formation entreprise

Ressources humaines : pourquoi la formation en entreprise serait-elle importante ?

En France, près de la moitié des salariés se disent insatisfaits de la formation que leur entreprise leur propose. Ce qui signifie que 50 % des employeurs ont failli à la mise en place d’un programme pour requalifier les ressources humaines. Voici quelques bonnes raisons de le faire.

La formation en entreprise permet de renforcer les compétences

Le salarié est le premier à tirer profit d’une formation en entreprise. Quel que soit son nombre d’années d’expérience, il a besoin d’acquérir de nouvelles compétences pour être en phase avec son temps. La séance fournie par Edflex.com peut porter sur l’utilisation de matériels fraîchement achetés par l’employeur.

À l’ère numérique, il est important de mettre à jour la culture digitale. Bon nombre de sociétés procurent des cours d’informatique bureautique à leur personnel. Certaines entreprises investissent sur des logiciels métiers. D’autres explorent d’autres activités dans le cadre de leur transformation digitale.

Le changement suscite naturellement une résistance, mais les salariés qui refusent de se former pour ne jamais sortir de leur zone de confort s’exposent inexorablement au chômage. S’ils s’aventurent sur ce terrain, ils finiront par suivre une formation dispensée par Pôle Emploi. Les travailleurs qui prennent part aux défis relevés par son patron et acceptent d’acquérir de nouvelles compétences sécurisent leurs postes.

Se former pour mériter une promotion

Tout le long de sa carrière, le salarié accueille de nouvelles compétences. Qu’il soit acquis en interne ou ailleurs, le savoir-faire supplémentaire est valorisé par l’employeur. Après la formation continue proposée par sa « boîte », l’employé pourra obtenir une augmentation de salaire. En toute logique, ses connaissances complémentaires vont accroître sa responsabilité et sa charge de travail.

Pour espérer gravir les échelons et finir au sommet d’une entreprise, il est primordial d’étendre l’horizon. Un employé avec un simple CAP, mais formé sur tous les métiers pratiqués dans une usine pourra accéder au statut de chef d’atelier. Il pourra même ambitionner de devenir directeur, mais il faudra suivre des cours d’administration en dehors des heures de travail.

A lire également  Quelle carrière pour rejoindre l'univers fascinant de la tech ?

Pour l’employeur, un salarié qui aime apprendre est un « joker ». À force de se former régulièrement, cette personne gagne en polyvalence. Ce genre de profil est indispensable en entreprise, surtout face à la volatilité des ressources humaines. Bref, la formation continue rend le personnel plus fidèle et surtout performant.

Qualifier la main-d’œuvre pour gagner en productivité

Pour l’employeur, la formation continue exige un investissement. Les honoraires des intervenants externes ont un prix. À cela s’ajoute le coût des heures de travail consacrées aux séances d’apprentissage. Ces dépenses sont rentabilisées grâce à la productivité apportée par le nouveau savoir-faire. En somme, les sociétés modernes n’ont pas d’autres choix que de qualifier son personnel pour rester fonctionnelles et performantes.

La formation déclenche une réaction en chaîne. Le salarié promu tend à être plus productif. S’il s’agit d’un créatif ou d’un manager, ses nouvelles idées pourront aider l’entreprise à se démarquer de la concurrence. Ce collaborateur se verra récompensé et il devient encore plus performant.

Enfin, la formation professionnelle est une manière de fidéliser les membres d’une équipe gagnante. Bien qu’il soit relativement bien payé, un salarié qui croit ne pas évoluer dans son travail peut s’en lasser. Paradoxalement, les entreprises qui savent acquérir et garder les talents restent efficaces. Elles bénéficient même d’une excellente image de marque.

Yohann G.