Contre toute attente, le projet Natick a prouvé que les entreprises œuvrant dans le secteur du stockage de données pouvaient drastiquement réduire les impacts environnements de leurs activités et même se reposer sur des énergies renouvelables.

En 2019, Microsoft avait également mis en œuvre le projet SIlica. Celui-ci visait à développer un système peu énergivore permettant le stockage de données peu consultées. Cette solution de «  stockage froid » se présente sous la forme d’un dispositif donnant les moyens de stocker des données sur un petit cube de verre. En guise de démonstration, les ingénieurs ont tout simplement employé ce procédé pour stocker le film superman sur un bloc de verre. Un clin d’œil voulu pour rappeler les cristaux utilisés par les Kryptoniens.

Le support de stockage en question donne la possibilité de stocker un volume assez important de données. On pourra par la suite supprimer les informations stockées à l’aide de faisceaux UV pour ensuite réutiliser le cristal.

Microsoft Project HSD, une innovation majeure dans le domaine du stockage cloud

Le Projet HSD est la suite logique du projet Silica. Cette fois-ci, les ingénieurs de chez Microsoft ont essayé de créer un système de « stockage chaud » innovant. Les objectifs étant toujours de trouver une alternative moins énergétivore, mais plus performante au stockage flash. C’est dans ce contexte que les techniciens ont opté pour le stockage holographique.

Contrairement aux idées reçues, cette technologie ne date pas d’hier, elle a vu le jour, au début des années 60. Néanmoins, il était impossible jusqu’à présent de tirer pleinement profit de son potentiel. Effectivement, l’interprétation des données nécessitait l’utilisation de dispositifs performants pouvant restituer en temps réel chaque pixel présent sur le cristal.

Aujourd’hui, les capteurs photo de dernière génération associés à des méthodes de deep learning permettent de remédier aux difficultés couramment rencontrées. Cette solution garantit un traitement rapide des données en plus d’un risque quasi nul de défaillance. Puisque le médium employé ne présente aucune partie mécanique, on peut dire adieu aux erreurs de lecture liée à une panne matérielle.

En dehors de sa fiabilité et de ses performances qui sortent de l’ordinaire, le stockage de données holographique affiche aussi un coût bien plus attractif pour les géants du marché. Hormis l’économie dégagée grâce à l’utilisation d’un système peu énergivore, l’entreprise réalise également des économies en usant de supports de stockage à faible coût de production.

Au vu de ses performances, ce projet devrait être la pierre angulaire des futurs data centers de Microsoft. Reste à savoir si Amazon prévoit aussi un système similaire pour préserver ses parts de marché.

Voir également

vcu google youtube

Google mise sur une nouvelle puce pour améliorer les vidéos de YouTube

Google a accompli une petite révolution qui est pourtant passée inaperçue. Effectivement, le géant de