Framework PHP

Frameworks PHP : Quels sont les frameworks PHP les plus populaires en 2022 ?

nnLes premiers mots qui nous viennent en tête quand on parle de développement web sont souvent les langages de programmation comme CSS, HTML et JavaScript. Pour certains, le langage PHP n’existe plus et n’a plus sa place dans le domaine du développement web ni dans la programmation. Sauf qu’il est toujours disponible et les géants du numérique tels que Wikipédia ou Facebook utilisent encore ce langage.

D’ailleurs, d’après W3techs, environ 80 % des sites web utilisent le langage PHP. Concurrencé par ASP.NET, PHP est 8 fois plus populaire que ce dernier en matière de programmation. Du côté des programmeurs, la majorité d’entre eux se tournent vers les frameworks PHP. Mais pour quelles raisons ? Essayons d’examiner les faits et de découvrir pourquoi les frameworks PHP sont aussi prisés.

Un framework PHP c’est quoi ?

En plus simple, c’est avec un framework PHP que l’on peut passer par la création d’une application web. On peut également les considérer comme une plateforme qui permet d’avoir accès à des bibliothèques de codes. Et cela dans le but d’éviter ou de réduire pour être précis, le nombre de codes à écrire.

Pourquoi se tourner vers un framework PHP ?

Plusieurs raisons poussent les programmeurs à se tourner vers les frameworks PHP. Avec PHP, on gagne du temps et on évite de créer des applications en partant de zéro, en matière de codage.

Rapidité du processus de développement

En utilisant un framework PHP, les développeurs réduisent le temps consacré au développement. Cela en raison des bibliothèques de codes et des outils intégrés qui leur sont à leur disposition. Prenons un exemple : avec le framework CakePHP, vous aurez accès à un outil en ligne de commande Bake. Cet outil vous permettra de créer rapidement les codes dont vous aurez besoin pour le squelette de votre application.

Pour faciliter les tests, la bibliothèque PHPUnit dispose de nombreux frameworks dédiés à cet effet.

Réduction du temps consacré au codage

Vous n’aurez pas à consacrer un temps précieux au codage grâce à l’utilisation des fonctions intégrées au framework.

Profiter des tâches communes intégrées au framework

Dans le processus de développement d’une application, les développeurs et les programmeurs devront s’occuper de nombreuses tâches telles que le nettoyage des données, la validation des formulaires, ou encore les opérations CRUD (Create, Read, Update, Delete).

Les fonctions qui font partie du framework vous permettent en effet d’éviter d’écrire une fonction pour chaque tâche.

De meilleures pratiques de codage

C’est avec les frameworks PHP que les programmeurs peuvent suivre les bonnes pratiques du codage. Les codes sont également divisés en plusieurs répertoires selon les fonctions, vous permettant de mieux organiser le code plus proprement, mais aussi de manière plus nette et plus facile à maintenir. Sinon, chaque framework a sa propre appellation des entités que les programmeurs devraient suivre.

Sécurisation de vos codes

La sécurité de PHP est confrontée à de nombreuses menaces. Les scripts cross-sites, les attaques par injection SQL, ou encore les falsifications de requêtes cross-sites en font partie. Une négligence de votre part, en ce qui concerne la sécurisation de vos codes, va entrainer une vulnérabilité de vos applications web PHP.

Toutefois, il convient de rappeler que les frameworks PHP ne peuvent pas remplacer l’écriture d’un code sécurisé. Néanmoins, ils ont pour objectif de réduire nettement les éventuels risques de piratage. Certains frameworks intègrent d’ailleurs des fonctions de nettoyage de données et des systèmes de défense contre les exploitations par piratage, entre autres.

Une meilleure organisation des équipes

Pour les organisations dans lesquelles plusieurs développeurs travaillent en même temps sur un projet, les membres de l’équipe peuvent se tromper de tâches. On constate souvent ce genre de contrainte au niveau de la documentation et des décisions sur le design, mais aussi quant aux normes du code à écrire.

Pour définir de bonnes règles de base pour votre projet, l’utilisation d’un framework PHP est recommandée. Pour les membres de l’équipe qui ne maitrisent pas le framework, en travaillant en collaboration avec les autres membres de l’équipe, ils pourraient facilement et plus rapidement apprendre d’autres domaines du secteur de programmations.

Facilité de l’entretien

Les frameworks PHP allège la base de code utilisé et réduit largement les tâches liées à la maintenance. Vous n’avez donc pas à vous préoccuper de la maintenance du cœur du framework. Les développeurs s’en occupent et d’ailleurs, les frameworks PHP vont promouvoir le développement DRY ou Don’t Repeat Yourself.

Vous envisagez utiliser un framework PHP ? Voici quelques informations utiles que vous devriez d’abord connaitre

Pour commencer, sachez qu’un framework PHP n’est autre que PHP lui-même. Avant d’utiliser un framework PHP, vous devez avoir une notion, ou plus encore, maitriser le langage PHP. Cela va parallèlement faciliter le choix du framework, dont la majorité fonctionne avec la version 7.2 et les versions ultérieures de PHP.

Une fois avoir construit votre application PHP, vous devez comprendre les points importants au niveau de l’interface publique et de l’administration.

Un autre point essentiel en ce qui concerne les frameworks PHP : vous devriez comprendre les frameworks orientés objet qui constituent la plupart des frameworks PHP modernes. Il vous faudra en effet assimiler certains concepts, dont les objets, les classes, les méthodes, l’héritage, les traits et les modificateurs d’accès.

Vous devriez également comprendre les fonctionnements des bases de données et de la syntaxe SQL, étant donné que la majorité des applications web viennent se connecter à une base de données, et chaque framework PHP possède leur liste de bases de données respective.

L’ORM (Obect-Relational-Mapping) ou la cartographie rationnelle des objets constitue aussi un point à ne pas négliger si vous soulez utiliser un framework PHP. Il s’agit d’une méthode qui consiste à accéder à une base de données via une syntaxe orientée objet en évitant d’utiliser un langage SQL. Bien que le langage SQL soit utilisable, vous pouvez toujours écrire des requêtes de base de données dans un langage PHP.

En outre, chaque framework peut avoir leur propre ORM intégré. Il y a ceux qui utilisent un ORM open source et ceux qui utilisent l’ORM Éloquent.

Pour un fonctionnement optimal, il est recommandé de configurer les fichiers sur un serveur. Pour ce faire, vous devez comprendre le fonctionnement des serveurs tels que Nginx ou Apache. Pour finir, la grande majorité du développement se fait au niveau local. De ce fait, vous devez à tout prix connaitre et maitriser ce que l’on appelle « localhost ». Sinon, vous pouvez toujours créer et tester vos applications dans un espace virtuel comme Vagrant ou VirtualBox.

Comprendre l’architecture du contrôleur de vue de modèle

De manière générale, les framework PHP suivent le modèle de conception du MVC (Model View Controller ou contrôleur de vue de modèle). Il s’agit en effet d’une pratique qui consiste à séparer la manipulation des données et leur présentation en stockant la logique, ainsi que les données des applications. Le MVC va alors transmettre les données à la vue. Et vous, de votre côté, interagissez avec elle (la vue) en ayant la possibilité d’intégrer des instructions à partir du contrôleur. Ce dernier va ensuite donner des commandes au modèle et c’est ainsi que le cycle se poursuit. En résumé :

  • La vue correspond à l’apparence ;
  • Le contrôleur correspond au comportement ;
  • Et le modèle correspond aux données.

Si nous devons prendre un exemple concret, nous pouvons comparer un MVC avec une commande de boisson dans un bar. Ici, l’utilisateur n’est autre que le client qui vient commander sa boisson dans un bar (la vue) et demande un verre au barman (le contrôleur). Celui-ci prépare la commande du client depuis un modèle (ingrédients pour le cas d’un cocktail par exemple). Puis, la boisson va être servie pour que le client puisse la déguster. Dans le cas où le client aurait besoin d’un autre verre, il doit passer par le barman (le contrôleur en terme PHP) parce qu’il ne peut pas préparer lui-même sa boisson.

Dans le langage PHP, cet exemple correspond à cette logique : le modèle de boisson va correspondre aux bases de données, la vue n’est autre que les pages HTML et le contrôleur constituent les fonctions d’accès, ainsi que de mise à jour des bases de données.

Si vous voulez de l’aisance dans un framework PHP, vous pouvez toujours utiliser une interface en ligne de commande ou Command-Line Interface (CLI). Il y a par exemple Artisan Console, la CLI de Laravel. Avec cette interface en ligne de commande, vous pouvez utiliser la commande Make, vous permettant de créer des modèles, des contrôleurs ou d’autres composants très rapidement pour votre projet.

Par ailleurs, la maitrise de la ligne de commande est aussi nécessaire afin que vous puissiez déployer le gestionnaire de paquets PHP Composer. Pour l’installation et la gestion des dépendances (tous les paquets indispensables au fonctionnement de votre application), vous pouvez par exemple utiliser Yii, un framework qui utilise Composer. Avec Composer, vous pouvez installer des paquets depuis Packagist.

Les facteurs à prendre en compte pour bien choisir un framework PHP

Les facteurs à prendre en compte vous revoient aux critères à chercher si vous débutez dans l’utilisation d’un framework PHP.

Avant tout, sachez que les techniques d’apprentissage ne sont pas vraiment très difficiles à comprendre. Et rares sont les personnes qui souhaitent investir du temps dans la courbe d’apprentissage d’un framework, si celle-ci n’est pas facile à comprendre. D’ailleurs, tout le monde ne souhaite que d’avoir à leur disposition des frameworks faciles à utiliser, et qui ne leur font pas perdre du temps.

Pour réussir le développement et la programmation d’une application web, vous devez particulièrement trouver et utiliser un framework PHP qui pourrait répondre aux exigences techniques de votre projet. Sachez également que les frameworks disposent d’une version de PHP et des extensions. C’est avec ces deux paramètres qu’ils fonctionnent généralement. De ce fait, il vous faudra vous assurez que celui que vous voulez utiliser est en mesure de supporter ou de prendre en charge votre ou vos bases de données. Vous devez aussi opter pour un framework PHP que vous pourriez utiliser avec le serveur web destiné au déploiement.

Outre la capacité d’un framework à répondre aux exigences de votre projet, vous devez également utiliser un framework disposant d’un bon équilibre de fonctionnalités. C’est un des facteurs clés de la réussite du projet sur lequel vous travaillez. Dans le cas où vous n’auriez pas besoin de plusieurs fonctionnalités, vous pouvez toujours utiliser un framework minimal. Mais dans tous les cas, certaines fonctionnalités sont indispensables, notamment le Test, le stockage en cache, le Moteur de modèle et la sécurité.

Pour finir, les frameworks PHP proposent souvent un support et sont dotés d’une communauté dynamique dans le but vous entraider en cas de difficulté, mais aussi dans l’objectif de contourner tout ce qui pourrait constituer un blocage pour les utilisateurs, c’est-à-dire les membres de la communauté.

Top 10 des meilleurs frameworks PHP en 2022

Si vous allez sur Wikipédia, vous aurez accès à une liste de pas moins de 40 frameworks PHP. Mais l’obtention de la liste des « meilleurs frameworks PHP en 2022» est tout de même assez difficile. D’ailleurs, on considère certains d’entre eux comme des systèmes de gestion de contenu.

PHPlib, Pear et Horde font partie des premiers frameworks PHP lancés il y a plusieurs années. Aujourd’hui, on trouve sur le web quelques-uns qui se différencient et qui se démarquent de la concurrence. Notamment Laravel, Symfony, CodeIgniter, Zend Framework/Laminas Project, Yii, CakePHP, Slim, Phalcon, FuelPHP et Fat-Free Framework.

Faisons un tour d’horizon sur les avantages de chaque framework PHP listé ci-dessus.

Laravel

Considéré comme « le framework PHP » par la majorité des programmeurs et les entrepreneurs du web, Laravel a été développé par Taylor Otwell et qui a été lancé en juin 2011. Le but était de créer un framework doté des éléments dont les autres frameworks ne disposaient pas, notamment l’authentification des utilisateurs, etc. Depuis le mois de septembre 2020, il est disponible en version 8.

Côté exigences techniques, Laravel prend en charge les bases de données PostgreSQL 9.4, MySQL 5.6, SQL Server 2017+ et SQLite 3.8.8.

Comme avantages, Laravel propose un environnement de développement virtuel nommé « Laravel Homestead ». Cela dans le but de faciliter le démarrage sans avoir à installer un serveur web ou PHP sur votre machine.

Pour ceux qui travaillent sous un système d’exploitation comme macOS, ils peuvent utiliser Laravel Valet comme un environnement de développement. Il supporte d’ailleurs CakePHP 3, Symfony, WordPresse, Zend et Slim.

Blade, le moteur de templating ou de modèles utilisé par Laravel, a comme avantage de vous permettre d’utiliser PHP dans le moteur lui-même, ce qui est impossible à faire avec les autres moteurs de modèles. Côté collection de paquets, Packalyst, celle de Laravel, ne compte pas moins de 15 000 paquets utilisables pour votre projet.

En ce qui concerne la sécurité, des méthodes et des fonctionnalités de sécurité sont disponibles sur Laravel. L’ensemble de ces paramètres couvrent les points essentiels de la sécurité de votre projet, notamment l’autorisation et l’authentification, la vérification d’e-mail, le Hachage, le Cryptage ou encore la réinitialisation du mot de passe.

Toujours en matière de sécurité, Laravel est un framework PHP ayant la capacité de protéger votre application contre les attaques, particulièrement celles qui se font par injection SQL, grâce à Eloquent ORM et Fluent Querry Builder. Il y a aussi des attaques qui se font par CSFR (Cross-Site Request Forgery) ou falsification de requêtes intersites. La protection contre ce genre d’attaque, pouvant s’incruster via un jeton de formulaire CSRF caché, est activée par défaut sur Laravel pour assurer la sécurité de votre projet.

Autres avantages de Laravel :

  • Une communauté de développeurs WordPress ;
  • Des nombreux outils disponibles : Mix (compilation des actifs JS et CSS) et Socialite (authentification OAuth) ;
  • Il est plus rapide que les autres frameworks PHP.

Symfony

Pour rappel, Symfoni n’est pas qu’un simple framework PHP. Il s’agit également d’une collection de composants PHP nécessaires pour construire un site web. Comme avantage, Symfoni :

  • est un excellent choix pour la création des sites et des applications web évolutifs ;
  • dispose d’un système de composants modulaire flexible ;
  • prend en charge et supporte la majorité des bases de données des frameworks PHP (MySQL, Dizzle, PostgreSQL, Oracle, SQLite, SAP Sybase SQL Anywhere et SQLServer) ;
  • utilise des mappeurs de données afin de faire correspondre les objets à votre base de données ;
  • simplifie le débogage des projets Symfoni via la barre d’outils intégrés ;
  • dispose d’un moteur de modèle facile à utiliser ;
  • offre plus de 4 000 paquets Symfoni téléchargeables dans Packagist ;
  • bénéficie d’un support professionnel et d’un support à long terme.

CodeIgniter

Ce troisième framework PHP à une configuration minimale. Cela va vous permettre de construire des applications web de manière plus rapide. Il est donc réputé et prisé en raison de sa rapidité. Après avoir testé différents frameworks PHP, CodeIgniter se place en deuxième position en termes de vitesse.

Sinon, il est également connu pour sa légèreté. Avec une taille de moins de 2 Mo, 1,2 Mo en téléchargement pour être plus précis, CodeIgniter vous laisse la place pour ajouter d’autres composants que vous jugez nécessaires et indispensables à votre projet.

La flexibilité de CodeIgniter est l’un des paramètres clés de sa popularité. Il s’agit en d’autres termes d’une opportunité qui privilégie le développement des applications avec l’architecture MVC. Sinon, CodeIgniter vous permet aussi de coder une application non MVC. Par ailleurs, les utilisateurs peuvent bénéficier de quelques grands avantages de framework CodeIgniter, dont :

  • CSRF et XSS, des systèmes de protection contre les attaques ;
  • une politique de sécurité de contenu ;
  • une prise en charge des méthodes de mise en cache dans le but d’accélérer l’application ;
  • la simplicité de sa courbe d’apprentissage ;
  • l’intégration des membres de la communauté au forum ou au groupe Slack.

Zend Framework/Laminas Project

Comme son nom l’indique, Zend Framework a été depuis longtemps établi en tant que framework PHP. Aujourd’hui, il est en phase de transition vers Laminas Project. Donc si vous utilisez encore Zend, il est indispensable de faire une mise à jour vers Laminas.

Comme principaux avantages, Zend/Laminas, depuis son lancement en 2006, compte plus de 500 millions d’installations. Il s’agit d’ailleurs du framework le plus utilisé par les entreprises. Et cela en raison des atouts qu’il offre aux utilisateurs :

  • il suit les normes du PHP-FIG (PHP Framework Interop Group) : son code peut en effet être porté sur un autre framework ;
  • possibilité d’utiliser les composants dont vous aurez besoin ;
  • construction des API RESTful avec Zend ;
  • Mise à disposition d’un forum et d’un groupe Slack pour les échanges entre les membres de la communauté ;

Yii Framework

D’abord, pourquoi cette dénomination ? En réalité, l’appellation de ce framework renvoie à ses caractéristiques spécifiques qui relèvent de la simplicité et de l’évolution. Il s’agit en effet d’un framework évolutif et facile à utiliser. D’où son nom Yii ou « Yes, It Is ! ».

Ses avantages :

  • une documentation facile à comprendre et à suivre ;
  • de nombreuses mesures de sécurité : cryptage, authentification et autorisation et hachage de mot de passe ;
  • des pratiques pour éviter les attaques par injection XSS, SQL eu CSRF ;
  • gain de temps au niveau de la création d’un squelette de code via le générateur de code Gii ;
  • accélération des applications web grâce à la prise en charge de 4 types de mises en cache (de données, de pages, HTTP et de fragments) ;
  • Possibilité d’exécuter un code tiers ;
  • Forum de discussion sur les réseaux sociaux, support via un groupe Slack ou IRC.

CakePHP

CakePHP vous permet d’établir une configuration minimale. Le début du codage peut directement commencer une fois avoir configuré votre base de données, sans que vous ayez à jouer avec les fichiers du type YAML ou XML. Par ailleurs, Cake PHP offre d’autres avantages aux utilisateurs, notamment :

  • Un ORM intégré ;
  • Différentes fonctionnalités de sécurité et méthodes de cryptage : sauvegarde des données, hachage des mots de passe, protection CSRF ;
  • Des composants vous permettant d’alléger les tâches et le travail à faire ;
  • De nombreuses ressources et un grand nombre d’extensions CakePHP disponibles ;
  • Une documentation fournie pour mieux apprendre le framework Cake PHP ;
  • Forum, Groupe Slack, Stack Overflow et IRC accessibles pour vos questions.

Slim

Créé par Josh Lockhart, Slim a été lancé en 2010 en tant que micro framework. C’est un framework PHP agile et dépouillé qui se concentre plutôt sur la réception des requêtes et le renvoi d’une HTTP, mais aussi sur l’appel d’un callback. Sa réputation et son utilité reposent sur quelques points essentiels :

  • Une base de code très mince, car indépendante des tiers ;
  • Considéré comme le meilleur framework PHP selon Slant ;
  • Un support professionnel disponible pour les utilisateurs.

Phalcon

S’il y a un framework PHP réputé pour sa rapidité, c’est bien Phalcon. Il prend la forme d’une extension web écrite en C et en Zephir. Par contre, vous n’aurez besoin d’aucune connaissance en C pour pouvoir utiliser le framework Phalcon. Vous travaillez avec les espaces de noms et les classes PHP générés par le framework.

La rapidité de Phalcon par rapport aux autres frameworks PHP vient des facteurs suivants :

  • Un code compilé et non interprété ;
  • Amélioration des performances, car Phalcon n’utilise pas les statistiques ni les lectures de fichiers ;
  • Basé sur une architecture de bas niveau ;
  • Dispose d’une mémoire résidente ;
  • Un chargement unique d’extensions C, de Zephir, et de PHP.

En bref, il s’agit d’un framework PHP peu couplé, permettant aux développeurs et aux programmeurs de créer une structure de répertoire propre. Le code ne vivant pas dans votre répertoire, cela va le rendre plus léger.

Côté sécurité, Phalcon dispose de deux fonctionnalités : protection CSRF et hachage de mots de passe. Pour finir, il est doté d’un moteur de modèle ou de template très rapide et performant, vous permettant de créer des vues facilement.

FuelPHP

Depuis son lancement en 2011, FuelPHP et ses 300 contributeurs est un framework communautaire vous offrant de nombreux avantages :

  • Utilisation de MVC et capacité de supporter HMVC ou Hierarchical Model View Controller pour une couche supplémentaire entre la vue et le contrôleur. Ce qui offre aux utilisateurs une longueur d’avance : meilleure extensibilité et organisation des codes, plus de modularité et réutilisation de code ;
  • Peu de contraintes s’imposent FuelPHP et par conséquent, vous pouvez utiliser une structure de fichier ou de répertoire ;
  • Optimisation de la sécurité : protection CSRF, encodage d’output, filtrage (URI et XSS) et échappement (instructions SQL) des entrées ;
  • Dispose de son propre utilitaire de ligne de commande pour l’exécution des tâches, la génération des composants communs et le débogage du code.

Fat-Free Framework

À l’instar de Slim, Fat-Free est aussi un micro framework. L’objectif avec l’utilisation de Fat-Free Framework c’est de pouvoir trouver le juste équilibre entre la simplicité et la facilité d’utilisation, la rapidité du framework, et puis les fonctions utiles et indispensables.

Si vous souhaitez tirer parti de Fat-Free Framework, nous vous détaillons ci-après les différents avantages offerts par ce framework :

  • Une base de code très rapide et extensible à environ 65 Ko ;
  • Une facilité de compréhension (nul besoin de vous tourner vers Curl, Composer ou tout autre injecteur de dépendance) ;
  • Création d’une application Hello World en seulement quelques minutes ;
  • Un framework entièrement (ou presque) modulaire ;
  • Une documentation claire et concise, fournie avec des exemples précis ;
  • Plusieurs moteurs de templates disponibles : PHP, Smarty, Twig, celui de F3, etc.

Le meilleur framework PHP pour débutants

Quand vous débutez sur PHP, il va falloir vous tourner vers un framework plus facile à utiliser. Les meilleurs frameworks PHP pour débutant ne sont autres que ceux qui sont plus simples et plus légers. Il vous suffit en effet de maitriser l’un d’entre eux pour pouvoir créer votre application plus rapidement. D’ailleurs, certains frameworks offrent plus de flexibilité et de simplicité aux nouveaux utilisateurs. Votre choix devrait en effet se tourner vers un framework PHP tel que Slim, Yii, CodeIgniter ou Fat-Free Framework.

Slim

Le framework PHP Slim est réputé pour sa rapidité et sa facilité d’installation. Si vous avez la version 3 par exemple, vous aurez à votre disposition une documentation ou un tutoriel vous permettant de commencer à appréhender le framework. Par contre, le tutoriel fourni avec le framework n’est malheureusement pas mis à jour pour Slim version 4.

Yii

Yii est le deuxième framework PHP que nous vous recommandons d’utiliser si vous êtes encore un débutant dans la programmation et le développement d’applications web. Il est fourni avec une documentation dans laquelle vous trouverez les méthodes et les techniques pour créer une application web. Elle vous permet également de vous lancer dans l’apprentissage du modèle MVC et de travailler avec les bases de données.

CodeIgniter

Ce troisième framework PHP pour débutant est prisé par sa facilité. Il est également doté d’une documentation très simple à comprendre, ainsi qu’un tutoriel pour une première création d’application qui a été construit avec un CMS simple et des fonctions CRUD.

Fat-Free Framework

Deux choix s’offrent à vous si vous souhaitez obtenir Fat-Free Framework. Soit vous téléchargez un fichier zip à décompresser, soit vous l’installez depuis Composer. La particularité de F3 repose sur la facilité de sa mise en place via un programme « Hello World ».

Un autre point fort de Fat-Free Framework : un guide pas-à-pas des éléments essentiels à retenir dans le processus de programmation. Une démo du CMS incluant comment les parties sont-elles assemblées est également fourni avec ce quatrième framework PHP pour débutants.

Conclusion

Pour résumé cet article en quelques mots, rappelez-vous que les frameworks PHP constituent une meilleure alternative pour réduire le temps consacré au développement d’une application web PHP.

Certains utilisateurs se confrontent souvent à des blocages une fois impliqués dans le processus de programmation et de développement d’une application web. C’est la raison pour laquelle il va falloir vous munir d’une bonne connaissance du PHP. Cela afin d’éviter les éventuelles insatisfactions, mais aussi pour que vous puissiez tirer meilleur parti du framework PHP de votre choix. Vous devez également comprendre tous les concepts qui se cachent derrière chaque framework PHP. Notamment les bases de données, l’architecture MVC, les ORM, la syntaxe orientée objet et la ligne de commande.

Un autre facteur à prendre en compte pour le choix du framework PHP que vous devrez utiliser en tant que débutant : le type d’application que vous voulez développer. Vous avez accès à une multitude de frameworks PHP. Il y a ceux qui sont plus simples et ceux qui sont plus complexes. Tout dépend donc de vos besoins, de votre goût, mais aussi de votre objectif.