seo prestashop

Optimisez le référencement de vos sites sous Prestashop

Bien que WordPress soit à ce jour le CMS le plus populaire, il partage le marché avec des outils tout aussi performants, dont Prestashop. Pour les e-commerçants, cette plateforme figure parmi les plus complètes pour créer une boutique en ligne. Elle rejoint d’ailleurs d’autres CMS par sa facilité d’utilisation en proposant aux utilisateurs une interface simple à prendre en main.

Malgré les qualités indéniables de Prestashop, optimiser un site sous ce CMS pour le référencement naturel n’est pas une mince affaire. Pourtant, une échoppe virtuelle digne de ce nom ne saurait être rentable sans une bonne visibilité sur les moteurs de recherches. Afin de résoudre ce casse-tête qui pourrait vous tourmenter actuellement, nous avons préparé ce dossier expliquant comment travailler le référencement d’un site sous Prestashop.

Prestashop : un CMS non-taillé pour le SEO ?

Prestashop n’a pas été bâti dans le même esprit que WordPress. Il s’agit d’un CMS destiné aux e-commerçants et accessible gratuitement. Sa survie dépend de la vente de modules. Ces derniers donnent les moyens d’ajouter diverses fonctionnalités aux sites en créations. Ils permettent par exemple de collecter davantage de statistiques, de superviser plus efficacement les ventes ou d’apporter certaines modifications avec davantage de facilité.

L’éditeur de Prestashop a compris depuis belle lurette que les e-commerçants ne pouvaient se passer d’une stratégie SEO. Des solutions sous forme de modules ont ainsi été développées pour répondre à ces besoins. Bien que Prestashop soit accessible gratuitement, son utilisation oblige les e-commerçants à se procurer certains modules spécifiques pour la pérennité de leurs activités. Le CMS doit sa longévité à ce business model.

Il est donc clair que nativement Prestashop n’offre pas autant d’options que d’autres plateformes du même genre. Pour se lancer sur un marché relativement concurrentiel, l’utilisateur doit nécessairement débourser quelques euros afin de se munir des indispensables pour une optimisation SEO digne de ce nom.

Comment optimiser le référencement naturel d’un site e-commerce sous Prestashop ?

Comme évoqué précédemment, il faudra vous munir des modules adaptés pour travailler le référencement de votre boutique en ligne. Idéalement, il faudrait donc passer en revue tous les add-ons déjà présents et s’assurer qu’aucun ne manque à l’appel. Seulement, de nouveaux modules pensés pour le SEO continuent d’apparaitre jour après jour. Toutefois, vous n’aurez pas forcement à acheter tous ces modules. Certains d’entre eux peuvent être fournis avec le thème que vous avez choisi.

Afin de vous livrer les bonnes pratiques pour optimiser convenablement notre site, nous allons présenter ci-après les questions que vous devez vous posez. En nous attardant sur ces questions, nous allons également vous donner le nom de quelques modules couramment employés. Nous aborderons principalement les optimisations on-site. Si vous n’arrivez pas à hisser votre site à la première page de Google après avoir suivi nos conseils, vous devez vous pencher sur l’optimisation off-site de votre boutique c’est-à-dire le netlinking.

Êtes-vous parvenu à créer un site e-commerce responsive design ?

Le responsive design est devenu incontournable depuis le déploiement de l’index Mobile First de Google. Un site n’ayant aucune version mobile sera moins bien positionné qu’un portail intégrant une version mobile. Google souhaite effectivement apporter plus de confort de navigation aux mobinautes dont le nombre est en constante hausse. Avant de concevoir ou de déployer une stratégie SEO complexe, les utilisateurs de Prestashop doivent déjà choisir un thème sous responsive design.

Hormis les enjeux liés au SEO, un site e-commerce responsive design améliore véritablement l’accessibilité de votre boutique en ligne. Les consultants SEO estiment que dans bon nombre de secteurs, plus de la moitié du trafic provient d’appareils mobiles. Les consommateurs derrière leurs smartphones et les tablettes doivent découvrir vos produits sous leurs meilleurs jours, quels que soient les terminaux qu’ils emploient.

Sachez cependant que modifier un thème classique pour en faire un thème responsive design n’est pas une mince affaire. Dans le cas où vous avez fait le mauvais choix, mieux vaut changer de thème au lieu de se lancer dans des modifications interminables. Dans la mesure du possible, fuyez les thèmes gratuits responsive. L’affichage peut laisser à désirer à cause de quelques bugs non résolus.

Toujours est-il qu’un changement de thème peut dérouter vos clients fidèles. Face à cette situation, nous vous conseillons au contraire de modifier le thème en louant les services d’un développeur qui connait parfaitement le CMS.

A-t-on changé les balises de son site prestashop ?

Les balises htlm dont les balises Hn, Title et meta description font partie intégrante de l’optimisation SEO d’un site. Ces balises sont malheureusement trop souvent négligées par les e-commerçants. Effectivement, il faudrait préalablement personnaliser ces éléments. Cette personnalisation aura son importance aux yeux des moteurs de recherche. Elle permet de distinguer un site d’autres plateformes employant le même thème.

En principe, n’importe quel thème prestashop intègre un module de personnalisation des balises. Vous n’avez donc pas forcement à prévoir un achat quelconque. Ceci dit, si le thème ne dispose pas de ce modèle, vous devez sortir la carte bleue pour optimiser votre site.

Parmi les modules les plus populaires, Easy SEO est de loin la plus accessible et la plus pratique. Ce module coûtant 59,99 € fera amplement l’affaire. Ceux qui ont un budget plus conséquent peuvent opter pour SEO Expert, une mini boîte à outils qui vous coûtera pas moins de 150 €.

Ce module plus performant propose des fonctionnalités supplémentaires. Il donne les moyens de renommer les images déjà présentes sur votre serveur. Rappelons que nativement Prestashop n’offre pas cette possibilité. Ce module vous offre également une nouvelle opportunité d’optimiser votre site. Comme nous allons le découvrir plus tard les images et les balises alt jouent un rôle déterminant.

Avez-vous suffisamment travaillé le contenu de vos pages catégories et vos fiches produits ?

Les pages catégories et les fiches produits occupent une place importante au sein d’une boutique en ligne. Nous insistons sur l’importance des pages catégories. Ce sont souvent les pages les plus visitées puisque les consommateurs cherchent naturellement à découvrir tous les produits que l’on propose. Comme vous l’imaginez, une stratégie de référencement naturel passe nécessairement par du contenu textuel. Il faudra fournir suffisamment d’informations aux visiteurs tout en usant des bons mots pour se positionner correctement sur le marché.

Prestashop vous permet d’ajouter nativement des contenus sur les pages catégories. En ce sens, nul besoin de se procurer un module spécifique pour mener à bien ces tâches. Ceci dit, pour fournir une description de produits qui sera bien reçue par les algorithmes de Google, il faudrait envisager le recours à un outil d’analyse sémantique. Cette fois-ci, vous devrez user d’autres outils à l’exemple de YourTextGuru. Ce type d’outil vous aide à travailler le contenu afin de viser les bonnes requêtes. Dans la pratique, il est question de reprendre les expressions clés dans un sujet donné afin de refléter un champ lexical à la fois riche et cohérent.

A lire également  Pourquoi la conception graphique est importante dans le marketing numérique

Néanmoins, les outils d’optimisation sémantique ne font pas tout. Vous devez également user des balises strong pour mettre en valeur des locutions spécifiques. En utilisant cette balise, vous pourrez indiquer aux robots d’indexation de Google les termes à considérer en priorité. Ainsi, vous parviendrez à vous positionner sur les requêtes de votre choix.

Pour ce qui est des fiches produits, la clarté du descriptif fourni prime sur vos visées SEO. Dans les grandes lignes, il est ainsi question de fournir autant d’informations que possible sur l’article en question. Ces informations permettront aux acheteurs potentiels de faire leurs propres avis. Vous pouvez également apporter votre touche personnelle dans la rédaction de vos fiches afin de créer un lien authentique avec l’acheteur.

Il existe de nombreuses façons de structurer un fiche produit. Néanmoins, de nombreux spécialistes estiment qu’il serait judicieux de présenter l’article, de lister des atouts pour ensuite fournir des conseils d’utilisation. Pour les produits dont l’usage requiert un certain savoir-faire, on prévoira une section FAQ. Chaque réponse fournie sera un contenu unique qui livre de précieuses informations tout en développant un champ lexical précis. Pour ceux qui ne sauraient pas comment ajoute une section FAQ, il est possible de se reposer sur Opart FAQ, un module pensé justement pour répondre à ce type de besoin.

Avez-vous prévu un volet blog pour votre site e-commerce ?

Les webmasters doivent comprendre qu’un bon positionnement va de pair avec une stratégie de contenu. Seulement, comment diffuser des contenus sur une boutique en ligne ? Eh bien ! Il vous suffit d’ajouter un volet blog à votre site. Celui-ci vous permettra d’aborder des thématiques en rapport avec votre domaine d’activité ou les articles que vous proposez.

Un blog servira également à placer différents liens utiles pour le netlinking et votre maillage interne (nous y reviendrons plus tard). Grâce à ce volet, vous allez disposer de plusieurs ancres. Il vous sera ainsi possible de mettre en valeur les pages les plus importantes de votre boutique en ligne. Ainsi, vous serez en mesure de mettre en place une véritable stratégie SEO.

Un blog sera également indispensable pour bâtir votre propre identité sur la Toile. Les contenus accessibles sur le blog permettront de démontrer à l’audience que vous possédez un réel savoir-faire ou une parfaite connaissance de vos produits. Un blog consolidera votre position sur un marché spécifique.

Créer un blog sur un site prestashop nécessite toutefois des compétences techniques assez poussées. Si vous n’avez pas l’âme d’un développeur, mieux vaut se munir d’un module pensé pour ce genre de tâche. Beaucoup misent notamment sur le module « Blog » de prestashop. En revanche, si vous avez quelques notions en codage, rien ne vous empêche de visionner un tuto pour ensuite effectuer les modifications qui s’imposent.

Êtes-vous parti en guerre contre les contenus dupliqués ?

Nous ne le dirons jamais assez : sur les SERP et dans le monde du digital, le contenu est ROI. Vous devez donc publier des contenus uniques et partir à la chasse des textes dupliqués. Contrairement aux idées reçues, les contenus dupliqués menacent tous les sites même si leurs webmasters mettent tout en œuvre pour adopter les bonnes pratiques SEO. Vos concurrents peuvent par exemple copier et coller vos propres contenus.

Si aucune mesure n’est prise au préalable, vous risquez d’être victime de cette situation. Il arrive souvent que les e-commerçants proposent certains de leurs produits sur les places de marché à l’exemple d’Amazon ou d’Ebay. Ces plateformes ayant une meilleure notoriété qu’une obscure boutique en ligne, les contenus qui y sont publiés sont considérés comme les originaux. Ce qui pénalise le référencement naturel de vos propres pages.

Pour remédier au problème, il faudra apprendre dans un premier temps à identifier les contenus dupliqués. Heureusement, de nombreuses options s’offrent à vous à commencer par le moteur de recherche de Google. Il vous suffira de copier sur la barre de recherche un bout du texte en question pour ensuite lancer une recherche. Si ce bout de texte est présent sur d’autres sites, le moteur de recherche l’affichera.

Néanmoins, cette méthode n’est pas infaillible. Si l’article est trop long, Google n’affichera aucune correspondance. Afin de ne rien laisser au hasard, mieux vaut user d’outils spécifiques à l’exemple de Copyscape. Ce dernier scannera tout internet. Pour l’utiliser, il faudra cependant investir une certaine somme pour l’utiliser. Les petits malins peuvent également se tourner vers Positeo pour détecter les contenus dupliqués gratuitement. Seulement, l’outil ne sera pas toujours fonctionnel. Il sera indisponible de temps à autre lorsque la plateforme traite un grand nombre de requêtes.

Avez-vous travaillé le maillage interne ?

Le maillage interne fait partie intégrante d’une optimisation SEO digne de ce nom. Ce travail donne les moyens de préciser l’architecture de votre site et de mieux la structurer. Le maillage interne aide l’algorithme de Google à mieux percevoir le portail.

Les liens internes sont de précieux alliés pour améliorer votre référencement. Ils servent effectivement à mettre en valeur les pages catégories. En règle générale, tous les liens convergents vers ces pages. En faisant quelques recherches, vous trouverez une grande diversité de stratégie permettant de s’appuyer sur un maillage interne efficace.

Néanmoins, la mise en place de ce genre de stratégie demande un certain savoir-faire et surtout du temps. Si vous souhaitez prendre les bonnes décisions et mettre en place une stratégie cohérente, il est préférable de louer les services d’un consultant SEO.

Sachez que le linkbuilding demande un certain investissement chez les sites e-commerce. Vous devez prévoir un budget assez conséquent pour le netlinking. En vous attardant sur le maillage interne, vous effectuerez déjà les opérations qui s’imposent sans pour autant dépenser quoi que ce soit.

Avez-vous pensé à référencer les images ?

Une boutique en ligne présentera naturellement des centaines voire des centaines de milliers de photos. Ce sont autant d’éléments qui pourraient vous aider à vous placer en tête des résultats de Google. Effectivement, il vous est possible de favoriser le référencement de ces clichés grâce à la balise ALT. En la renseignant, vous arriverez à établir un lien entre le descriptif et le produit que vous vendez. De quoi améliorer le positionnement de la page qui présente le fiche produit.

Depuis quelques années, les particuliers peuvent d’ailleurs lancer une recherche à l’aide d’une photo. En faisant le nécessaire pour que vos photos soient référencées par Google, vous vous créez un nouveau canal de conversion. Être référencé sur Google photos fera certainement la différence dans les années avenir. D’ailleurs, il est aujourd’hui possible de prendre en photo un article quelconque pour trouver le même produit en vente sur une boutique en ligne.

Bien que renseigner la balise ALT soit important, tous les thèmes ne donnent pas les moyens d’effectuer les modifications qui s’imposent. Si vous faites face à cette situation, nous vous conseillons d’ajouter le module Easy SEO. Ce dernier vous donne les moyens d’éditer les photos et de renseigner la balise ALT même si les clichés ont été uploadés depuis belle lurette.

Yohann G.