arbismart

Arbismart : Une cryptomonnaie en phase de détrôner le Bitcoin ?

La monnaie concurrente du Bitcoin à la hausse

La tendance haussière sur le marché des monnaies Internet se poursuit. Certaines unités dévancent de très loin ses concurrentes pour le quatrième trimestre de 2021. Bitcoin qui garde son statut de doyenne se stabilise avec une croissance constante de 50 %. D’autres « coins » enregistrent des statistiques nettement plus spectaculaires. Voici les détails.

Une croissance de presque 600 % pour une concurrente du Bitcoin

Créé en 2019, le RBIS connaît une évolution positive constante. Cette unité d’investissement proposée par la plateforme ArbiSmart enregistre une hausse de presque 595 % de sa valeur en moins de 3 ans. Les analystes estiment que la flèche va se maintenir et devrait atteindre les 4000 % à l’horizon 2023. Cela dit, cette unité n’est pas tout à fait à l’abri d’une dépréciation.

Force est de constater que l’univers des crypto monnaies est quasiment saturé avec quelque 7000 unités. Le Bitcoin (BTC) reste en tête avec l’équivalent de 1 019 milliards de dollars, soit 44,55 % des échanges. Un BTC 54 122 billets verts. Ce qui en fait une monnaie d’investissement exceptionnelle. En termes de performance, le projet d’ArbiSmart est pour l’instant inégalé.

La cryptomonnaie idéale pour constituer une épargne

ArbiSmart est une plateforme d’arbitrage et de cryptomonnaie en plein essor avec un chiffre d’affaires ascendant de 150 % en 2020. L’année qui suit, l’acquisition de nouveaux investisseurs a tout simplement explosé. Les récents résultats ont attiré du monde. Le modèle d’affaires est ancré sur un générateur d’intérêts sur le long terme. Pour en avoir le cœur net, le mieux serait d’acheter une petite quantité de jetons RBIS et de suivre leur évolution.

L’investissement sur les cryptomonnaies demande un minimum de stratagème. Pour le token natif d’ArbiSmart, ce serait préférable de commencer avec un capital prudent et de réinjecter les bénéfices sur le marché. Ce levier est particulièrement lucratif avec une monnaie Internet qui gagne cinq fois sa valeur d’origine en moins de 3 ans. Il faut noter que le nombre de RBIS 450 millions d’unités. Ces jetons ne peuvent que prendre du poids avec le temps.

L’outsider peut toujours créer la surprise

Le RBIS est encore un coin naissant. Pour l’heure Bitcoin, Ethereum et autre Cardano règnent en maître sur l’échiquier des monnaies 100 digitales. Cela dit, le gros outsider qui ne figure pas dans le top 20 des unités les plus échangées devrait continuer de faire parler de lui. À l’horizon 2023, sa valeur actuelle devrait se multiplier par 4. Il faut aussi se dire que ce sont de pures suppositions tenant compte du parcours du RBIS. Le risque de déflation est bien réel en investissement crypto.

Les investisseurs ne sont pas les seuls à s’intéresser au RBIS. Les principales monnaies digitales gardent également un œil sur cette concurrente à l’entrée tonitruant. Son équipe de développement est sur le pied d’œuvre pour d’importantes mises à niveau de l’architecture du système. Les changements ont été palpables dès le second semestre 2021. Concrètement, les techniciens cherchent un moyen d’en faire un coin de règlement pour les applications mobiles, les échanges agricoles.

A lire également  La SEC approuve désormais les ETF Bitcoin

cryptomonnaie

Le cryptoarbitrage pour les néophytes avec ArbiSmart

ArbiSmart est une étoile montante parmi les acteurs du monde des cryptomonnaies. La plateforme propose un service utile pour ceux qui souhaitent investir sans se perdre dans les graphiques et les taux et autre notion complexe. ArbiSmart initie au cryptoarbitrage automatique. Cette technologie sous licence européenne permet de gagner de l’argent en achetant et en vendant des jetons.

Le système RBIS repose sur un algorithme actif 24 heures sur 24. Il scanne simultanément les échanges en cryptos. Des centaines de monnaies Internet sont passées au crible à la recherche de la moindre contre-performance. Le logiciel achète automatiquement les unités lorsqu’elles sont les moins chères. Presque instantanément, elles sont revendues ailleurs ou le prix est plus profitable. Ce système assure un gain de 45 % en un an sans rien faire.

Un modèle d’affaires qui profite d’une baisse de valeurs

Le modèle d’affaire d’ArbiSmart exploite les inefficacités temporaires des autres monnaies virtuelles. Ce système est plus fiable si jamais les valeurs du marché s’effondrent comme il y a quelque temps. En d’autres mots, cette plateforme est l’une des rares à proposer des bénéfices dans une tendance baissière. L’investisseur peut gagner de l’argent tout en restant passif et sans se soucier des courbes en chute libre.

Le cryptoarbitrage est différent de l’investissement. Il va bien au-delà des échanges. En effet, le RBIS ne se destine pas tellement pour les achats ou les règlements sur le Dark Web comme pour certaines cryptomonnaies. Le titulaire d’un portefeuille peut préciser la période pendant laquelle il souhaite un certain capital. Le plus value chiffrable en euros est palpable. Cette activité assure un rendement moyen de 10,8 % à 45 % par an. Il faut investir beaucoup pour gagner plus.

Chaque cryptomonnaie vit son propre chemin

Après une flambée des cours, le Bitcoin a connu un ralentissement en 2021. Avec un pic enregistré en avril, le BTC devrait logiquement entamer une pente ascendante. Il reste à savoir le taux de dépréciation. En attendant, d’autres coins prennent leur revanche. C’est le cas du RBIS qui est encore sur une courbe montante et devrait se maintenir dans cette position pour les 12 prochains mois.

Bien qu’aguichant, le RBIS rappelle la nécessité de rester prudent en matière d’investissement. En dépit de l’opportunité prometteuse qu’elle brandit, cette crypto n’est pas à l’abri d’un coup bas. Il faut se dire que les différents coins se livrent à une bonne guerre. Le mieux serait alors d’observer le développement de ce token et d’investir avec parcimonie. À bon entendeur salut !

Yohann G.