Steve Jobs RIP
Steve Jobs RIP banner on the www.apple.com. Steven Paul "Steve" Jobs (February 24, 1955 – October 5, 2011)

Steve Jobs : Sa vie, son héritage

Que vous soyez fans de produits Apple ou non, sachez que le monde doit beaucoup à Steve Jobs (1955-2011). L’inventeur du Smartphone à écran tactile a laissé derrière lui de nombreuses innovations. Entrepreneur visionnaire maîtrisant la cool attitude à la perfection, il a légué un héritage incommensurable à l’humanité.

Steves Jobs, père de l’informatique moderne

Ayant fait l’objet d’un long-métrage et de nombreux ouvrages, la vie de Steve Jobs continue d’inspirer le monde. Né un beau jour de février 1955 à San Francisco, Steven Paul Jobs est une figure emblématique de l’électronique. Tout jeune, il bricole des calculatrices. Sa passion pour l’informatique se confirme à 19 ans à une époque où il faut la rencontre de Steve Wozniak dans le club Homebrew Computer. Les deux ont travaillé un moment chez l’éditeur de jeux vidéo Atari.

En 1976, Steve Jobs crée Apple, l’un des premiers ordinateurs personnels compacts au monde. Le végétarien, il a baptisé sa marque d’un nom de fruit. Plus tard, l’appellation Macintosh fut tirée d’une variété de pomme qu’il a l’habitude de récolter pendant ses jobs d’été. Comme pour Google en 1998 et Amazon en 1994, l’entreprise créée dans le garage familial prend rapidement de l’ampleur. Transportable, son ordinateur fut une petite révolution aux côtés des machines IBM qui elles étaient constituées de plusieurs boîtiers.

L’inventeur du micro-ordinateur, de la souris et du Smartphone

Le monde doit le micro-ordinateur dans sa configuration actuelle à Steve Jobs. Ce dernier a réduit la machine à une seule carte mère articulée autour d’un processeur. Accompagné d’une souris et doté d’une interface graphique, l’ordinateur personnel Apple 2 était destiné au grand public. Il inclut un traitement de texte, un tableur, un outil pour dessiner et divers jeux. Démocratisant l’informatique, le Macintosh était vendu pour la modique somme de 666 dollars en son temps.

En 1985, Steve Jobs fut évincé par un directeur général qu’il a lui-même recruté sous la pression des investisseurs. Il a fallu attendre 1996 pour qu’il retrouve son siège de CEO au sein de la firme Apple déjà au bord de la faillite. À son retour, il avait des idées plein la tête. L’inventeur a notamment créé l’iPod, un lecteur MP3/MP4 destiné à la poche secrète du pantalon denim. Il a aussi réinventé le téléphone portable en remplaçant le clavier par un écran tactile multipoint. Son iPhone a carrément mis fin à des années de règne de BlackBerry, Nokia et autre Motorolsa.

Diverses inventions utiles au quotidien

En plus du Mac, iPod, iPhone et iPad, Steve Jobs a aussi lancé l’une des principales plateformes de vente de musique en ligne. iTune est une pionnière dans la dématérialisation des produits culturels. Il contribue à la réforme de l’industrie musicale en reléguant le compact disc à un second plan. Faisant la promotion d’un écosystème fermé, Apple Store propose actuellement des applications dont certaines sont indispensables au quotidien. La plateforme suggère gratuitement des programmes éducatifs, des outils collaboratifs ainsi que des jeux. Puis, il y a Apple TV, le summum de la vidéo à la demande.

A lire également  La panne géante de Facebook (enfin) expliquée

Suite à son éviction d’Apple en 1985, Steve Jobs a eu l’occasion de se concentrer sur d’autres activités. Il a notamment créé le studio Pixar. C’est grâce à cette société que des films d’animation Disney tels que « Toy Story » existent. Bien que ses œuvres restent plus discrètes que celle de Bill Gates, l’ancien patron de Microsoft, Jobs a beaucoup aidé ses prochains. Il finance des hôpitaux. L’entrepreneur philanthropique a aussi contribué à hauteur de dizaine de millions de dollars à la lutte contre le sida. Il était engagé pour l’écologie. Selon son souhait, Apple sera neutre en carbone dès 2030.

Une forte personnalité inspirante

Reconverti au bouddhisme lors de son voyage initiatique en Inde en 1974, Steve Jobs est un grand observateur qui veut apporter des solutions concrètes aux problèmes du quotidien. Sa vie a inspiré de nombreux entrepreneurs de la Silicon Valley, dont Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook. Le CEO d’Apple est décrit par ses collaborateurs comme une personne binaire intransigeante. Pour lui, une chose est « géniale » ou « nulle », mais jamais entre les deux.

Le grand public retient de Jobs son code vestimentaire décontracté. Son garde-robe se résume à un pull col roulé noir, une chemise blanche et un jean Levi’s. Il a aussi le chic de détendre l’ambiance lors des rencontres avec la presse. Son pragmatisme sert encore d’exemple pour des entrepreneurs visionnaires tels qu’Elon Musk. Le patron de Tesla et accessoirement l’homme le plus riche au monde a déclaré qu’il apprécie sa volonté de changer le monde. Beaucoup d’entrepreneurs/free-lance ont en tête sa citation : « Si vous ne travaillez pas pour vos rêves, quelqu’un vous embauchera pour travailler pour les siens ».

 

Yohann G.