photo d'une vision nocturne militaire

Photonis : Le Fleuron de la vision nocturne Française s’apprête à changer de pavillon

Depuis plusieurs mois l’avenir de Photonis, le géant Français spécialisé dans le domaine de la vision nocturne sème le doute. En effet, Teledyne, une entreprise Californienne est en phase de négociation pour racheter la firme. Après la cession de grands groupes comme Alstom, Lafarge et Arcelor, serait-ce ici la vente de trop ?

Photonis, PME Bordelaise détenue de droit par Ardian depuis 2011 fait partie des fleurons technologiques de notre Pays. Son chiffre d’affaires annuel approche les 140 millions d’euros et cette dernière profite de contrats avec les militaires, dont les forces Spéciales Françaises équipées en tubes amplificateurs Photonis pour leur appareillage de vision nocturne.

Une fois n’est pas coutume, Photonis possède une avance technologique certaine vis à vis des Américains, et cela explique notamment, l’entrain de Teledyne à vouloir racheter la firme Française. D’après nos informations, Photonis sera d’ailleurs en phase de recherche concernant plusieurs innovations technologiques liés aux programmes secrets de l’armée. Preuve de leur compétence dans le domaine de l’opto-électronique, Photonis a reçu en 2105 le prix « Ingénieur général Chanson » par l’Association de l’Armement Terrestre pour sa désormais célèbre caméra de surveillance Kameleon CMOS, capable de filmer en couleurs la nuit.

Photonis : Fleuron Technologique Français qui n’emploie pas moins de 1000 salariés

Situé à Mérignac, dans le sud de la France, L’entreprise est devenue rapidement l’un des leaders de la conception et de la fabrication de tubes intensificateurs de lumière utilisés majoritairement dans le domaine militaire, l’aéronautique et d’autres applications commerciales. Sa maitrise a d’ailleurs débouché sur de nombreux contrat et Photonis équipe désormais toutes les forces spéciales des pays de l’OTAN.

A lire également  Gestion du stress : un indispensable pour évoluer professionnellement

Photonis travaille majoritairement en France avec Thales et Safran dans le domaine militaire de la défense. Elle emploie à ce jour plus de 1000 salariés et ce ne sont pas moins de cinq usines, dont une située en France à Brive-la-Gaillarde, à Roden aux Pays-Bas et deux aux Etats-Unis, situés à Sturbridge et Lancaster.

 

Yohann G.