meilleurs films a voir sur netflix

Top 30 des meilleurs films d’action à voir sur Netflix

S’il vous faut des idées pour vos soirées cinéma, les prochaines suggestions pourront vous inspirer. Ce classement regroupe des films récents, mais également des classiques à revoir sur Netflix. Il y a des romances, de la comédie, un peu de thrillers, et surtout de l’action. Préparez le popcorn et faites place au 7e art !

30 “The Old Guard” (2020)

Dans « The Old Guard », des guerriers immortels sont parmi l’humanité. Depuis toujours, ils prêtent main-forte dans le combat contre le mal. Bien qu’ils soient discrets, les gardiens deviennent plus faciles à reconnaître, notamment à cause de la technologie. Ce synopsis est tiré d’une bande dessinée qui a le même titre que le long-métrage.

L’histoire des gardians est née de l’imagination de Greg Rucka et de Leandro Fernandez. Le casting compte plusieurs icônes du cinéma, dont l’actrice Charlize Theron. La presse parle de ce long-métrage comme un œuvre cinématographique original. Ce n’est pas encore une institution comme « Highlander », mais la franchise s’en approche.

29 “How it end” (2018)

Formant un couple uni, Will et Samantha nagent en plein bonheur. Le duo attend un enfant, mais le mari a une relation difficile avec Tom, le père de son épouse. Le beau parent reproche à son gendre de l’avoir privé de sa petite fille en l’emmenant loin de lui. La tension entre les deux hommes est à son comble lorsqu’un cataclysme touche la côte ouest-américaine.

En dépit de leur différend, Tom et Will sont contraints de s’entendre pour sauver la vie de Samantha et de son bébé. Le réalisateur David M. Rosenthal mélange savamment le mélodrame à la science-fiction dans ce film teinté de thriller. Il reste haletant sans être un blockbuster.

28 « Le Bout du monde » (2019)

« Le Bout du monde » est le second film du réalisateur McG diffusé sur Netflix après « The Babysitter ». Il adopte un ton humoristique et jovial. Ce long-métrage d’action-aventure raconte le parcours de trois adolescents qui ne se connaissent pas avant d’être liés par le destin. Alex (Jack Gore) est incollable avec son ordinateur. Sa mère l’envoie au camp d’été afin de le sevrer d’écran.

Le jeune passionné de la station spatiale internationale y rencontre ZhenZhen (Miya Cech) et Dariush (Benjamin Floresh Jr). Le trio composé de deux garçons et d’une fille n’a pas le temps de profiter de leurs vacances. Les extraterrestres débarquent et les adolescents vont être trop occupés à sauver le monde.

27 « The Ridiculous 6 » (2015)

Porté par Adam Sandler, « The Ridiculous 6 » est une comédie au scénario très imaginatif. Le héros de « Hotel Transylvania » et de « Funny People » incarne un homme parti enquêter sur son père. Tommy, orphelin élevé par des Indiens Apache apprend qu’il a 5 frères et sœurs. Tous ensemble, la fratrie s’aventure dans le Far West sur les traces de leur paternel.

La partie restée sauvage des Amériques réserve bon nombre de surprises aux 6 ridicules. Il s’agit d’une parodie des grands classiques du western. Le scénario loufoque d’Adam Sandler se ressent dans cette comédie-aventure aux tournures imprévisibles. L’humour prend même une tout autre dimension avec la participation de Terry Crews.

26  « Zone Hostile » (2021)

« Zone Hostile » est un film d’action porté par Damson Idris. Il endosse le rôle de Harp, un pilote de drone militaire envoyé sur un terrain difficile suite à l’échec de sa précédente mission. Le soldat est placé sous les ailes de Leo, au sein d’une unité d’élite. Au fil des combats, le héros entêté se rend compte que le chef des commandos est trop efficace pour être un humain. Son intuition est bonne. Le personnage incarné par Anthony Mackie est effectivement un robot humanoïde. Ensemble, ils vont sauver le monde contre un plan d’extermination apocalyptique.

Tout récent, « Zone Hostile » est un film d’action teinté de science-fiction. Ce chef-d’œuvre de Mikael Håfström transporte vers un futur proche où les militaires américaines donnent la main aux casques bleus, la force armée des Nations Unies. Faisant échos à l’actualité, le conflit se déroule en Europe de l’Est.

25 « Aucun homme ni Dieu » (2018)

« Aucun homme ni Dieu » se déroule au fin fond de l’Alaska. Suite à la demande d’une mère en détresse, Russel Core s’est fixée pour mission de retrouver un garçon de 8 ans perdu dans la nature. Incarné par Jeffrey Wright, le spécialiste des loups va se confronter à la rude réalité de l’interminable nuit hivernale du Grand Nord. Le thriller prend une dimension de film d’action lorsque le père de l’enfant égaré rentre au pays après son service militaire à l’étranger.

Intitulé « Hold the Dark » en anglais, ce long-métrage fait penser à « The Revenant » avec Leonardo Di Caprio. Cette réalisation de Jeremy Saulnier rappelle également des séquences de « Danse avec les loups ». Bien qu’une bonne partie de l’histoire se passe dans les pénombres, ce film permet d’apprendre davantage la nuit boréale où de nombreux prédateurs rôdent.

24 « Point Blank » (2019)

Ce thriller suit Paul Boker, un médecin urgentiste dont la femme a été kidnappée chez lui. Pour libérer son épouse enceinte de leur enfant, le héros incarné par Anthony Mackie doit fléchir à la demande des ravisseurs. Ces derniers lui forcent à aider l’évasion d’un criminel admis dans son hôpital. Il s’agit d’un remake du film français sorti en 2010. Le rôle de la victime est endossé par Marcia Gay Harden, une actrice qui a déjà remporté un oscar.

Le synopsis est assez fidèle à celui du long-métrage « À bout portant ». Seulement, le réalisateur Joe Lynch s’est accordé la liberté d’accélérer le rythme de l’histoire. Le scénario comporte moult rebondissements qui ne sont pas dans l’œuvre originale. Il y a des séquences d’actions intéressantes. C’est compréhensible avec un acteur du studio Marvel (Anthony Mackie) en tête d’affiche.

23  « Sweet Girl » (2021)

Ce film démontre que Jason Momoa peut endosser d’autres rôles que celui d’Aquaman. Il troque son constume de superhéros contre l’apparence du père de famille ordinaire Ray Cooper sous la direction de Brian Adrew Mendoza. La vie du principal protagoniste de « Sweet Girl » bascule au drame familial lorsque son épouse Amanda a été diagnostiquée pour un cancer.

Ray et sa fille Rachel restent au chevet d’une mère mourante dans l’espoir de trouver un nouveau traitement. Les médecins ont inscrit la patiente dans un programme expérimental qui pourra la sauver. Seulement, les choses tournent à la désillusion quand la société pharmaceutique la retire de la liste. Le mari en détresse se transforme alors en commando pour traquer et punir les responsables de ce changement à l’issue fatale. Sa quête l’amène à affronter la mafia et des assassins professionnels.

22 « Close » (2019)

« Close » suit Sam, un expert en sécurité embauché pour être le garde du corps d’une riche héritière d’une importante fortune. L’héroïne portée par Noomi Rapace va alors se heurter à des hommes qui veulent kidnapper Zoe. L’ancien as du contre-terrorisme va mettre toutes ses compétences pour assurer la survie de l’unique avenir d’un empire commercial convoité par de nombreux ennemis.

Ce thriller se distingue par son rythme haletant qui en fait un film d’action. Il ouvre une fenêtre sur le métier des gardes rapprochés. Noomi Rapace l’actrice déroule son grand jeu avec beaucoup d’intensité. Cette fiction propose des cascades spectaculaires et des chorégraphies de combats au corps à corps rappelant le film chinois « So Close ».

21 « Project Power » (2020)

Comme son titre laisse paraître, cette fiction parle de capsules qui donnent des super-pouvoirs à ceux qui les avalent. La toute-puissance dure seulement 5 minutes, mais ce sera amplement suffisant pour servir une cause désespérée. Henry Joost et Ariel Schulman situent leur histoire en Nouvelle-Orléans. Dans les rues d’une ville ordinaire, un ancien militaire a eu vent de la nouvelle et poursuit la piste de la pilule des superhéros.

« Project Power » est un blockbuster avec beaucoup de casses et d’effets spéciaux. Netflix n’a pas lésiné sur le budget pour ce long-métrage au scénario atypique. La plateforme s’est même offert une remarquable distribution 5 étoiles avec des acteurs tels que Jamie Foxx le héros de « Miami Vice » et Joseph Gordon-Levitt de « 500 jours ensemble » au casting. Ce film a été saluée par une importante audience.

20 “The Harder They Fall” (2021)

“The Harder They Fall” se déroule dans le Far West. Au cœur des Amériques profondes, Rufus Buck est un impitoyable hors-la-loi à la tête d’une horde d’assassins. Le méchant personnage joué par Idris Elba abat les parents du jeune Nat Love. La bande a même gravé une croix sur le front du garçon. Ce dernier est lui-même devenu un criminel à l’âge adulte.

20 après les faits, Nat Love (Jonathan Majors) rencontre Rufus. L’assassin de ses parents purge une peine d’emprisonnement à vie, mais le vengeur trouve un moyen de le faire évader pour lui faire payer des punitions à la hauteur de sa rancune. Le réalisateur Jeymes Samuel a disposé d’un grand budget pour ce Western à la sauce de Quentin Tarantino. La formule mélangeant jeux d’acteurs et narration rend ce long-métrage particulièrement captivant.

19 « Psychokinesis » (2018)

Joué par Ryu Seung-ryong, Shin Seok-hyeon est une personne ordinaire et sans histoire jusqu’au jour où il boit l’eau d’un ruisseau qui lui donne des superpouvoirs. Ce qui devait juste désaltérer pendant une petite promenade en montagne lui fait d’abord mal au ventre. Puis, l’homme se rend compte qu’il peut déplacer les objets à distance avec la seule force de sa pensée. Il va utiliser ce don de télékinésie pour aider sa fille en détresse.

« Psychokinesis » a fait un bon score au box-office. Ce long-métrage du cinéaste Yeon Sang-ho reprend les codes des films de superhéros américains, mais avec une touche coréenne qui le rend différent. Le scénario est très imaginatif sans être tiré par les cheveux. Cette œuvre peint également la complexité d’une relation père-fille.

18  « 6 Underground » (2019)

Six personnages fortunés se sont fixé comme objectifs de simuler les circonstances de leur mort pour pouvoir agir incognito. Ils ont aussi réuni une équipe de combattants d’élite pour contrer des criminels d’envergure mondiale. Les commandos ont pour mission d’éliminer le président du Turgistan. Les 6 personnes qui mandatent cet attentat veulent le remplacer par son propre frère qu’elles jugent plus pacifique.

« 6 Underground » est une création de Michael Bay. Le réalisateur de « Aramagedon » reprend ses marques avec des scènes grandioses et des séquences riches en émotions. Le rendu final est très bien abouti, surtout avec une bande originale engageante. Le film d’action est porté par Ryan Reynolds, la star de « Deadpool ». Il s’agit d’un premier de toute une franchise à venir. La distribution compte des têtes connues, dont Dave Franco, Mélanie Laurent et Ben Hardy.

17 « Polar » (2019)

Connu sous le surnom de Black Kaiser, Duncan Vizla est un impitoyable tueur à gages. Il a toujours exécuté les cibles stipulées dans le contrat qui le lie à son patron. Le sombre personnage devrait toucher une belle retraite, mais le commanditaire de ses actes décide autrement de son sort. Il envoie ses meilleurs assassins éliminer Black Kaiser. Toute l’histoire tourne alors à une confrontation entre professionnels du crime organisé.

Avec une bande-son intrigante et ses scènes d’actions bien chorégraphiées, « Polar » propose du grand cinéma à l’ancienne. Son héros porté à l’écran par Mads Mikkelsen donne la réplique à la star du showbiz Vanessa Hudgens. Leurs jeux respectifs sont rehaussés par des effets spéciaux millimétrés. Bien que les critiques sur ce long-métrage restent tièdes, cette œuvre de Jonas Åkerlund mérite le détour. Son twist-ending vaut la peine de voir jusqu’à la fin.

16 « Tigre et Dragon 2 » (2016)

Les amateurs de bastons sont servis avec « Tigre et Dragon 2 ». Ce film d’action propose des scènes de combat parfaitement chorégraphiées. Le synopsis suit un maître des arts martiaux à la tête d’une faction chargée de sauvegarder une légendaire épée convoitée par les forces du mal. Le personnage joué par Michelle Yeoh va alors se confronter au seigneur de guerre qui souhaite s’emparer de la relique. Le rôle du méchant est endossé par Jason Scott Lee.

Le premier volet de ce film d’arts martiaux est sorti il y a 20 ans. Le réalisateur s’est accordé tout le temps nécessaire pour créer un œuvre capable de concurrencer « Tigre et Dragon ». Outre les coups et les prises de kung-fu, ce second opus est enrichi par un dilemme amoureux et l’éternelle dualité entre le bien et le mal.

15 « Spencer Confidential » (2020)

Spencer (Mark Wahlberg) est un ancien policier qui vient de purger sa peine de prison. A sa sortie, il décide de reprendre le service dans les ghettos de Boston. Aux côtés d’un ex-champion de combat libre MMA, il élucide une affaire d’un atroce meurtre qui a fait la une des journaux. Très rapidement, les personnes trempées dans le dossier le menacent. Le gardien de la paix va devoir se battre contre de puissants ennemis.

A lire également  BeIN Sport : comment faire pour s’abonner à la chaîne ?

Cette énième collaboration entre le réalisateur Peter Berg et l’acteur hollywoodien Mark Wahlberg a donné lieu à un bon film d’action. Le résultat est à la hauteur de « Deepwater Horizon » et « Patriots Day ». Ces deux blockbusters sortaient en 2016. « Spenser Confidential » entre dans le même style, mais avec des scènes de bastons spectaculaires.

13  « Bleach » (2018)

Le jeune Ichigo Kurosaki est capable de voir des revenants. Ce don médiumnique lui hante depuis son enfance. Il l’amène même à se battre contre l’esprit qui avait pris sa sœur. Après cette quête, il a reçu accidentellement de Kuri, l’ange de la mort, le pouvoir de faucher des âmes pour l’emmener vers l’autre monde. Il en profite pour exterminer les méchantes personnes.

Porté par Sota Fukushi, « Bleach » est un film fantaisie japonais. Il fait partie de toute une série. Loin d’être un conte pour enfants, ce long-métrage est riche en actions. Cette coproduction de Tite Kubo et de Daisuke Habara explore pour une énième fois le combat entre les forces obscures et les anges. L’angle d’attaque plutôt réaliste a été salué par les spectateurs, en particulier les fans de culture manga.

12 « Bright » (2017)

Will Smith se glisse dans la peau du policier Daryl Ward dans « Bright ». Dans l’univers fantaisiste de cette fiction, il doit établir l’ordre dans une ville où les humains cohabitent avec les elfes dédaigneux et les orcs avec de mauvais caractères. Il arrive même au gardien de la paix de raisonner des centaures. Un jour de patrouille ordinaire, il tombe sur un crime avec plusieurs victimes.

« Bright » entre dans le grand classique de deux policiers en binôme. Will Smith et Joel Edgerton jouent un improbable duo humain-orc. Comme dans « Bad Boys » et les autres films du même genre, la tension entre les coéquipiers est palpable au début de leur collaboration, mais ils finissent par s’apprécier. Ce film de David Ayer est une allégorie décalée à la discrimination et la haine envers les forces de l’ordre.

11 « Triple Frontière » (2019)

Les amateurs de film d’action sont servis avec « Triple frontière ». Ce film raconte ce qui se passe dans la zone séparant le Brésil du Paraguay et de l’Argentine. Cette plaque tournante des substances illicites brasse des millions de dollars. La brigade des stups envoie Santiago Gomez enquêter sur place. Il est accompagné d’anciens membres des forces spéciales pour cette mission. La confrontation avec le cartel local s’annonce sans merci.

« Triple frontière » est un succès commercial retentissant pour Netflix. Le casting mené par Ben Affleck a conquis les abonnés de la plateforme de vidéos à la demande. Les actions prennent vie grâce à des comédiens du calibre de Oscar Isaac (« Drive ») et Pedro Pascal (« Kingsman : le cercle d’or ») dans la distribution. Le budget initial de 80 millions de dollars est passé à 115 millions de billets verts, mais le rendu final reste très explosif.

10 « Wheelman » (2017)

Frank Grillo interprète Wheelman, un chauffeur aux services d’un gang. Un braquage qui a mal tourné l’oblige à fuir avec la voiture et une importante somme d’argent qui vient d’être volé. Le conducteur décide d’enquêter sur les circonstances de ce fiasco. Trahi, il a même des difficultés à avoir confiance à sa propre fille, une adolescente de 14 ans.

Le réalisateur Jeremy Rush montre tout le talent qu’il a en réserve avec ce tout premier long-métrage. « Wheelman » reprend les ingrédients du film de gangsters avec une casse du siècle, une trahison et la cavale. Avec son rythme haletant et un vocabulaire plutôt cru, il a inspiré un jeu vidéo qui en a repris le titre.

9 « La ligne verte » (2000)

Inspiré du roman éponyme de Stephen King, « La Ligne verte » plonge dans un univers parallèle ancré sur la réalité. Le film suit Paul Edgecomb, un pénitencier en chef de la prison de Cold Mountain. Le gardien de geôle est attiré par l’affaire John Coffey. Ce prisonnier est un géant à l’âme d’enfant condamné à la peine capitale pour meurtre et sévices sur mineures.

Sous la direction de Frank Darabont, Tom Hanks incarne un policier endurci à l’extérieur, mais plein d’empathie au fond de lui-même. Il partage l’affiche avec Michael Clarke Duncan dans ce long-métrage à la fois bouleversant et fantaisiste. Cette histoire est un hommage du spécialiste des films d’horreur à la peine de mort. Il aborde également la cause des noirs dans les prisons.

8 “The Night Comes for Us” (2018)

Ce film de Timo Tjahjanto plonge les spectateurs dans l’univers des yakuzas. Un membre de la triade est chargé d’exterminer les membres d’une famille, mais il enfreint la règle en épargnant la vie d’une jeune fille. Ce geste plein d’empathie est une ouverture sur une éventuelle rédemption. Seulement, ce moment de faiblesse va lui coûter cher puisque toute une organisation criminelle va le pourchasser.

« The Night Comes for Us » n’est pas seulement un film d’action axé sur les arts martiaux. C’est aussi un policier. Il emprunte même les codes du thriller. Les scènes sanglantes ne sont pas forcément du goût de tout le monde, mais cette fiction de nationalité indonésienne a tout de même récolté d’élogieux propos de la part des spectateurs.

7 « Sand Castle » (2017)

Une troupe de soldats de l’US Army mène une opération dans un village enclavé d’Irak. L’unité est chargée d’approvisionner la bourgade en eau potable. Toutefois, les assaillants font comprendre aux hommes en treillis qu’ils ne sont pas en territoire conquis. Les habitants s’opposent également à cette présence étrangère. Leur confiance s’écroule comme un château de sable. La mission humanitaire vire à la dissuasion des villageois récalcitrants.

Véritable film de guerre des temps modernes, « Sand Castle » est porté par Nicolas Hoult. Le long-métrage met en évidence d’autres facettes oubliées de la guerre et l’occupation américaine en Irak. Le scénario démontre à quel point une simple différence d’opinions peut embraser la situation. Le cinéaste Fernando Coimbra ne manque pas non plus d’ajouter des échanges de tirs et des séquences d’action explosives.

6 « Spectral » (2016)

Petit bijou dans le catalogue de Netflix, « Spectral » se déroule dans une Moldavie ravagée par la guerre. Cette fiction raconte l’évolution d’une unité d’élite de la SEAL. L’équipe a été décimée par des créatures qui exterminent tous leurs antagonistes. Le Dr Mark Clyne cherche désespérément à élucider le mystère. Le scientifique engagé dans le développement d’arme biologique va percer le secret des ennemis et apporte son aide à une troupe delta Force de la CIA.

James Badge Dale est à l’affiche de ce long-métrage qui mélange l’action des commandos avec de la science-fiction. Des éléments d’horreur ont également été ajoutés pour en faire une histoire pleine de rebondissements. Le réalisateur Nic Mathieu signe un chef-d’œuvre qui reçoit un excellent accueil des critiques.

5 « Uncut gems » (2020)

« Uncut Gems » est un film des frères Safdie avec Adam Sandler. Cette tête d’affiche se glisse sous la peau de Howard Ratner, un joaillier new-yorkais entraîné dans l’engrenage des paris sportifs. Le héros s’endette et doit tout mettre en œuvre pour échapper à ses créanciers. Son destin lui tend la main lorsqu’un joueur des Boston Celtics entre dans son magasin. La rencontre avec le basketteur Kevin Garnett coïncide avec l’arrivée d’une livraison de rarissimes pierres précieuses d’Éthiopie.

Ce long-métrage mélange à l’écran tous les genres cinématographiques avec une bonne dose d’actions. Il y a aussi une pincée d’humour et du suspens dans l’histoire. Le rythme effréné du scénario teint le spectateur en haleine dans cette œuvre difficile à classer. La distribution compte le vrai Kevin Garnett, mais également le chanteur The Weekend qui joue sa propre personne.

4 « Tyler Rake : Extraction » (2020)

Tyler Rake est un mercenaire qui ne craint rien ni personne. Le héros solitaire est chargé par un parrain de la mafia pour sauver son fils qui vient d’être enlevé. Le caïd lui-même est en prison, mais continue de gérer ses affaires criminelles. Ce qui le confronte à de dangereux narcotrafiquants et d’impitoyables marchands d’armes. Ces fréquentations du boss ne facilitent pas la mission d’extraction de son enfant.

Sous la direction de Sam Hargrave, Chris Hemsworth endosse le rôle de l’intrépide Tyler Rake. Il donne vie à un protagoniste endurci au cœur de rebondissements inattendus. Ce second volet d’une trilogie comprend des plans séquence mémorables. Le casting dynamique et les palpitantes courses poursuites en font un excellent film d’action à voir sur Netflix.

3 “The Highwaymen” (2019)

Kevin Costner est Frank Hamer dans « The Higwaymen ». Dans les années 30, ce ranger pourchasse les braqueurs de banque. Aux côtés de son coéquipier Manny Gault, le fin limier est mandaté par la justice américaine pour traquer les légendaires bandits Bonnie et Clyde. Les papis texans ont fini par mettre un terme à la cavale du mythique couple de hors-la-loi.

Ce policier est une réalisation de John Lee Hancock. Il s’agit d’une classique maintes fois reprise au cinéma, mais à chaque nouveau film, l’émotion et l’excitation restent toujours les mêmes devant un duo profondément amoureux qui brave le monde. Comme tant d’autres, ce film est tiré d’un fait divers qui a marqué l’Histoire des États-Unis. Traitant le même sujet, « Highwaymen, poursuite infernale » est sorti en 2004.

3 « Outlaw King : Le Roi hors-la-loi » (2018)

Robert the Bruce est un monarque écossais qui consacre une partie de sa vie à se battre pour l’indépendance de son pays. Le long-métrage est un basé sur un récit historique, sans être un documentaire. C’est un bel ouvrage avec des scènes épiques. Une horde de hors-la-loi aide un souverain rebelle à conquérir son royaume accaparé par les Anglais.

Cette œuvre de David Mackenzie raconte assez fidèlement les conflits politiques au temps de Robert Bruce (1274-1329). Ce dernier accède au trône d’Écosse en 1300 et a régné presque 3 décennies. Diffusé sur Netflix, le film historique a récolté plus de 80 % de votes positifs. Il emprunte le style du long-métrage lyrique de Mel Gibson intitulé « Braveheart ».

2 “Beasts of No Nation” (2015)

Agu est un enfant soldat enrôlé de force. Après la mort des siens, il participe activement à la guerre civile qui déchire son pays. Accepté par les mercenaires, le héros est aux premières loges pour assister aux atrocités du combat. La violence et la cruauté gratuite font partie de son quotidien. Sous les ailes d’un chef de la milice armée.

Le rôle de l’enfant soldat est endossé par le talentueux acteur Abraham Attah. Il joue aux côtés de Idris Elba qui incarne le charismatique Commandant. Ce long-métrage américain a été tourné au Ghana et a reçu un prix au 72e Festival international du film de Venise. Il a mis en lumière le savoir-faire du réalisateur Carey Fukunaga qui a déjà dirigé « True Detective » dans le passé. « Beasts of No Nation » est adapté d’un roman de son compatriote, l’auteur nigérian Uzodinma Iweala.

1 « Red Notice » (2021)

Des malfrats de tous horizons souhaitent mettre la main sur des œufs d’or sertis de pierres précieuses. Ces joyaux ont été un cadeau du conquérant romain Marc Antoine à la reine d’Égypte Cléopâtre. Le F.B.I. saisit l’affaire et mandate l’agent spécial John Hartley (Dwayne Johnson) pour protéger ce trésor. Il est confronté à la ruse du voleur d’objet d’art Nolan Booth (Ryan Reynolds). Les deux hommes se font également duper par une insoupçonnable trafiqueuse couverte par un insigne. Cette agente double est jouée par Gal Gadot (« Wonderwoman »).

Avec une distribution 5 étoiles, « Red Notice » est l’un des plus gros cartons de Netflix. La plateforme de vidéo à la demande a consacré plus de 200 millions de dollars pour ce long-métrage d’action axé sur l’espionnage et les relations internationales. Le succès ne s’est pas fait attendre. L’œuvre de Rawson Marshall Thurber pulvérise le record du SVOD avec ses 278 millions d’heures de visionnage (payantes) en 10 jours.

Yohann G.