inscription parcoursup

Parcoursup : Tous nos conseils pour bien préparer votre dossier

Regroupant 21 000 cursus universitaires et quelque 7 programmes d’apprentissage, Parcoursup est la porte d’entrée pour les formations supérieures. Tous les lycéens désireux de poursuivre les études académiques ou professionnelles devront passer par cette plateforme. Voici quelques recommandations pour bien franchir ce portail.  

Qu’est-ce que Parcoursup ? Comment fonctionne-t-il ?

Revendiquant un peu moins d’un million d’inscriptions en 2022, Parcoursup est une plateforme Web qui accueille et oriente les étudiants désireux de poursuivre leurs formations après le baccalauréat. Ce sont surtout les élèves de la classe de terminale qui doivent s’y inscrire avant même de passer les épreuves en fin d’année scolaire.

La période pendant laquelle ils peuvent s’inscrire change d’une année à l’autre depuis le lancement de la plateforme par le ministère de l’enseignement supérieur en 2018. Pour 2023 par exemple, les dossiers peuvent être déposés à partir du 18 janvier et les futurs bacheliers ont jusqu’au 6 avril à minuit pour les finaliser.

Le futur étudiant doit constituer un dossier et s’enregistrer gratuitement sur le site https://www.parcoursup.fr/. Une fois cette étape passée, l’usager doit formuler plusieurs vœux. Ces derniers officialisent son souhait de s’inscrire aux universités ou grandes écoles de son choix. Si sa candidature est retenue, il recevra en retour des propositions à partir desquelles il devrait formaliser l’inscription.

Optimiser le dossier de candidature

Comme il y a énormément d’inscrits sur Parcoursup, chaque étudiant peut se faire accompagner par un tiers. Moyennant coûts, un prestataire pourra l’aider dans les démarches. C’est le cas de la plateforme My Parcours Postbac qui établit un bilan complet de la situation de chaque candidat. Il analyse également le dossier avec les 18 critères de sélection de Parcoursup. L’intéressé reçoit même un résultat d’audit de 7 pages rédigé par des experts qui lui permet d’optimiser sa candidature.

Concrètement, le candidat doit constituer 4 documents dont la longueur est limitée à 1500 caractères. Il devrait mettre en avant son expérience et d’éventuels stages auxquels il a participé. Des détails tels que l’engagement citoyen sont appréciés par les universités. Tant mieux si la personne a déjà fait de l’animation ou encadré des jeunes. Puis, il devrait aussi parler de ses activités culturelles et sportives.

Les expériences en rapport avec la filière de formation souhaitée sont à mettre en avant. Pour une future bachelière qui veut intégrer une école d’infirmière par exemple, son intérêt pour le bénévolat ou les activités au sein d’associations humanitaires pourront l’aider. Par contre, il ne sert à rien de les développer si la personne souhaite étudier l’architecture ou l’ingénierie. De toutes les manières, elle peut formuler jusqu’à 10 vœux distincts ou elle pourra répartir ses soft skills (qualités personnelles).

Utiliser une application d’aide personnalisée

My Parcours Postbac est une application qui aide les élèves de la classe de terminale à s’inscrire sur Parcoursup. En plus de ses nombreuses fonctionnalités, elle rappelle les documents à réunir pour candidater. Le futur universitaire doit fournir des bulletins de notes et une fiche Avenir. Ces deux pièces sont à prendre auprès de l’établissement scolaire de l’intéressé. L’appli explique également les démarches à suivre. Elles restent assez simples.

Dans le cadre de sa candidature, un élève doit pouvoir s’exprimer sur les motivations qui le poussent à choisir une formation ou une université. L’application My Parcours Postbac apporte des explications sur le déroulement de l’entretien. Comme toute autre entrevue, il ne s’improvise pas. Cette prestation fait partie d’un pack dont le prix avoisine les 480 €. Le tarif est légèrement plus élevé pour ceux qui souhaitent poursuivre leurs études supérieures à l’étranger.

A lire également  À quoi faut-il s'attendre avec une formation PowerPoint ?

Ouverte aux étudiants venant de l’extérieur, la plateforme aide surtout à bien choisir les vœux. L’accompagnement d’un expert permet de s’orienter vers une spécialité qui correspond à la personnalité du candidat. Les éditeurs de l’application indiquent que 90 % des personnes qui ont eu recours à leurs services ont réussi à intégrer les filières de leur choix. Chaque étudiant est validé par une dizaine d’établissements.

Écouter les conseils d’anciens candidats

Les anciens candidats qui ont intégré une université grâce à Parcoursup peuvent aussi apporter des conseils pratiques. Ils recommandent d’aller directement sur la plateforme pour voir les filières proposées. Il y a une boîte de dialogue pour les recherches. Le candidat peut y saisir un mot clé en rapport avec les études qu’il souhaite poursuivre plus tard. Le site suggère un guide pour aider les visiteurs à bien choisir leurs formations.

Certains anciens candidats préconisent également de prendre part aux forums d’orientation. Ce sont des discussions entre élèves, mais elles sont parfois riches d’enseignements. Puis, il faut en parler avec les professeurs du lycée, notamment au « prof » responsable. Cet enseignant n’interfère pas sur les choix des étudiants. Par contre, il peut les aider à affiner le projet d’orientation qu’ils ont en tête.

Les conseils tendent aussi à choisir des spécialités ou établissements plus sélectifs. Leurs sortants sont mieux valorisés sur le marché du travail. C’est encore meilleur s’il est possible de discuter avec des étudiants déjà dans des universités souhaitées. Ils pourront parler de l’ambiance dans le campus, le déroulement des cours, etc. Cela permettra aux futurs universitaires de se projeter sur leur avenir.

Viser haut et bien choisir les vœux Parcoursup

Certains établissements peuvent intimider les futurs étudiants. De ce fait, beaucoup les éliminent de leur liste de vœux d’intégration alors qu’ils pourront le regretter plus tard. Autant que possible, il faut candidater sur 3 ou 4 quelques grandes écoles ou universités de prestige. Il faudra aussi maintenir au moins 50 % de choix plutôt raisonnables.

Les vœux sont discrets et les écoles n’accèdent pas la totalité de la liste. Chaque établissement verra uniquement la candidature d’un élève auprès de lui. Il ne saura même pas à quel moment il l’a formulé parce que tout sera bouclé à la fin de la période d’inscription vers mi-avril. De ce fait, les candidats devront prendre leur temps pour bien choisir chaque vœu.

Une fois que les établissements ont répondu positivement aux vœux d’un étudiant, ce dernier doit réagir assez rapidement. Il lui faut décider parmi plusieurs propositions. Le fait de s’inscrire sur deux, trois, voire plus d’universités ne fait qu’élargir les opportunités. Il faudrait aussi se dire qu’il est possible de changer d’avis, même après avoir commencé les études.

Yohann G.