Le PDG de Stability AI démissionne parce qu'il est impossible de battre une IA centralisée avec une IA plus centralisée

Le dirigeant de Stability AI quitte son poste, affirmant qu’il est futile de vouloir surpasser un système d’IA centralisé avec une IA encore plus centralisée.

Dans un revirement surprenant, Emad Mostaque, le fondateur et PDG de l’entreprise « Stability AI, » une startup éminente dans le domaine de l’intelligence artificielle, a commencé un nouveau chapitre de sa carrière. Il a récemment annoncé sa démission des postes de dirigeant et du conseil d’administration de la startup. Tel est le deuxième exemple de changements drastiques au sein des startups de l’IA cette semaine.

Stability AI, bénéficiant du soutien d’investisseurs, notamment Lightspeed Venture Partners et Coatue Management, n’a pas encore nommé de successeur définitif pour le rôle de PDG. Toutefois, elle a annoncé que son COO, Shan Shan Wong, et son CTO, Christian Laforte, assumeront les fonctions de co-PDG par intérim, selon un article de blog.

La startup a rationalisé le départ de Mostaque en mentionnant son intérêt accru pour l’IA décentralisée. Dans une série de publications sur X, Mostaque a défendu l’idée qu’il est impossible de surmonter l’IA centralisée par une centralisation supplémentaire de l’IA, faisant une allusion claire à la structure de propriété des startups leader telles que OpenAI et Anthropic.

Mostaque a déclaré que sa décision de démissionner a été prise avec l’intention de faire face à ce problème. Il ajouté que : « Nous devrions avoir une gouvernance plus transparente et distribuée dans l’IA, car elle devient de plus en plus importante. La concentration du pouvoir dans l’IA est mauvaise pour nous tous. J’ai choisi de démissionner pour résoudre ce problème chez Stability et ailleurs. »

La démission de Mostaque arrive cependant à un moment difficile pour Stability AI, qui est en proie à une lutte interne persistante et des fuites de talents. Selon un article de Bloomberg, la startup aurait dépensé près de 8 millions de dollars par mois en octobre 2023, sans parvenir à lever des fonds supplémentaires pour une évaluation de 4 milliards de dollars.

A lire également  Poe lance un modèle de revenus basé sur le prix par message pour les développeurs de robots IA

En parlant de ses plans, Mostaque a déclaré l’année dernière dans un article sur X que la technologie est loin d’être mature avec des avancées presque quotidiennes. Il a exprimé son amusement face à l’étrange concentration des entreprises d’IA sur les revenus, même si la technologie est loin d’être mature.

Plus récemment, il a déclaré sur Reddit : « Cette année, nous nous en sortons bien et en avance sur les prévisions. Notre objectif est d’avoir un flux de trésorerie positif cette année, et nous pensons que nous pourrions y arriver le plus tôt possible », a-t-il écrit.

Enfin, avec le départ de Mostaque, Stability AI conclut une semaine mémorable pour le secteur de l’IA. On apprenait plus tôt cette semaine que Microsoft a acquis Inflection AI, une autre startup de l’IA qui a réussi à lever environ 1,5 milliard de dollars. Plusieurs des fondateurs et employés d’Inflection AI ont également rejoint les rangs de Microsoft.

Yohann G.