windows phone

Windows Phone : toujours et encore de mauvaises nouvelles

Système d’exploitation mobile édité par Microsoft, Windows Phones enchaîne les mésaventures depuis 2017. À l’époque, la firme de Redmond a cessé de proposer l’OS aux fabricants de Smartphones. Cette fois, les téléphones encore équipés de cet operating system ne seront plus éligibles pour les fonctionnalités XBOX, la plateforme de jeux de l’entreprise. 

Plus de prise en charge Xbox sur les Windows Phone

Xbox arrête les intégrations de Windows Phone. Cela signifie que les possesseurs de téléphones avec cet OS vont cesser d’avoir un certain nombre de fonctionnalités ludiques. En effet, Microsoft leur a proposé des jeux issus de sa console de salon. Cette période de grâce entamée en 2019 arrive à son terme. Depuis cette année, il n’y a plus aucune mise à jour, même si certains jeux Xbox restent compatibles.

Les téléphones sous Windows n’ont pas d’accès à des plateformes telles que Google Play ou App Store. En compensation, l’éditeur du système d’exploitation leur propose les versions mobiles des certains jeux disponibles sur la console Xbox. Cette époque est bien révolue. Une notification sur l’application dédiée à l’environnement Xbox atteste que le lien est bien rompu. C’est un coup dur pour une communauté qui s’accroche à leur OS agonisant.

Toutes les versions du système d’exploitation mobile sont concernées

Le système d’exploitation mobile qui devrait concurrencer Android et iOS est actuellement à sa 10e édition. Toutes les versions sont touchées par la rupture avec l’écosystème Xbox. Les possesseurs de Lumia ou de Nokia avec cet OS ne peuvent plus accéder aux diverses options XboX Live comme auparavant. La décision de Microsoft devient effective depuis le 16 mai 2022. Quoi qu’il en soit, quelques rares jeux restent compatibles.

Les profils Xbox configurés depuis un Smarphone Windows Phone ne sont plus accessibles. Toute tentative de connexion au cloud réservé aux utilisateurs de la console de salon est systématiquement refusée. En d’autres termes, les progressions ne seront pas sauvegardées. Il n’y aura pas de récompense en perspective non plus.

Microsoft s’avoue vaincue sur le marché des OS mobiles

Lancé en 2010, Windows Phones était annoncé comme un adversaire de taille pour Android de Google et l’iOS d’Apple. Le système d’exploitation mobile de Microsoft a suscité beaucoup d’espoir avec le rachat de Nokia par la firme de Bill Gates. À l’époque, l’éditeur a mis KO BlackBerry et son OS10. Cette marque de téléphones américaine ne s’est plus relevée depuis. Rebelote, la désillusion ne se fait pas entendre non plus pour la version portable de Windows.

Le système d’exploitation alternatif n’a jamais pu dépasser la barre du 4 % des utilisateurs de Smartphone à travers le monde, même à son apogée. Le rachat de Nokia à hauteur de 8 milliards de dollars n’a pas suffi à remonter la pente. À court d’options, la multinationale s’est résignée à développer des applications compatibles avec Android et iOS. Heureusement, la 11e version PC de Windows se porte plutôt bien. L’OS payant revendique le tiers des ordinateurs dans le monde. Qui dit mieux ?